Signification rêve

Transfert et rêves

Consultez notre dictionnaire des rêves

Le phénomène du transfert a été mis en évidence par Freud. Dans un premier temps il a constaté que le transfert était une résistance. Mais rapidement il a utilisé le transfert dans le but même de comprendre le fonctionnement de ses patients. De la même façon, le transfert observé dans les rêves permet de les comprendre.

Le transfert : une résistance par un déplacement

Dans l’inconscient sont refoulés des éléments rejetés par la conscience. Le retour de certains de ces éléments à la conscience est inévitable. Aussi, comment ces éléments peuvent-ils réapparaître à la conscience alors que celle-ci les a déjà rejetés ?

Réponse : sous une autre forme.

L’élément inconscient est déplacé sur un autre élément qui, lui, est accepté par la conscience. Par exemple, la phobie (des souris, des araignées, qu’importe l’image retenue) permet de ressentir une angoisse attachée à un élément inconscient qui, lui, ne peut être accepté par la conscience.

Ainsi, très souvent, on est confronté à des émotions, des affects, très violents face à une situation, une parole, une image... qui ne justifierait pas une telle réaction. Souvent, c’est que derrière ce que l’on voit se cache ce que l’on refuse de voir, et ces éléments inconscients, masqués, se dévoilent alors sous une forme anodine, en apparence.

Déplacement d’images dans les rêves

Dans les rêves, plutôt qu’une mauvaise mère, on voit une araignée. C’est un résumé forcément trop rapide, pas systématiquement vrai, mais une possibilité qui illustre ce déplacement d’une représentation sur une autre.

C’est comme cela qu’est construit un dictionnaire des rêves : il s’agit de présenter des possibilités de déplacement, les symboles derrière lesquels se cachent tel ou tel élément inconscient.

La répétition dans le transfert

Le transfert concerne un autre déplacement, qui correspond dans la cure au déplacement sur la personne de l’analyste. Il s’agit de déplacer sur une personne présente des affects anciens qui se rapportent à une autre personne. Ces affects inscrits dans l’inconscient trouvent donc une sortie dans la relation présente avec un tiers.

Dans les rêves, des affects ressentis, et qui souvent permettent la mémorisation du rêve par leur force, peuvent ainsi se rapporter à un passé oublié, à une relation ancienne. Typiquement, les liens entre l’enfant et ses parents, bien des années plus tard, réapparaissent dans ce déplacement temporel.

Ce transfert est évidemment un outil de travail pour un psychanalyste, un moyen d’accéder à l’inconscient de son patient, mais c’est aussi lui que l’on retrouve dans les rêves, où les tiers sont des personnages par exemple, sur lesquels on déplace, toute la nuit, des quantités d’informations, autrement dit d’énergies, inconscientes.

Ces déplacements sont évidemment très proches des notions de projection et d’identification (phénomènes expliqués dans ce dossier).




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact