Signification rêve

Requin dévore la fille que je n’ai pas

Bonjour,

Je me tourne vers vous car je ne sais comment décrypter mon cauchemar qui a maintenant 2 jours (je ne l’ai pas refais mais il m’a beaucoup perturbée). Je viens d’avoir 29 ans et la veille de mon anniversaire j’ai appris que l’état de santé de mon père n’est pas au top. Je suis en contrat dans un travail dans lequel je ne m’épanouis pas du tout jusqu’en Août et je cherche un travail pour le mois de Septembre sans que quelque chose se profile à l’horizon (j’ai des pistes mais rien de certain)...

Voilà pour ma situation actuelle, je suis sinon en appartement avec l’homme que j’aime et nous avons un petit garçon de 18 mois qui se porte comme un charme (mais qui ne fait toujours pas ses nuits et que j’allaite toujours).

Le cauchemar donc.
Il doit y avoir 1 mètre d’eau, je suis debout, je vois ce qui est vraisemblablement ma fille (longs cheveux bruns alors que je suis blonde, j’ai pensé qu’elle aurait pu représenter ma mère ?) se faire déchiqueter par un énorme requin sous mes yeux.

Je pense tout de suite à mon fils, au danger, mais je ne bouge pas et regarde avec effroi mon enfant mourir.

J’ai déjà fait des cauchemars dans lesquels mon fils tombait ou était en danger (logique quand on est une jeune maman incertaine comme moi), mais là, le fait que je sache que c’est mon enfant alors que je n’ai pas de fille (encore moins de cet âge, 5 ou 6 ans), et que je me sente aussi mal au réveil...

Je n’ai pas de fantôme dans ma vie, je n’ai jamais avorté...

J’espère avoir été la plus précise possible, mon hypothèse première étant que j’avais peut-être "tué" la petite fille qui est en moi mais ça ne colle pas, je ressentais de la culpabilité d’avoir été témoin de cette scène imaginaire, mais mon dégoût au réveil est assez bizarre... Serait-ce du aux détails ?

J’ajouterai que j’adore les requins que je suis contre leur diabolisation dans les films je sais qu’ils peuvent être dangereux mais ils me fascinent...
Merci à vous.


Quel sens donner à ce rêve ? Tout d’abord, s’appuyer sur votre impression, vous dites : "Impression très morbide au réveil", aussi il faut rester sur l’idée d’un rêve de mort.

Or c’est bien le sens du requin onirique : c’est l’animal qui tue, c’est dans sa nature, il broie de ses mâchoires gigantesques comme la mort fauche sous une autre forme, c’est ainsi, la nature même. Le requin, c’est la mort inévitable.

Ensuite, vous apportez beaucoup d’informations, très précises, qui montrent que vous avez une connaissance évidente des rêves et de ce qui peut s’y jouer :
- pas de fantôme / avortement : information très importante effectivement, car cette petite fille aurait pu être l’enfant qui n’est (nait) pas,
- pas une image d’une partie de vous-même, "la petite fille qui est en moi", car vous ne le ressentez pas ainsi : "mais ça ne colle pas".

L’enfant intérieur pourtant était une piste d’interprétation. Mais l’enfant est brune, vous êtes blonde, et cette chevelure, signe de féminité, n’aide pas à l’identification.

Alors j’imagine des renversements, un mélange des générations, des projections assez lointaines pour vous permettre de voir malgré tout en face ce qui vous dégoûte ("mon dégoût au réveil est assez bizarre") : la mort.

La mort est expérimentée sur un enfant qui n’est personne : ni vous (couleur de cheveux différente), ni votre mère (même couleur de cheveux mais autre génération), ni votre enfant (un garçon en réalité contre une fille dans le rêve)... Mais cette mort imaginaire appelle des angoisses bien réelles cette fois, et annoncées dans vos commentaires :
- inquiétude pour votre père ("l’état de santé de mon père n’est pas au top"), qui réactive la culpabilité oedipienne (dans cette seconde partie de la phrase, on est en plein dans la théorie, peut-être ne pas trop en tenir compte),
- angoisse pour votre fils : vous associez "cauchemar" à votre trait de personnalité "jeune maman incertaine", le mot "incertaine" me laissant incertain de sa signification, car il laisse un flou, quelque-chose de diffus, caractéristique d’une angoisse inconsciente. Le "1 mètre d’eau", taille d’un enfant, me laisse aussi penser que la menace est à la hauteur de l’enfance.

Peur pour votre enfant, peur d’enfance ? Encore une fois, l’enfant intérieur se présente à l’interprétation. Une angoisse de la mort qui trouve à se répéter dans ce rêve de requin.

Je ne suis pas certain qu’il faille chercher plus loin... pour interpréter ce rêve. En revanche, il me semble que cette angoisse métaphysique ne s’exprime pas ici par hasard. Si ce rêve vous a perturbé, c’est que votre inconscient vous sentait prête à vivre cette perturbation. En se souvenant que c’est grâce à ces périodes de déséquilibre successives que l’on avance.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact