Signification rêve

Danger par la porte de la chambre

Bonjour, je suis une jeune femme de 18 ans. Cela fais déjà assez longtemps que je cherche la signification d’un rêve que je faisais très souvent et qu’il m’arrive de refaire par période.

Dans ce rêve, je me réveille dans mon ancien appartement, dans mon lit.

Il fait nuit, le volet de la fenêtre est baissé et il fait très sombre. La porte de ma chambre est ouverte et donne sur un couloir suivi d’un autre couloir.

Je regarde vers la porte et je me sens mal, comme en danger. J’essaie alors d’allumer ma lampe de chevet mais elle ne fonctionne pas, j’essaie de réveiller ma sœur jumelle qui dort dans le lit d’à coté mais elle ne répond pas, je me lève et sort de la chambre en courant, j’essaie d’allumer la lumière du couloir mais elle ne fonctionne pas.

Je traverse donc les deux couloirs en courant et arrive dans le salon où mes deux parents dorment (c’était un tout petit appartement et mes parents dormaient dans le salon).

A partir de là il existe plusieurs fins à ce rêve :
- soit je me dirige vers ma mère et essaie de la réveiller pour lui dire que quelque chose ne va pas et elle me dit d’aller me recoucher, que c’est rien (ce que je prends assez mal étant donné que j’ai extrêmement peur) et je me dirige vers la fenêtre qui semble être la meilleure issue, l’ouvre et saute,
- soit je vais directement à la fenêtre et saute.


Le danger peut s’engouffrer par votre porte ouverte.

Aussi vous cherchez une issue ; dans la chambre où vous dormez avec votre sœur le volet est baissé, aussi, et dans les deux cas, vous finissez par sauter par la fenêtre de la pièce où dorment vos parents.

L’une des versions est un raccourci de l’autre. On peut donc en déduire que dans ce rêve récurrent, votre intention et votre seule solution est d’aller demander de l’aide à votre mère.

Avant cela, comme dans les contes, trois actions inefficaces (qui ne marchent pas) :
- allumer la lampe de chevet,
- réveiller votre sœur jumelle,
- allumer la lumière du couloir.

Le récurrent du rêve est donc également le côté sombre qui ne peut en aucun cas être mis en lumière : c’est la nuit, il fait très sombre, aucune lumière ne peut être activée.

Le but de l’interprétation est d’identifier l’origine de cette peur. Qui pourrait entrer dans cette chambre alors que vous êtes dans votre lit ?

Là vous pourriez intervenir, proposer des associations à partir des éléments précédents. Mais c’est impossible sur ce site. Alors quelques hypothèses. Il n’y a que des éléments féminins, contenants, dans ce rêve : votre appartement, chambre, lit, sœur, couloir, salon... Or ce n’est qu’à travers le mot de "parents" qu’apparaît un élément masculin : le père. Mais celui-ci n’est pas nommé, il apparaît en creux, en manque.

C’est le manque de masculin qui entraîne cette fuite. En fait, je pense que c’est le père non représentable dans ce cauchemar qui est à l’origine même de cette angoisse. Le père qui pourrait entrer par la porte de votre chambre. Le père oedipien, menaçant car exerçant une attraction irrésistible. Et devant ce père fantasmatique, le refus de la mère de prendre cette menace au sérieux est ce qui entraîne l’effondrement, la fuite par le vide. La mère aurait dû entendre l’angoisse, ne pas se montrer sourde aux appels de sa fille venant jusque dans le lit conjugal pour demander de l’aide (toujours la même ambivalence entre la peur et l’attirance).

Ce rêve me semble donc un rêve oedipien, dont d’autres exemples figurent dans ce dossier.


A lire également

L’homme au couteau


Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact