Signification rêve

I LOVE YOU

Bonjour,

Le rêve de ce matin est une grande aventure fantastique dont je ne me souviens quasiment pas à l’exception de cette dernière séquence :

Je suis dans une pièce, devant moi, assis, des personnages, je crois qu’il y a ma grand mère parmi eux, et un jeune garçon. Devant eux, une table basse en guise d’autel, avec des bougies je crois et d’autres objets.

Le jeune garçon dit " on ne peut pas avaler ça, c’est surement une préparation que XXX (il dit le nom d’un homme dont je ne me souviens pas) pour invoquer un démon !". Alors, je mets ma main dans le récipient qui contient cette substance noire qu’ils étaient sensés avaler, j’en saisis avec mes doigts autant que je peux, et je la jette au loin.

Il y a alors comme une accélération, je crois qu’il faut que nous nous échappions très vite. Je m’avance vers une jeune femme brune, je la connais bien, c’est moi, je tends mes bras vers elle et la saisis par les épaules. Je sais qu’elle ne peut ni me voir, ni m’entendre, mais j’essaie de lui faire passer un message, et je lui dis, en la regardant dans les yeux, calmement mais avec toute la force de mon amour pour elle, parce qu’il faut qu’elle le sache : " I LOVE YOU ".

Je vois qu’elle reçoit cette onde d’amour, elle chancelle, elle ne semble pas comprendre ce qui lui arrive, car elle ne sait pas que je suis là.

Je me demande, qui suis je dans ce rêve ?


Qui vous êtes, je l’ignore, à vous de le découvrir. Une certitude tout de même : vous êtes tous ces personnages à la fois.

Si l’on associe ce "qui suis-je" au Moi, alors on retrouve l’image de l’oignon de Freud : le Moi est la somme de toutes les identifications de l’enfant, le Moi se constituant notamment autour de l’identification aux deux parents, la mère et le père (ou leurs substituts) durant la période œdipienne, et sa répétition à l’adolescence.

Aussi, dans les rêves, on peut dissocier certaines couches de l’oignon...

Là, on voit :
- celle qui est consciente dans le rêve (et inconsciente dans la réalité), qui crie son amour,
- celle qui ne voit pas cet amour (la partie consciente qui ne perçoit pas sa partie inconsciente dans la vie diurne ?).

Pour lier ce rêve à votre questionnement actuel, on pourrait dire que la partie qui prend par les épaules, qui détient cet amour calme et fort, c’est votre partie féminine.

On arrive ainsi à l’image suivante : votre Moi conscient n’entend pas cette partie féminine, qui existe en vous, qui agit même, mais "elle ne sait pas qu’elle est là" !

Comment expliquer cette incapacité à voir, à savoir plutôt, puisque c’est le verbe que vous employez. Ce n’est pas un problème de sensation, puisque le personnage "reçoit cette onde d’amour". Mais un problème de compréhension : "elle ne semble pas comprendre ce qui lui arrive". Un problème de pensée donc.

Un problème de pensée chez quelqu’un qui cherche son féminin, le féminin étant à l’opposé de la pensée (je n’ai pas dit que les femmes sont incapables de penser, jamais), et par conséquent plutôt construit (réfugié) du côté de la pensée. Étrange non ?

Alors pourquoi ce paradoxe ? Un refus de comprendre ? Une résistance donc. Un bénéfice secondaire à ne pas entendre ses mots d’amour pour soi ? Il me semble que cette fameuse partie féminine, celle du I LOVE YOU, n’est pas entendue parce que l’entendre pourrait être source d’inconfort. Si cette partie féminine est ainsi gonflée d’amour, quel est la source de celui-ci ?

Rester circonspect... pour ce soir c’est raté.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact