Signification rêve

Poster un message

En réponse à :

Le broyeur d’animaux

dimanche 5 décembre 2021 par Yannick22

J’arrive dans un endroit indéterminé qui parait être l’entrée d’un bâtiment.
Il y a là un animal étrange qui parait être un chat mais qui n’en a pas l’aspect. C’est un....machin. Un machin à l’aspect d’une chenille énorme semblant venue d’un de ces films d’aliens où de telles bêtes à peau sombre sont indestructibles et doués d’une force que rien ne peut surmonter.

Cet animal qui a l’âme d’un chat me voit et fait un rictus qui semble dire "tiens t’es là toi ? C’est bien fait !".

Puis je vois une machine, très semblable à ces broyeurs de branchages qu’utilisent les paysans ou les agents de communes mais elle est plus grande. Mais dans ce broyeur là ce sont des animaux qui y passent. Des chiens, des chats, un cerf, des poules...Ils y sont jetés vivants et en ressortent réduits à de la chair qui s’entasse dessous, certains parmi les plus gros en sont rejetés sans avoir été entièrement broyés mais ils sont très abîmés et encore vivants.

Puis un chameau arrive et tient avec ses dents quelque chose qui n’est pas bien défini. Un sac, un autre animal plus petit voire un bébé chameau ? Le chameau s’approche du broyeur et à ma grande surprise il y jette sans aucune hésitation ce qu’il tenait. Et presque aussitôt et à sa propre surprise cette fois, c’est lui qui s’y retrouve.

Ceux qui l’ont jeté dans cette machine sont là, les employés de ce qui parait être une ferme ou tout au moins un élevage. Une femme qui est leur patronne est là aussi.
Le chameau dont les pattes sont déjà broyées se plaint et gémit, pas de douleur mais parce qu’il ne comprend pas pourquoi il a été mis dans le broyeur, comme s’il avait estimé ne jamais être voué à y passer.

Les employés arrêtent un instant le broyeur et semblent vouloir consoler le chameau mais sans rien faire pour le sortir de là, ce répit n’est que de courte durée et le sort de ce chameau est définitivement scellé, il ne peut que finir entièrement broyé. Il n’y a aucune autre possibilité, il ne peut finir que comme ça, il ne peut plus être retiré du broyeur. C’est son destin inéluctable. D’ailleurs ses pattes sont déjà broyées. Ils tentent de le lui faire comprendre et bientôt quoi qu’il se passe ou ne se passe pas ils remettront le broyeur en marche. Ce sera long et dur car la machine va avoir du mal avec le grand corps de ce chameau mais c’est irréversible. Une autre possibilité, l’arrêt du broyage ou quoi que ce soit d’autre, ça ne se peut pas.

Et moi dans le rêve je ne pense pas à regarder qui sont ces gens et leur patronne ni à m’opposer à eux comme si c’était eux les seuls décideurs mais je suis surpris de voir tout ça. Pourquoi broyer ces animaux ? Pourquoi ce chameau s’imaginait-il à l’abri d’être jeté là-dedans et s’y est retrouvé quand même ?

Sans surprise le rêve de donne aucune réponse et je ne me rappelle pas de la suite, si suite il y a eu.


Ce sentiment de sort scellé de façon définitive et sans qu’il n’y ait la moindre possibilité d’y échapper ou de le changer de quelque façon que ce soit, n’est pas nouvelle dans mes rêves. On la retrouve notamment dans le rêve "oiseaux cruels" avec ces deux rapaces féroces si déterminés à arracher ses organes à leur proie. Avec cependant une différence, ceux qui jettent les animaux dans leur broyeur ne font pas montre de haine comme les deux rapaces de l’autre rêve. Ils ne sont que de simples exécutants qui ne semblent pas capables de pouvoir envisager par eux-même qu’il soit possible de cesser de jeter tous ces animaux dans leur appareil.


Je reprends un peu d’activité, et classe simplement ce rêve, passionnant comme les autres évidemment.

Ici une référence aux broyeurs utilisés dans l’industrie pour rationaliser certains processus de production. C’est aussi une image du temps, mais cela colle mal à ce rêve. Plutôt comme un fonctionnement morbide lié à la société, au monde extérieur que vous observez sans pouvoir rien faire, et certainement ce rêve interroge cette impossibilité (dans le sens de Pourquoi ne rien faire ? mais aussi de Comment vivre sans rien pouvoir faire ?, et c’est cette deuxième question qui me semble la plus intéressante, c’est à dire la plus troublante pour l’inconscient).


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact