Signification rêve

Grossesses et accouchements à la chaîne

Il a quelques mois une maison que je convoitais m’est passée sous le nez... Cette nuit j’ai rêvé que je me rendais chez une ancienne copine de lycée et c’est elle qui venait d’emménager dans la maison. Je lui en fis part, mais j’étais quand même heureuse pour elle...

Et puis ensuite j’ai rêvé que j’étais constamment enceinte. J’accouchais et retombais enceinte tout de suite malgré la contraception. J’avais peur, épuisée, à bout je me suis réveillée après la naissance du 4eme bébé (dans la vraie vie j’en ai 3 et n’en veux plus).


La maison objet du désir qui répond au désir d’une autre. Cependant, vous acceptez la perte de cet objet, et même ressentez du plaisir pour l’autre.

Mais ensuite le rêve en rajoute, jusqu’au delà de votre désir ("j’en ai 3 et n’en veux plus"), et là vous ressentez de la peur. En notant que votre phrase "j’en ai 3 et n’en veux plus" pourrait être comprise comme : j’en ai 3 et je ne veux déjà plus de ces 3 là !

Ce rêve expérimente peut-être vos limites, tente de mesurer à accepter la frustration, à vous sacrifier pour les autres : la maison pour votre ancienne copine, votre corps ("épuisée", par les grossesses successives du rêve ?) pour vos enfants, la maison étant par ailleurs un symbole du Moi, celui-ci se construisant sur les expériences du corps.

Le bonheur ressenti pour l’autre, la copine, à travers vos enfants, jusqu’à la peur de se perdre soi-même, voilà le sens commun que je trouve à ces deux parties. Jusqu’où aller, de donner ?



Posez une question ou complétez cet article
  • 3 août 2015

    J’ai 3 enfants et c’est beaucoup de boulot, en effet. Il sont d’âges rapprochés et mon corps est épuisée (dans le rêve et la vie) j’allaite le dernier et les autres ont été allaités jusqu’a ce que je retombe enceinte. Deux possibilité oui je pense donner bcp mais même si c’est fatiguant parfois ; je reçois par la même évident beaucoup.Et cela fait mon bonheur. Par rapport à mon corps c’est vrai que je me fais parfois la reflexion j’ai l’impression qu’il ne m’appartient plus (enfants allaitement) et je ne le reconnais plus (prise de poids) et je décide toujours de me prendre en main mais voila je ne m’y tiens pas... Cette fois sera peut etre la bonne

    • 4 août 2015

      Cela fait votre bonheur, et votre malheur ("je ne le reconnais plus" dites-vous de votre corps). Or ces deux opposés ne s’annulent pas, les éléments négatifs cités ne détruisent en rien votre bonheur, les deux éléments sont à prendre en compte pour dire votre réalité, ils sont les deux pôles d’une même vérité. Reconnaître ces opposés est essentiel, or c’est que ce rêve vous a permis finalement.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact