Signification rêve

Le langage dans le rêve

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns »
Jacques Brel

Le sens premier du rêve est l’objet qui intervient durant notre sommeil résultant de l’activité psychique, son second sens concerne plutôt le désir et l’ambition qu’une personne peut avoir dans la vie, une envie presque idéologique. L’objet de notre recherche pour ce dossier est le rêve psychique, celui qui se déroule durant notre sommeil. Ainsi, nous nous sommes questionnés sur l’aspect langagier dans le rêve.

La définition générale du langage est la suivante : « tout système permettant de s’exprimer. » Le symbole même du langage d’après le Dictionnaire des Symboles de Jean Chevalier & Alain Gheerbrant est celui-ci : « Le langage, écrit ou parlé, est imprégné de valeurs symboliques : images, idées, émotions, sonorités, graphismes... etc, dans tout ce qu’il exprime, mais aussi, dans une certaine mesure, dans ce qu’il n’exprime pas. (…) Le langage est un moyen de communication entre les hommes, mais il est aussi, par la prière, l’invocation, (…) le moyen de communication de l’être avec la Divinité. Il est, comme symbole du Verbe, du Logos, l’instrument de l’Intelligence, de l’Activité ou de la Volonté divine de la Création. (…) Le langage est aussi le symbole d’un être intelligent : individu, cité, ethnie, nation. Le langage est entendu ici au sens précis de langue parlée ou écrite, ou d’idiome, qui est l’une des innombrables formes du langage et l’un des composants d’une structure mentale et sociale. C’est une réalité profonde qui vit dans la relation langue-être. Ils évoluent ensemble et retentissent ensemble de tous les événements d’une commune histoire : la langue est l’âme d’une culture, d’une cité. (…) La langue est, en effet, une structure mentale et sociale. Elle est la principale voie de communication d’individu à individu, de groupe à groupe ; le moyen le plus affiné, le plus subtil, le plus pénétrant des échanges : elle traduit une certaine unité d’être ; elle est facteur de cohésion. »

Ainsi, la langue est un système structuré contrairement à l’onirisme (L’onirisme est la langue du rêve) qui ne l’est pas. Dans le dictionnaire de la symbolique des rêves de Georges Romey, mais aussi dans la plupart des autres, l’idée que l’on s’exprime dans nos rêves, et non pas uniquement de façon verbale. Ainsi, si le rêve est un symbole, et que le symbole est un concept abstrait analysable, et que pour analyser nous avons besoin du langage, cela signifie que langage et rêve sont des concepts entremêlés.

Nous parlerons dans un premier article du langage onirique, en répondant aux questions pourquoi rêve-t-on et l’onirisme est-il fruit de l’inconscient ; puis dans un second article nous parlerons des différents prismes du langage onirique, soit les langages corporels et verbaux ; enfin nous verrons si le langage en lui-même peut permettre le rêve, par rapport à la réalité ainsi qu’à la spiritualité.

LIENS COMMERCIAUX

ARTICLES

L’onirisme : un langage à part entière

Si les rêves permettent d’accéder à un langage, cette langue est celle de l’inconscient et non celle de la conscience. Or quelle pourrait être la différence entre ces deux langages. Le désir répond Freud, la langue de l’onirisme étant structurée par le désir. Ainsi, la langue des rêves dévoile le sujet au-delà des mots, les rêves devenant la voie royale utilisée par la psychanalyse pour révéler le sujet à lui-même.

 > suite

Le rêve permet l’expression corporelle

« Le rêve n’est pas né du langage »
J.Paulhan, Les Fleurs de Tarbes, ou la Terreur dans les lettres.

 > suite

Le rêve permet l’expression verbale

Le rêve est parfois ce qui déclenche une envie de dire, ou d’écrire, dans le cas de Descartes étudié dans cet article.

 > suite

Le langage permet-il le rêve ?

Le réel a une influence directe sur les scènes oniriques qui animent nos nuits, et tout élément de la réalité peut être repris dans un songe pour exprimer une autre réalité, celle de notre inconscient.

 > suite

L’onirisme ; vers d’autres horizons spirituels

Comme nous l’avons vu dans la partie précédente, le rêve est, par certains aspects, spirituel et permis par le langage du rêveur. Ce qui explique pourquoi nous élargissons le sujet initial en parlant des rêves lucides ainsi que du chamanisme ; afin de parler du langage dans le rêve dans sa globalité.

 > suite

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact