Signification rêve

Voiture et accident de voiture

Dans "Les 7 boules de cristal", Tournesol est enlevé. Aussitôt des barrages sont dressés par la gendarmerie pour retrouver l’automobile aperçue par Tintin et le capitaine : une conduite intérieure noire. A partir de là, comment notre inconscient pourrait-il mieux décrire notre conduite intérieure qu’en nous représentant au volant de notre voiture ou en difficulté pour maîtriser notre véhicule.

La symbolique de la voiture

L’automobile est un moyen de transport comme le vêtement est un moyen de se couvrir. En réalité, depuis son invention, l’automobile (comme l’habillement bien sur) est un moyen de s’affirmer socialement. Encore aujourd’hui, si l’automobile s’est banalisée, chaque marque cultive ses origines et se différencie des autres par des messages publicitaires forts couteux qui montrent ici la sécurité qu’un père souhaite apporter à sa famille, là le tempérament d’un jeune cadre dynamique, ou encore la sobriété recherchée par une élite discrète, la possibilité d’évasion offerte aux aventuriers...

La façon dont on conduit est un autre révélateur de personnalité. Un volant entre les mains, l’Homme se dévoile soudain, peut-être en raison de la sécurité que lui apporte cet intérieur feutré, profondément personnel, presque intime. On se livre autant, confortablement assis devant son tableau de bord, qu’allongé dans le bureau d’un analyste.

Durant les rêves, l’inconscient utilise donc très logiquement l’automobile pour nous dire qui nous sommes réellement, et plus précisément pour mettre en scène notre conduite intérieure, notre façon de conduire notre vie.

Les différentes parties d’une voiture

Chaque partie d’une voiture a une symbolique propre.

Le moteur permet à la voiture d’avancer, il est sa source d’énergie. Connaître une panne de moteur, ne plus pouvoir démarrer, c’est être à l’arrêt dans sa vie intérieure, un signe plutôt défavorable.

Les roues assurent le contact avec le sol, le lien entre la voiture et son environnement. Sans roue, une voiture est immobilisée, elle n’a plus sa place sur la route. Des roues crevées renvoient à la même absence de lien avec son entourage. Des liens familiaux, professionnels ou sociaux distendus sont montrés par des pneus dégonflés ou crevés.

Les freins sont des gardes-fous. Ils assurent le ralentissement du véhicule et son arrêt en cas de danger. Sans frein, on fonce accroché au volant en attendant une catastrophe inévitable (sauf si l’on parvient à remonter une pente). Sans frein, on se sent totalement dépassé par la vie, incapable de choisir réellement son parcours.

Le volant et le chauffeur sont les organes de direction. Le chauffeur est la partie dominante de la psyché qui impose sa direction aux autres passagers, les fonctions secondaires. Se voir assis à une autre place qu’à celle du conducteur, c’est donc constater qu’une fonction secondaire de notre personnalité a pris le contrôle de notre vie : la recherche d’une réussite sociale et matérielle qui s’accompagne d’un mode de vie déséquilibré, une vie familiale qui impose un rythme effréné, une passion qui empêche de se diriger dans la bonne direction...

Les différents scénarios de voiture

Se faire voler sa voiture, c’est se faire voler sa liberté de conduire librement sa vie. Dans quel contexte ? Professionnel, familial ? Dans tous les cas, quelqu’un a pris le contrôle de notre véhicule et lui impose une trajectoire que l’on n’a pas choisie.

Être pris dans des embouteillages souligne l’absence de liberté que l’on a dans nos mouvements, dans le choix des directions qui s’offrent à nous.

De la même façon, perdre ses clefs nous empêche de conduire notre vie là où bon nous semble. Cette incapacité à avancer dans la vie est souvent liée à une difficulté relationnelle et d’intégration.

Une marche arrière incontrôlée indique clairement un problème de direction.

Les voitures en grand nombre qu l’on voit défiler dans un rêve, sur une autoroute notamment, les unes après les autres, sans arrêt, sont une image des secondes qui s’écoulent, des périodes de la vie qui se succèdent sans arrêt, de l’inéluctable fuite du temps. Il faut vivre avec ces rêves là.

Les accidents de voiture

Dans la série "Le combat ordinaire" de Manu Larcenet, son personnage principal obtient de son psychanalyste un avis pour expliquer son angoisse des autoroutes : "Une voiture a de nombreux points communs avec un cercueil. Or foncer à des vitesses pas naturelles sur une route où on ne sait rien des gens qui pilotent les autres cercueils donne à réfléchir. Dans ces conditions, il est plutôt légitime d’avoir peur."

L’angoisse en automobile est totalement justifiée. Cette angoisse peut apparaître dans le rêve, sous la forme d’un accident par exemple. D’une façon générale, l’automobile est un moyen pour l’inconscient de mettre en scène des angoisses. Cependant, cette première interprétation peut être approfondie. En effet, bien plus que des angoisses sans contours (comme la peur du temps qui passe), l’inconscient précise souvent les difficultés qui nous empêchent de piloter notre vie avec maîtrise.

Si l’on ne parvient pas à contrôler son véhicule, que le moteur se soit emballé, que les freins ne répondent plus, que la direction soit brisée ou parce qu’un inconnu a pris le volant, c’est que l’on ne maîtrise plus sa conduite intérieure. Autrement dit, notre vie s’organise autour de préoccupations très lointaines de nos aspirations profondes. Or ces activités conscientes qui nous empêchent de vivre réellement, en accord avec nous-même, sont certainement également présentes dans le rêve, ou dans les rêves de cette période.

L’inconscient n’a pas la possibilité de prédire l’avenir et d’annoncer un accident d’automobile prochain. Suite à un rêve d’accident de voiture, être très prudent au volant n’est pas absurde car davantage de sécurité ne peut nuire à la santé. En revanche, c’est se tromper d’interprétation. Mieux vaudrait rester chez soi et réfléchir à notre manière de mener notre vie.


Sur le même thème

Uriner durant et pendant le rêve

Forum

  • 26 novembre 2014, par thomass1987

    Je me retrouve sur l’autoroute dans mon véhicule personnel avec mon frère cadet comme passager. Nous roulons normalement, puis survient des obstacles sur la route. Dans un 1er temps ce sont des petits écureuils que j’évite soigneusement puis le 3ème s’éclatent sur mon pare-brise mais nous sommes pas mis en danger et je continue ma route.

    Dans le 2ème temps survient un plus gros obstacle qui est un chien.. malheureusement je ne peux l’éviter malgré que la radio préviens au même moment, la présence d’un chien sur les voies.

    Ça ne m’arrête pas pour autant mais ce qui m’attends est une vision d’horreur puisque je me retrouve à éviter des corps inanimés et en sang sur la route, une famille. Les parents, des enfants, un bébé... des vêtements et des morceaux de verres mais je ne vois pas le véhicule accidenté. Quand je suis à hauteur de tous ces corps, un motard me double par la droite à grande vitesse puis je le retrouve plus loin en sens inverse. Il semble vouloir aider la famille accidentée et me fait comprendre que je suis un monstre car je les ai vu et je ne me suis pas stoppé pour les aider. Mais moi à ce moment là, je suis choqué et je ne veux qu’une chose c’est avancer le plus loin possible de cet endroit qui me rappelle la mort.

    Je continue ma route donc... l’autoroute devient de plus en plus dangereuse, il fait sombre, la vision devant moi se réduit, je redouble de vigilance et je dois éviter des objets moins dangereux. Finalement j’arrive à ma destination qui est une maison d’un des copains de mon frère (une maison que j’ai jamais vu dans ma vie consciente) mais je ne suis pas bien... et je me suis réveillé avec ce malaise, il était 4h du matin et je n’arrive plus à dormir car dès que je ferme les yeux la vision de l’accident me hante. Quel en est la signification ? Merci.