Signification rêve

Garder la porte fermée

Je rêve que je me trouve dans l’entrée vide et blanche d’un appartement (peut-être le mien ?) quand quelqu’un frappe doucement à la porte.

Puis, la personne sonne puis frappe de nouveau, en vain. Je refuse d’aller voir, d’ouvrir ou même de demander qui est-ce. Je ne veux pas ouvrir et cette insistance m’agace alors j’attends impatiemment sans faire de bruit qu’elle cesse de frapper...

J’ai classé ce rêve dans la catégorie "rêves récurrents" car il me rappelle ceux où il était question de voir ou ne pas voir.

Avant de solliciter votre aide, j’ai essayé de comprendre en consultant des dictionnaires mais tous n’ont pas les mêmes définitions de ces symboles...

Merci encore pour votre aide.

J’en profite pour vous remercier de l’analyse très juste que vous avez faite de mon précédent rêve !


Il faut tout d’abord créer un lienvers votre précédent rêve, que vous mentionnez lorsque vous rappelez "ceux où il était question de voir ou ne pas voir".

Effectivement, ce rêve va dans le même sens du refus de voir.

Ce refus s’oppose ici à quelqu’un qui frappe "doucement dites-vous. C’est un appel calme, doux, engageant, mais même à cela vous refusez de répondre.

Et ce refus passe par l’oeil : "Je refuse d’aller voir", par l’œilleton, par l’entrebâillement de la porte, autrement dit par un trou ou une fente.

Or ce rêve se passe "dans l’entrée vide et blanche d’un appartement", autrement dit à la limite de votre Moi.

Il y a dans ce rêve le même jeu de limite, de bord et de pulsions. J’ignore à quoi peuvent remonter ces images qui répètent certainement un fantasme très lointain. Qui est derrière la porte, dont vous désirez l’entrée mais sans pouvoir ouvrir la porte, ni même les yeux ?



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact