Signification rêve

Cerf et araignée géants, nourriture

1er rêve :

Je suis sur la route avec ma voiture. Il fait nuit ou c’est nuit tombante. Un énorme cerf fonce sur ma voiture, j’ai d’abord très peur, je crie, puis je vois ses bois énormes, démesurés et je dis ok, ok j’accepte (je ressens que c’est "j’accepte un message," mais je ne sais pas quel est le message en question).

Et la bête disparait, je ne sais pas si elle est morte ou partie. Je descends du véhicule, il y a là une autre bête mais qui n’a pas de bois et un homme est en train de "la finir" en la brulant car elle n’est pas complètement morte, c’est pour l’aider à mourir, sauf que cela ne fonctionne pas et que toute brulée, elle tente de se relever. C’est absolument horrible.

Je me réfugie chez ces gens. Je sais que je ne peux pas rester car j’ai un cours d’anglais à donner. Ces bêtes ne sont pas des cerfs car elles n’ont pas de bois, alors nous cherchons avec la dame le nom de ces bêtes sans bois, mais on ne trouve pas, alors on dit que ça doit être un chevreuil mais absolument énorme, tout à fait hors norme.

C’est un couple avec enfants, 1 fille peut être 2 j’en vois 1 en tout cas. Par un moment, je suis dans un salon très sombre avec la petite, et apparait sur le sol une sorte d’énorme tentacule velue, une araignée géante ! qui se déplace et qui sort de la pièce.

Ouf, ça ne me plaisait pas trop. Puis ils m’invitent à manger. (le monsieur est en face de moi, la dame à ma droite et la petite tout au bout de la table à ma droite). Il y a plein de nourriture sur la table, dont une sorte de tourte qui me tente bien, en la coupant elle est farcie de choucroute et de lard fumé, tout ce que je déteste. Je ne vois que mon assiette vide. Un moment ils sont debouts et ils sont énormes, j’arrive à la cuisse du monsieur et même pas à la taille de l’autre personne. Je comprends (ou quelqu’un dit ?) que c’est parce que ce sont des Allemands.

2ème rêve dans la même nuit qui semble en lien :

Dans une galerie marchande d’une grande surface.

Il y a là, un couple de jeunes ados. Le jeune homme part et le père de la jeune fille arrive. Nous échangeons un peu, je ne sais plus. Je sais que je donne toujours des cours d’anglais. Une vieille dame arrive avec une autre plus jeune et un énorme morceau de viande à faire cuire (genre une cuisse de vache !). L’employée dit que cela met 3 ou 5 heures à cuire et qu’il faut lui amener tôt. C’est un self service où l’on peut manger tout ce que l’on veut. Je me dit que pour le gens de la ville qui peuvent manger n’importe quoi la vie est vraiment facile. En qq minutes tu t’achètes vite fait un truc et hop c’est fait. En plus tu as des services incroyables, tu peux amener à cuire un gros truc si facilement. La vieille dame et l’autre personne partent.

Sur l’une des tables vides je vois une sorte de petite bourse très jolie, en forme de chaussure me semble-t-il brillante, faite avec des strass à moitié ouverte. Elle contient des pièces de 2 € . Elle me plait bp et je la prends, pensant 1èrement que c’est la vieille dame qui l’a oubliée puis je me dis que je vais quand même demander à la jeune fille si ce n’est pas à elle. Effectivement, c’est à elle, elle est extrêmement choquée de constater que j’étais prête à la prendre, le peu d’argent qu’elle contient est beaucoup pour elle. Je suis un peu déçue parce qu’elle me plaisait.


Vos éléments d’interprétation :

Dans la réalité :
- je ne suis pas bonne anglophone et serais bien inapte à donner des cours
- j’ai un souci de santé qui nécessite un régime alimentaire très stricte et compliqué. La nourriture m’est vraiment devenu un sujet très pénible et j’ai toujours détesté la nourriture lourde ou le fait de trop manger (même avant ce régime).

Au réveil, je n’étais pas bien du tout, c’est surtout l’image de cet animal qui ne parvenait pas à mourir même brûlé qui me dérangeait.

J’ai regardé la symbolique du cerf et de l’araignée. Pour l’araignée " mère négative" c’est bien mon cas. Le cerf : guide solaire, masculin, lié au christ, annonciateur, les bois : renouveau, nature animale inconsciente qui s’élève vers la conscience.

Ben...je suis bien contente d’avoir "acceptée" je ne sais pas quoi...! Mais qu’est ce que représente cette pauvre bête brulée ? Un sacrifice ? Mais pour quoi ? Pourquoi faire un sacrifice ? a quoi servent les sacrifices ? je trouve cela horrible et c’est ce terme de sacrifice qui m’est venu rapidement (je pense quand j’ai vu le lien avec le Christ, je n’ai d’ailleurs jamais compris le message du sacrifice du christ, en quoi le fait qu’il meure injustement pouvait bien aider l’humanité ?)

Est ce que si ces gens qui me recueillent bien aimablement, sont géants et mangent de la nourriture lourde inacceptable pour moi, pourrait signifier qu’ils ne sont eux que dans la matière et ne comprennent pas ce que les bois du cerf peuvent apporter (le "cerf" qu’ils brulent n’en a pas) ? Ils sont dans l’inconscience : ils le brulent en voulant l’aider et ne voient pas qu’en fait ils le torturent, ils vivent avec une énorme tentacule et n’en semblent pas affectés. Ils sont bien sincères ces gens et m’accueillent à leur table si gentiment.

Au réveil, je pleurais de ne pouvoir être si bien accueillie que par des gens avec lesquels je ne partage pas grand chose et qui baignent dans l’inconscience (moi je dis incohérence, mais ici c’est plutôt l’inconscience). Et si malgré l’effroi, j’arrive à laisser passer cette araignée sans m’en occuper (je me mets un peu sur le côté et la laisse sortir), cela pourrait il signifier que je "lâche" un peu les difficultés induites par ma mère ? Ou alors, c’est tout autre chose et si je vois tout cela géant, c’est au contraire parce que je suis une enfant ? Je me vois comme j’étais enfant, dans une famille que je trouvais immature, dont la nourriture (au sens large, intellectuelle, l’éducation sinon j’ai bien été alimenté) me semblait primaire et ne m’intéressait pas ? mais je ne sais pas si ça colle, vu que je conduis et donne des cours... J’aurais accepté un message enfant ? que j’ai oublié ?

2ème rêve

Pour la nourriture, juste ma frustration dû à mes difficultés induites par mon régime actuel ?

Pour la petite bourse, je ne sais pas, peut être à nouveau mes frustration d’enfant ? j’aurais drôlement aimé avoir une jolie bourse comme ça et la rendre m’a été difficile ! En forme de chaussure ? et il n’y en à qu’une ? (je ne peux presque plus marcher en raison de ma maladie, serais ce en lien avec cela ? )

Je n’ai que 500 000 questions en fait...! je sens qu’il y a plein de choses dans les questions que je me pose mais c’est comme s’il me manquait un lien...
merci de m’avoir lu


"c’est comme s’il me manquait un lien..." : trouver un lien, c’est votre demande, et qui apparaît déjà dans votre choix de relier ces deux rêves.

On peut donc chercher les éléments de rapprochement :
- le cours d’anglais à donner alors que vous êtes "inapte à donner des cours",
- la nourriture : dégoût dans le 1er rêve, frustration dans le second,
- la présence du père et de la jeune-fille (la mère évoquée dans le 1er rêve ("un couple"), une "vieille dame dans le second").

En fait, c’est cette présence-absence de la mère qui pourrait intriguer, moins par son absence dans le second rêve que par sa présentation dans le premier :
- sous la forme d’une "énorme tentacule velue", l’araignée étant effectivement l’un des symboles les plus courants de la mère négative (en notant le lapsus exploité ci-dessous),
- mais aussi sous la forme de "Ces bêtes ne sont pas des cerfs car elles n’ont pas de bois, alors nous cherchons avec la dame le nom de ces bêtes sans bois". Pour moi, la bête la plus proche du cerf mais sans bois est la biche. L’animal donc vous ne retrouvez pas le nom va de pair dans le rêve avec le cerf, symbole du père majestueux.

Aussi, on peut s’interroger sur l’impression de dégoût lié à l’oralité, à la relation primaire à la mère, souligné par toutes ces images répugnantes de nourriture. Cette vision de l’araignée, celle qui capture dans sa toile, comme la pieuvre avec ses tentacules (effectivement le mot est proche de tarentule), serait ainsi une image sacrificielle de la mauvaise mère brulée pour conserver intacte la vision du cerf majestueux, du père immense dont on n’arrive qu’à la cuisse.

Le cerf opposé à l’araignée, c’est le titre que vous avez choisi, ce sont les deux pôles de la période œdipienne, à l’âge où vous étiez une toute petite enfant (la petite fille étant très présente dans ce reve pour permettre des identifications).

Cette petite fille est également l’enfant intérieur, celui qui s’offusque que l’adulte s’intéresse encore au strass de sa chaussure, mais c’est un autre thème.

Pour en rester aux sentiments ambivalents envers le père et la mère, on peu conclure en disant que, pour vous, c’est de l’anglais, or vous n’êtes "pas bonne anglophone".




Recherchez "Cerf et araignée géants, nourriture" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Posez une question ou complétez cet article
  • 23 mai 2015

    tentacule au lieu de tarentule ! incroyable et je ne m’en suis pas aperçu, ni à l’écriture, ni à la relecture ! si je comprends bien, une image désastreuse de la mère à reconstruire...mais ça je le sais bien et pourtant avec une image tout aussi désastreuse du père qui semble apparaitre ici comme majestueux, ce n’est pas le cas. mais apparemment,il me faudra dépasser les fonctionnements issus de ses manipulations pour avoir une image moins épouvantable de la mère.
    merci, je n’avais rien compris !

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact