Signification rêve

Mari décédé qui veut revenir

Bonjour à tous,

Mon mari (64 ans) après 39 ans de mariage est mort il y a 6 ans, il s’est laissé mourir de faim, 5 mois et demi ça à duré, personne n’a pu le faire changer d’avis.
J’étais seule avec ma fille de 14 ans à l’étranger et comme il avait vidé le compte en banque, on s’est retrouvées dans une situation très difficile pour revenir en France.

Je ne me souviens presque jamais de mes rêves, mais là c’était prenant.

Cette nuit, près d’une grange en mauvais état, toute en bois et presque vide, quelques planches, caisses en bois et deux lits en bois une place, peu de murs.

Il arrive comme si de rien n’était, me prend dans ses bras, un instant j’ai aimé, mais aussitôt je le repousse, trop de pleurs et de ruine dans notre vie, il me suit dans cette grange , un vieil homme pauvre, presque en guenille me fait un signe et s’en va, souriant.

Je partais me coucher dans cette grange, dans mon lit une place, bien fait, propre et draps blancs, pas loin un autre lit vide mais les couvertures et draps au pied.

Je voudrais dormir seule, mais il veut plus.

Là je lui explique qu’il est mort depuis 6 ans et non 4 mois comme il le croit, que j’ai refais ma vie avec Jean depuis 2 ans et que c’est définitif. Je lui donne un peu d’argent pour qu’il parte dans un hôtel, et comme il m’a ruinée plusieurs fois dans notre vie maritale, je n’avais pas grand chose.

Je me demande pourquoi son retour ? Dans ce rêve, je n’ai aucun regret sur ma nouvelle vie ; j’ai fait une croix, enfin presque sur le passé.

J’ai continué à élever ma fille qui avait 14 ans à son décès, je m’entends super bien avec mes 6 enfants, suis grand mère 5 fois ;

J’avais fait trois souhaits il y a 6 ans
rencontrer un homme bien : fait
acheter enfin une maison : fait
gagner au loto : pas fait

Merci pour vos idées sur ce rêve, où j’étais à moitié réveillée, mais où je devais poursuivre ;

Cordialement

Laurence


Votre rêve m’a obligé à ajouter le bois dans le dictionnaire des songes.

Le bois est là pour affirmer une simplicité retrouvée, un jugement d’une grande honnêteté.

Dans les dates du rêve, on comprend que, pour votre mari, vous l’avez trompé puisqu’il croit être mort depuis 4 mois alors que vous vivez avec Jean depuis 2 ans. Pourquoi cette confusion sur les dates ? Ce n’est pas lui qui se trompe, puisque vous êtes la seule auteur de ce rêve. Cette confusion servirait par exemple à montrer en vous une certaine culpabilité.

Vous semblez parfaitement certaine de vos décisions, en pleine maîtrise de votre vie : vos souhaits se réalisent, et, comme vous l’écrivez, vous avez fait une croix sur ce passé.

Mais pour reprendre exactement vos mots : "j’ai fait une croix, enfin presque" : dans ce presque encore une fois, on peut voir s’infiltrer une certaine culpabilité.

Et d’ailleurs, comment oublier sans culpabilité, même après des années, le choix de se laisser aller de votre mari, et de vous abandonner loin.

Faire une croix, l’expression rappelle la croix de la bible, la croix à porter.

C’est lourd, et encore une fois ce poids peut n’être qu’inconscient.

Mais ici, dans ce rêve, dans ce lieu d’une très grande simplicité, votre refus d’un retour en arrière est catégorique, et si chacun a son lit, le deuxième n’est plus pour lui.

Vous lui donnez ce que vous avez d’énergie (d’argent, se référer au dictionnaire des rêves pour ce symbole), et c’est fini.

Pourquoi ce besoin de réaffirmer aussi simplement mais catégoriquement cet état de fait dans un rêve ? Je ne peux pas le savoir, peut-être avez-vous une idée, mais peut-être aussi ce rêve s’inscrit dans un processus de deuil long, dans un processus inconscient que vous avez noté en mémorisant ce rêve.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact