Signification rêve

La conjonction des opposés (suite)

7/06/16

Je suis dans une grande pièce avec du monde et il y a JL en face de moi. Un homme prend des photos et quand il prend JL, c’est le couple Christophe-Céline qui sont pris en photo et sourient. Ils sont très contents tous les 2. Je les vois et on se parle. On dit à JL : à chaque fois, c’est le couple qui est mis en avant. Ils sont derrière lui et sont mis devant lui. La photo n’est plus une photo dans le rêve mais la réalité des personnes dans la pièce. JL a une émotion (surprise ? pas content ?) de ne pas être pris en photo (comme s’il découvrait ce couple derrière lui, ce couple qui m’appartient puisque ce sont mes amis).

(JL : mon frère dans la réalité ; Christophe/Céline : couple ami très sympa avec qui je m’entends bien)

8/06/16

Pièce avec des personnes et je suis à côté de AA. Pas bien. Il y a des femmes qui se promènent le haut nu et on voit leurs beaux seins mais s’en fichent.

(AA : premier amant avec grande différence d’âge - coureur)

Je suis près de quelque chose et me voit descendre par une espèce de tuyau dont je sens plein de coquillettes de chaque côté et continue à descendre pour arriver dans une vaste « nature profonde en forme de cuvette ». Je suis devenue petite mais très puissante (physiquement assez ronde, les cheveux très épais, châtains, longs et bouclés).

Là vit un peuple très ancien dirigé par un Roi (physiquement ressemble au Dalaï Lama) que je vois et qui est en hauteur à la charnière de cette immense cuvette (???) par où je suis arrivée.

Je marche et je suis sa fille. Ii y a comme une cérémonie. Le peuple est là. Je remonte en allant vers sa direction. Je dois recevoir un trophée comme faisant partie de ce peuple dirigé par ce Roi qui sourit (cf le sourire du Dalai Lama) ; il s’agit d’un collier assez gros et lourd genre aztèque qui représente ce peuple, pour en faire partie.

Toujours petite, je ne comprends pas pourquoi je mérite ce trophée ; assez sceptique : Est-ce que je dois le prendre. Est-ce que je dois faire confiance à cet homme ? Est-ce qu’il ne veut pas prendre le pouvoir sur moi ? Tête de ronchon !!!

14/06/2016

Je suis avec Lolo (amie très extravertie) qui va à une réunion à la chambre de commerce de Beauvais. Elle va assister à un banquet et voudrait que j’y participe avec elle mais je repars en tenant la bible dans mes mains et me dirige vers une rivière. Nuit.

Je me retrouve dans une église. Il y a le Pape François vêtu de blanc qui s’approche de moi et me met sa main sur le haut de la poitrine assez longuement ; cette main est gigantesque et je mets la mienne sur la sienne. C’est assez long et je sens la chaleur de ma main sur la sienne et sa peau.

A gauche et derrière il y a BP (ancienne amie très problématique dans son couple) qui est malheureuse. Elle part se retirer dans le presbytère car elle ne veut pas qu’on la voit. Elle va éclater. Une amie est là et me dit qu’elle a des problèmes avec la sexualité ???. Moi je suis calme, souris et bien dans ma peau.

JL et moi marchons sur du sable dans la mer. On se rend compte que l’eau monte et qu’en fait nous sommes sur un banc de sable. Il faut que l’on regagne la terre et je lui dis que c’est devant nous. On y va et tout d’un coup il y a une petite falaise de sable. JL craint que je n’arrive pas à remonter. Je commence et crée un escalier dans le sable en faisant des trous et je monte ; lui se met dans les vagues qui avec le courant vont lui permettre de remonter mais je crains qu’il ne s’épuise. J’arrive en haut et un couple passe ; je l’appelle. Ils viennent m’aider et ensuite on prend une corde pour aider JL à remonter. Nous sortons de l’eau et arrivons sur la terre nature.


Je ne trouve pas grand-chose à dire, plus exactement je n’ai pas envie de toucher à ces images. Ces rêves constituent plus un témoignage qu’autre chose d’ailleurs. Un cheminement duquel ressort une impression de calme, pas de maîtrise puisque la dernière scène notamment montre des difficultés à dépasser toujours, mais d’absence d’angoisse malgré les épreuves, de confiance tranquille, d’acceptation.

La marque du vieux sage certainement... (qu’il apparaisse sous la forme du dalaï-lama ou du pape).

Le sexuel, les concurrentes aux seins nus, les problèmes de couple, les difficultés sexuelles... ces pulsions matérielles matérielles que décrivait Paul Diel (avec son autre regard sur les rêves) semblent ici bien dépassées, pour laisser la place aux pulsions spirituelles.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact