Signification rêve

Bouffée de sensualité

Bonjour,

Cette nuit j’ai fais ce rêve :

J’entre dans des cabinets (toilettes) et là une bouffée de sensualité et sexuelle me prend, mon corps ressent l’envie de bouger par cet élan... C’est comme les danses que font les femmes presque nues devant des hommes (lieu pour les pervers...). Sauf que moi dans le rêve je suis cachée à l’abri des regards... (d’ailleurs je fais souvent ce genre de rêve, toujours dans des toilettes ou bien salle de bain).

Ensuite, je me trouve dans un centre hospitalier à déambuler dans les couloirs, je cherche un service en particulier (je ne sais pas lequel mais dans le rêve je sais). Je porte une robe un peu moulante de couleur bleu marine qui me va jusqu’au genoux et j’ai de très jolie chaussures plate en cuir noire vernis (la tenue me va bien).
A noter que je fais un peu ma belle (comme dans la vie, lorsque je sors seule je fais ma belle car je me sens attirante et jolie)

Ps : parfois je me dis que je suis bien physiquement et que c’est du gâchis de n’avoir de relation sexuelle... l’âge avançant j’ai bien conscience que tout ça (le corps, la beauté) va se dégrader avec le temps... d’ailleurs la vieillesse me fait très peur... car une femme sans le regard désirable d’un homme, n’existe plus... et comme j’ai 36 ans je m’inquiète : / ...et beaucoup de choses m’inquiètent en ce moment...

Merci d’avance.


Peu d’éléments supplémentaires à apporter. Simplement souligner (une fois encore ?) l’importance du regard dans vos fantasmes (certainement renforcée d’ailleurs par l’utilisation de l’informatique pour vos rencontres, l’écran imposant l’image comme élément principal de séduction).

Je dirais que c’est un rêve d’ombre vous obligeant à reconnaître vos désirs de séduction sexuelle, à la manière de ces femmes qui dansent nues dans ces lieux que vous dites de perversion. Or il est vrai qu’il existe un lien entre regard et perversion (dans le voyeurisme et l’exhibitionnisme). D’où votre commentaire : lieu pour les pervers.

On retrouve la thématique de l’homme dangereux.

Or vous écrivez ensuite : "car une femme sans le regard désirable d’un homme, n’existe plus" : finalement, ce regard de l’homme sur vous, vous le craignez mais l’attendez.

C’est cette contradiction devant laquelle vous met ce rêve. En vous montrant deux opposés (vos propos acerbes sur les hommes et votre ombre), il vous incite à recréer l’unité, atteindre une nouvelle image du masculin.

Au fait, je ne suis pas d’accord, une femme existe (surtout) hors du regard d’un homme (lorsqu’elle possède son propre masculin).


A lire également

Trahison

Frayeur paralysante

Posez une question ou complétez cet article
  • 25 septembre 2015

    Oui, c’est vrai j’ai tendance a davantage montrer mon coté droit, digne, avec des valeurs, quasiement "pieuse" une femme qui ne perd pas la tête et qui sait ou elle va et se qu’elle fait...

    Je me montre comme ça pour que l’homme voit en moi ce que je suis avant de tomber sous le charme du physique (d’ailleurs sur le tchat ou je vais je n’affiche pas ma photo) afin que le lien soit sincere et pas faussé par les apparences... et vu le temps que ça prend pour faire confiance dans la relation j’ai une tendance a oublier ce coté là plus sensuelle et physique... et surtout je ne cherche pas a faire des rencontres hors le virtuel ce qui fait que mon coté sensuel et physique est mis de coté...

    • 26 septembre 2015

      Vous êtes toujours d’une telle lucidité sur vous-même, que je me permets d’aller plus loin que le rêve : cette distinction entre le corps et l’esprit que vous vous imposez, et que vous imposez aux autres, s’oppose un peu à l’"objectif" jungien du rassemblement des contraires dans une nouvelle unité, et explique sans aucun doute le conflit entre masculin et féminin qui, lui, apparaît clairement dans nombre de vos rêves.

      Et avant lui, Michel Maier, au début du XVIIème siècle, écrivait dans l’esprit des alchimistes : "Il arrive que l’âme, l’esprit et le corps, l’homme et la femme, l’actif et le passif, en un seul et même sujet, placés dans le vase, couvés au moyen de leur propre feu et aidés par le magistère de l’art, s’échappent, libres, en leur temps."

      C’est la recherche de cette liberté que Jung synthétise dans son concept d’individuation. C’est à cette recherche que conduisent vos rêves.

    • 27 septembre 2015

      Merci pour la citation et le personnage de Maier que je decouvre...

      Mais je comprends pas comment atteindre cet etat ? ou il n’y aurai plus conflit entre mes deux poles ? grace aux reves suivant que je vais continuer a faire ? ou bien j’ai une demarche a faire ? et laquelle ?

    • 28 septembre 2015

      Que faire ? Vous connaissez ma réponse. Je suis thérapeute, et mon travail consiste justement à accompagner ces réconciliations par des expériences imaginaires, les rêves éveillés. Maintenant, l’analyse des rêves nocturnes permet aussi cette même démarche, de mise en évidence des complexes, des opposés, puis à inciter à leur intégration, par la conscientisation de ce qui se joue.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact