Signification rêve

Construction des rêves

On comprend mieux la métaphore de la pièce de théâtre utilisée pour définir le rêve lorsque l’on sait qu’un rêve est construit comme une pièce de théâtre classique. En réalité, c’est évidemment le théâtre qui a copié la logique des rêves, et la littérature, le cinéma, la bande dessinée... pour pouvoir dire au-delà des mots.

Acte d’exposition

Le rideau s’ouvre, le décor apparaît, le personnage principal est seul en scène. Une tirade permet de comprendre le contexte de la pièce.

Certes, un personnage secondaire ouvre parfois la pièce, ou bien c’est l’orchestre qui donne le ton, ou encore le décor seul, avec ses couleurs et l’atmosphère qui en ressort...

Il en est de même dans le rêve : l’acte d’exposition, par tout moyen, annonce le sujet du rêve. Le titre de la pièce pourrait déjà être donné dès le lever de rideau. Or le titre est évidemment important : route déserte au milieu des champs, bandits armés, gratte-ciel éclairé... Le décor est particulièrement important pour définir ce titre car le rêve est extrêmement rapide et la richesse des symboles qu’il utilise permet de dire énormément en très peu de signes. Comme dans la Commedia dell’arte du XVème siècle, chaque personnage étant déjà connu du public, la simple apparition de l’un d’eux a déjà une signification en tant que telle. Le décor du rêve, de la même façon, est immédiatement reconnu et s’accordera parfaitement avec le thème de la pièce. Rêve de train : tout rêve demande une analyse approfondie, mais certains titres sont particulièrement évocateurs...

Progression

Sur la base du sujet annoncé dans l’acte d’exposition, les actes suivants font apparaître les conflits qui apparaissent entre les personnages. Chaque entrée d’un nouveau personnage (ou l’apparition d’un nouvel élément du décor dans le rêve, d’un nouvel objet) montre un tournant dans le rêve, une péripétie. Les péripéties regroupent les rebondissements et les coups de théâtre. A chaque péripétie, les personnages concernés doivent réagir. Or, comme dans un rêve il n’y a qu’un personnage unique, à chaque péripétie c’est du rêveur lui-même qu’une réaction est attendue.

Nœud

Point culminant, le nœud est obtenu par l’addition de toutes les forces en présence dans le rêve. Tous les personnages ne sont pas obligatoirement en scène, en revanche toute la complexité du sujet abordé apparaît globalement. Tous les éléments utiles à l’intrigue trouvent leur origine dans cette scène. La logique de tous les actes précédents se dévoile soudain.

Le dénouement

L’action est montée parfois jusqu’à mettre en péril le personnage principal, maintenant la tension redescend rapidement vers une fin heureuse ou non.

La conclusion de la pièce

Une pièce ne trouve pas pleinement son sens dans la seule succession des actes qu’elle comprend. D’ailleurs, une même pièce peut aboutir à des sens peut-être pas opposés mais différents suivant l’interprétation qui en est faite. Ce qui permet de donner à une histoire tout son sens, c’est la manière dont les personnages réagissent aux situations. C’est le comportement de chaque personnage, le jeu de chaque acteur, qui permettent des choix d’interprétation.

Dans le rêve, il est donc essentiel de saisir la façon dont l’acteur unique réagit aux évènements. Un même rêve peut être effectué plusieurs fois (voir rêve récurrent) mais la façon dont réagira l’acteur aux mêmes péripéties modifiera totalement l’interprétation de ces rêves et dévoilera une évolution intérieure.




Recherchez "Construction des rêves" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact