Signification rêve

Maison aux nombreuses pièces

D’abord, un préambule sur ma situation : je suis divorcée depuis 8 ans d’un homme avec qui j’ai un enfant. Depuis 5 ans, je vis à 75 km de chez lui, avec un homme dont je vais me séparer d’une part car nous ne sommes pas heureux ensemble et d’autre part car mon fils me manque énormément, bien que je le vois presque tous les week-end. En apparence, ma vie actuelle est correcte : j’ai un travail, une belle maison, un homme responsable. Mais en réalité, je suis malheureuse, je n’aime pas cette vie-là, elle ne me correspond pas. Je suis dans une période de bouleversements : je vais déménager près de mon fils mais je ne sais pas où. Je sais juste que je rêve d’un endroit qui a une âme, qui me touche et j’ai peur de ne pas le trouver ou de ne pas avoir de moyens financiers suffisants. Je quitte mon travail dans un mois, j’ai obtenu une rupture conventionnelle. Mais je suis dans le flou le plus total quant à mon avenir professionnel.

Mon rêve de cette nuit : j’étais chez mon ex-mari, dans sa grande maison de campagne, dans une ferme. Il habite réellement dans ce lieu.

Précision : hier, j’étais un peu malade, déboussolée. Le rêve que je raconte est long et certainement décousu, je m’en excuse par avance. Il s’est passé ce matin, à une heure tardive. Ce rêve en réalité n’était pas un rêve mais 2 rêves. Je me suis vaguement réveillée entre les 2 et je ne voulais pas me lever.

Cela se passait surtout au 1er étage, qui à la base faisait office de grenier, mais qui a été aménagé en chambres pour nous et notre bébé du temps où je vivais chez lui.

Cet étage était immense, avec 2 longs couloirs parallèles interminables en parquet, recouverts de tapis d’orient, comme je les aime. Il y avait plein de chambres à gauche, à droite et au milieu des pièces belles qui me touchaient par leur conception, leur intimité, leur chaleur. Mon ex-mari est remarié et il a plusieurs enfants. Dans ces pièces, il régnait une atmosphère dédiée au bien-être des enfants, avec un esprit un peu ancien, comme un lieu porteur de valeurs intemporelles. J’ai vu aussi sa femme actuelle, qui avait l’air heureuse, radieuse. Il y avait la mère de mon ex, radieuse elle aussi, avec une sorte d’aura, elle était comme magnifiée, elle faisait partie du lieu, elle en était comme la gardienne. Dans la réalité, je l’aimais beaucoup. Mon fils ne faisait pas partie du rêve. Dans la réalité, ses rapport avec son père et sa belle-famille son parfois conflictuels.
Ainsi, je découvrais un lieu immense, plein de charme, interminable, qui me touchait au plus profond de moi. A un moment, j’étais avec mon compagnon actuel et mon enfant. Mon ex nous a hébergé : une chambre pour mon fils et moi, une autre pour mon compagnon. Dans la réalité, la ferme où habite mon ex est un lieu d’accueil et d’échange, beaucoup de personnes y circulent.

A un moment, la maison est devenue un château immense, avec des murs moyenâgeux, intégrés à une bute immense, comme une motte féodale, mais bien plus grande, bien mieux aménagée. Je me suis retrouvée entre des murs de terre naturelle, sur de l’herbe, avec le ciel au dessus de moi, dans un espace aussi grand qu’un demi terrain de foot. C’était ancien, étrange, c’était bien.

Puis je me suis retrouvée dehors à la tombée de la nuit, devant la maison, assise sur une chaise. Mon ex m’a rejointe, j’étais heureuse. Sa femme n’existait plus, il n’y avait que lui et moi.

Plus tôt dans le rêve, je voyais mon ex s’apprêtant à partir à l’aventure dans des montagnes en Espagne avec des amis, j’aurais voulu être avec lui mais je ne faisais pas partie du périple, je ne faisais que le voir.

Plus tard, j’étais avec mon compagnon, nous sommes redescendus au rez-de-chaussée. Il était un peu différent de la réalité mais plus réaliste au niveau de la dimension spatiale. Nous étions seuls, peut-être mon fils était là. Mais mon ex était absent et sa nouvelle famille aussi. J’ai surtout le souvenir d’une cuisine en désordre, pleine de nourriture, avec un poulet cuit qui trainait, sur la paillasse, prêt à être mangé. Mais c’était un désordre agréable à mes yeux, plein de vie.

Pour finir, toujours avec mon compagnon, j’ai trouvé une chambre à l’étage, comme une chambre d’étudiant, qui n’avait pas été occupée depuis longtemps. Le sol était plein de petites feuilles mortes, elle avait un goût de vieux souvenir, quelque chose d’intemporel, mais très épuré, contrairement aux autres pièces cossues. Pourtant elle me plaisait, c’était ma chambre. Ce n’était pas établi mais je le ressentais. Comme si c’était le point final de mon rêve, de la découverte de ce lieu incroyable. J’ai voulu ouvrir le vieux velux mais c’était coincé, trop vieux. Dans la réalité, il y avait un velux dans la chambre que je partageai avec mon ex. Puis j’ai voulu ouvrir une toute petite fenêtre. Elle était un peu coincée, mais je crois qu’au final, j’ai réussi à l’ouvrir un peu. Puis je me suis réveillée.


Merci pour ce rêve. Son écriture est très limpide, sa lecture très reposante.

Aussi j’apporte une interprétation immédiate, non pas basée sur des symboles de notre dictionnaire des rêves, car ce rêve est très peu symbolique, mais aussi en raison de l’impression laissée par cette lecture, impression qui en soi permet de comprendre ce rêve.

Ce bonheur calme que vous décrivez on le ressent avec vous. Le bon endroit, avec des détails adaptés à votre goût, mais aussi un désordre rassurant, des endroits à votre dimension (votre chambre), mais aussi des pièces nombreuses qui permettent d’imaginer une vie de famille, animée.

Les lieux traversés sont un mélange de lieux connus et nouveaux. Le connu permet de trouver très rapidement ses repères, de voir une continuité avec votre vie réelle, et les éléments nouveaux laissent augurer un futur, et pas uniquement un revécu, une nostalgie.

Et on vous sent aimée dans ce rêve. Par tous les personnages qui apparaissent. Attention, ce sentiment passe également par la confusion entre votre compagnon actuel et votre ex. Comme s’ils étaient interchangeable, qu’ils figuraient tous les deux (ou plutôt à eux deux) l’homme de votre vie.

Et ce rêve se termine lorsque vous trouvez dans cet univers votre place. C’est très rare de trouver sa place... Vous ouvrez la fenêtre, vous vous ouvrez vers l’extérieur, alors évidemment le rêve s’arrête puisque vous basculez dans la conscience, mais cette fenêtre ouverte, n’est-ce pas l’espoir de pouvoir trouver réellement le lieu attendu ?

Il y a un écart important entre la description de votre vie actuelle, et l’impression laissée par ce rêve. Rêve de compensation ? Rêve d’espoir encore plus sûrement, car inconsciemment, ce rêve en est la preuve, vous y croyez.



Posez une question ou complétez cet article
  • 11 mars 2016

    je suis divorcée depuis la naissance de ma fille de deux ans et demi,j ai rêve que je vivais de nouveau sous le même toit que la famille de mon ex mari, sauf que la maison est celle de mes parents, celle ou je vis actuellement, et que mon ex mari pensait me revenir, mon ex belle mere lui a dit que vas tu faire avec une femme qui se lime les ongles a 5h du matin !!!, alors je me suis rendu compte que mon ex belle mere m’espionnait, mon ex mari a dit alors que cela n allait pas l influencer, puis j ai dis à ma mere que j allais changer la serrure de la porte de ma chambre et que j allais la fermer à clé pour que mon ex belle mere ne fouille pas dans mes affaires !

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact