Signification rêve

Poster un message

En réponse à :

Ma voiture volée

jeudi 21 novembre 2019 par Bleu murmure

Je sors avec ma sœur pour faire un tour au centre ville. Je gare la voiture devant une société d’assurance. La zone devrait être protégée. Il faisait nuit.
Nous nous sommes un peu balader. De retour, je ne trouve plus la voiture ! Je suis affolée. Je tiens beaucoup à cette voiture. J’essaye de me renseigner au prés des gens dans la rue .
Je trouve mes affaire par terre, que des femmes de ménage sont entrain de ranger.
Elles me disent que la voiture a été vendu par le directeur d’assurance !
Il est là j’essaye de comprendre pourquoi il a vendu ma voiture et réclame qu’il me la rende ! Je suis dans un état lamentable
Il me donne le numéro de l’acheteur, je l’appelle . Une femme (sa femme) me répond et me dit d’oublier l’affaire, pas question de rendre la voiture.
Je suis perdue, je ne sais plus comment agir. Devrait je appeler la police ?...


Que veut dire le symbole de la voiture ? Évidemment, le jeu de ce site est d’en donner une interprétation. Cela peut aider, mais surtout empêcher de trouver sa propre explication. Car chacun peut porter sur son automobile un regard bien particulier. Or c’est peut-être votre cas, puisque ce symbole apparaît souvent dans vos rêves comme un objet précieux, synonyme de puissance (Mustang) et source d’inquiétude (accidents, ici vol).

Je vais vous raconter une histoire. Je me suis permis de publier un roman intitulé "Mercedes CL". C’est le nom du véhicule que j’ai un temps possédé. Un V12 de 400 chevaux, un coupé de plus de 5 mètres de long et 2 tonnes 5. Elle a chauffé, je l’ai abandonnée sur un bord d’autoroute, pour commencer une nouvelle tranche d’analyse le jour suivant. Pour Freud sans aucun doute cette voiture aurait été appelée "phallus". Objet de pouvoir, extérieur, et fragile du fait même d’être extérieur à l’être. Comme la projection de ce qui cherchait à se développer à l’intérieur, comme une tentative d’identification projective.

On retrouve exactement cela avec les "objets de pouvoir" africains, les fétiches, les minkisi du Congo par exemple. Une manière de représenter à l’extérieur ce que l’on vit à l’intérieur. Mais pas le représenter comme une image, mais comme quelque-chose de vivant. Le fétiche est vraiment le pouvoir, il l’a en lui (c’est le bilongo, la charge magique qu’il porte généralement dans son ventre). Il est davantage qu’une projection, un moyen de donner toute son autonomie à l’extérieur à un contenu psychique vivant à l’intérieur. Aussi, faire vivre le fétiche, s’en occuper, lui accorder des offrandes, c’est se nourrir soi-même.

Parfois, il y a des symboles comme cela que l’on peut considérer comme des parts de nous-même. C’est l’idée même je crois de l’animal totem dans le chamanisme, et plus largement de l’animisme. Plus généralement, on peut vraiment s’intéresser aux symboles récurrents qui émanent de notre inconscient de cette manière, sans plus chercher à les comprendre, simplement les voir, les faire vivre, les nourrir.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact