Signification rêve

Comment écrire ses rêves ?

Des informations données sur un rêve découle son interprétation. Par ailleurs, nous vous proposons d’écrire vos rêves sur nos forums pour vous aider dans la recherche de leur signification. A noter que lors de l’écriture d’un songe, des détails nous reviennent, des questions se posent et parfois des réponses apparaissent. Au final, il nous semble important de définir une méthode d’écriture des rêves.

Comment écrire un rêve ?

Pour écrire son rêve, surtout si ce travail est effectué entre deux phases de sommeil au milieu de la nuit, il ne faut pas dans un premier temps réfléchir à l’ordre des actions. On écrit les images qui nous reviennent, dans l’ordre où elles réapparaissent, sans rechercher aucune logique et encore moins une signification.

Il ne s’agit pas d’écrire ce qui pourra être important au moment de l’analyse mais ce qui nous apparaît important au moment de l’écriture. Ainsi, un détail doit être noté au même titre que la description d’un paysage. En effet, ce paysage, immense et difficile à décrire, sera globalement froid ou d’une grande richesse, alors qu’un détail (une couleur, une forme, un nombre...) anodin se révèle souvent essentiel au moment de l’interprétation.

Ensuite, il est important de retrouver l’ordre des différentes scènes, de reconstituer le scénario. En effet, il existe une progression qui doit permettre d’aboutir au dénouement, et cette progression doit pouvoir être retrouvée. Pour cette raison, l’utilisation d’un texteur (Word, ou Open Office qui est l’équivalent en gratuit) est conseillé, permettant des copiés-collés afin de réorganiser son texte.

Pour compléter son rêve, plutôt que de chercher les termes précis qui permettront de décrire un objet inconnu ou une image complexe, le recours au dessin est particulièrement intéressant. En particulier, le schéma de directions (une croix, un embranchement, des rails...) traduit mieux que des mots les symboles qui en découlent. De même, le plan d’une maison ou d’une ville permet souvent d’en définir le centre et d’observer le parcours effectué durant le rêve.

Enfin, la scène finale est essentielle, car de la réaction du personnage du rêve dépendra souvent le sens de l’interprétation : face à un danger, une réaction est plutôt positive, de la même façon une scène finale heureuse révèle un rêve favorable.

L’écriture autour de ses rêves

Avant tout, il faut dater son rêve, en précisant l’heure : s’agit-il d’un rêve du matin, d’un rêve qui nous a éveillé au milieu de la nuit...

Ensuite, il faut rechercher un titre qui pourra correspondre au thème du rêve, à l’image la plus marquante, à un lieu géographique, un symbole...

Les sensations conservées et les sentiments vis à vis des autres personnages du rêve, que l’on retrouve généralement lorsqu’on l’évoque de nouveau (terreur, peur, angoisse, absence d’inquiétude malgré les évènements, assurance, émerveillement...), donnent la direction de son interprétation.

Le contexte du rêve

Chercher le sens d’un rêve unique n’a pas beaucoup de sens, sauf dans le cas d’un "grand rêve". Un rêve s’inscrit en effet dans une période de la vie qui est dominée par des inquiétudes particulières, tant d’un point de vue matériel que psychologique.

Écrire le contexte de son rêve consiste à préciser les évènements qui expliquent parfois :
- Le lieu où se déroule le rêve, ses personnages, des scènes particulières : telle ville que l’on a visité récemment, tel homme public sur lequel on a lu récemment un article, tel mode de vie découvert dans un reportage à la télévision...
- Les liens que l’on fait entre les péripéties du rêve et les faits et préoccupations de notre quotidien (du jour précédant le rêve en particulier, qui expliquent bien des petits rêves).
- La relation que l’on a avec les personnes connues vues en rêve (acteur fétiche, détesté, ami proche, relation jugée sans grande importance...).

Les associations

Les associations du rêveur sont à la base de la recherche de la signification des rêves. Évidemment, l’idéal est qu’un professionnel guide ces associations. Dans le cadre de l’auto-interprétation, ces associations peuvent être notées entre parenthèses par exemple, on en italique sur informatique. Il s’agit de noter tout ce qui vient à l’esprit lors de l’écriture du scénario, mais sans trop s’en éloigner pour ne pas se perdre dans une chaîne d’associations libres. Ce sont ces associations qui permettront de faire le lien entre les images oniriques et notre réalité.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact