Signification rêve

Fonction prospective des rêves

On a vu que, dans les reves de compensation, l’inconscient vient apporter à la conscience des éléments de la vie présente du rêveur, éléments qui n’avaient pas encore pu accéder à la conscience. Ainsi, l’inconscient vient nourrir la conscience durant les rêves d’informations stockées inconsciemment mais non accessibles consciemment.

Dans les rêves prospectifs, l’inconscient va au-delà d’un simple apport d’informations, il cherche à les combiner pour deviner l’avenir.

Fonction prospective des rêves

Ces rêves font penser aux rêves prémonitoires. En effet, l’inconscient a alors pour but d’ébaucher un futur possible à partir des informations dont il dispose.

Mais l’inconscient n’est pas devin, il ne dit pas ce qui va arriver puisqu’il l’ignore. Simplement, il invente une solution possible aux conflits actuels du rêveur à partir de l’ensemble des données dont il dispose.

Faut-il suivre les propositions de son inconscient ?

Devant un conflit amoureux, supposons qu’un rêve propose une séparation. C’est alors une projection de la situation actuelle dans un temps futur : l’inconscient n’imagine d’autre solution qu’une séparation pour mettre fin au conflit interne résultant de cette relation amoureuse.

Les images du rêve résultent alors d’un brassage d’éléments subliminaux, d’une conjonction de toutes les sensations, de tous les sentiments et de toutes les pensées qui ont échappé à la conscience.

Il s’agit donc évidemment d’un message très sérieux et solide, peut-même du désir profond du rêveur qui n’ose cependant admettre cette solution ultime.

Mais le danger est grand de surestimer la validité de l’inconscient pour la vie réelle. L’inconscient se base sur le monde interne du sujet. Mais c’est une instance (partie interne d’un individu) parmi d’autres. Une autre instance, le Moi, où domine la conscience, a pour objet d’assurer la relation du sujet aux autres. En conséquence, une décision satisfaisante doit se baser sur un accord entre ses aspirations personnelles et les contraintes extérieures, entre l’inconscient et le conscient.

Conflit entre conscient et inconscient

Jung écrit : "Ce n’est qu’en présence d’un comportement conscient manifestement insuffisant et déficient que l’on est en droit d’attribuer à l’inconscient une validité supérieure." Autrement dit, l’inconscient ne domine que les sujets qui n’accèdent pas une conscience suffisante d’eux-mêmes (dont le Moi n’est pas assez solide finalement).

Il ajoute : "Quand un individu s’écarte de la norme et que son attitude consciente devient de plus en plus inadaptée, la fonction de l’inconscient, d’habitude purement compensatrice, gagne en importance et prend rang de fonction prospective dirigeante."

En aucun cas il s’agit donc de se laisser déborder par son inconscient, et la fonction propective des rêves se développe principalement lorsque la conscience est devenue trop faible face à certains conflits, laissant alors une place prépondérante à l’inconscient. Ces rêves prospectifs sont alors un moyen d’alerter le sujet sur la place qu’il doit redonner à sa conscience, à la maitrise de ses décisions.

Ce que je désire inconsciemment correspond-t-il à ce que je décide consciemment pour mon avenir ? La question apportée par le rêve est sérieuse, mais aucune réponse n’y apparaît finalement, car la conscience a toujours son mot à dire, c’est une évidence non ?



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact