Signification rêve

Jus d’orange, SPA, Dinosaure

1er rêve

J’ai d’abord rêvé d’être en voiture avec deux femmes brunes. Il fait grand soleil.
Nous montions une côte, la route était très raide, quasiment perpendiculaire au sol.
Montant la côte je découvrais qu’il y avait une bibliothèque sur la droite, peu avant le sommet, cette bibliothèque comporte parait-il des livres sur Carl Jung.

Puis, je regarde la route derrière moi et alors la voiture commence à faire une marche arrière brutale et non voulue, nous tombons donc cette côte en voiture. Réveil brutal criant "Nan !!" de peur. Ce qui était un beau rêve se transforme donc en ma plus grosse angoisse, une gravité complètement inversée.

J’ai déjà fait un cauchemar semblable enfant. Étrange comme arrivé aujourd’hui je semble être dans une quête où il s’agit de s’en souvenir, les comprendre, les classer, les remanier, s’en ressourcer.

2ème rêve

Je ne me souviens pas de grand chose à part de trois scènes.

La première montre un homme et une femme plongeant tête la première dans un tunnel d’eau mi sombre mi claire, ensemble on dirait qu’ils dansent.

La seconde est très sombre. En haut d’une pyramide se trouve une femme, elle est soit-disant la beauté du féminin. Mais je me souviens qu’ensuite elle était devenue un énorme vortex sombre, spirale grise représentant la destruction.

Enfin, dans la troisième je suis à mon lycée. J’entre dans une salle sur ma droite où une dame blonde doit m’apprendre quelque chose sur un ordinateur. Je me souviens d’une blague de ma copine avec mon prénom, le transformant en prénom féminin et disant que je "fermais ma gueule", elle s’est servie de cette blague pour changer mon profil facebook le site avait aussi alors pour couleur de fond du rouge. Alors je pars de mon lycée et remarque être en fait sur le parking d’un centre commercial.

3ème rêve

J’ai cours d’anglais, c’est une remplaçante qui le fait, elle semble vielle je dois lui payer 10 euros.

4ème rêve

Je suis en plein centre commercial face à des bouteilles de jus d’orange. Je semble être en colère.

Avec ma copine nous partons alors en voiture direction la SPA (?) (dans le rêve c’était marqué PAS et plus loin SPA). Ma copine entre habillée en pyjama orange dedans.
Ensuite les personnes de l’association se réunissent autour de moi pour discuter, j’apprends qu’elles recherchent les animaux disparus depuis plus d’une semaine.

5ème rêve

Je suis en plein parc d’attraction, il y a avec moi mon ami A. (celui qui tirait une flèche enflammée dans une ville fantôme ensoleillée sur terre aride proche de la mer et où il fallait y débuter une construction. Le même qui montrait proche d’un bateau à une femme brune la formule de chimie C1.V1=C2.V2)

Dans l’attraction où nous sommes on est installés dans nos wagons respectifs, lui sur ma gauche avançant sur des rails qui montent dans une forêt amazonienne pour rattraper l’ex de ma copine.

Ensuite je suis sur un terrain bitumé entouré d’arbres verdoyant. En plein milieux se trouve un dinosaure vers lequel je m’avance quelques fois, m’en recule. Je crois qu’il a un bouton (pour quoi ?) dans la nuque.

Enfin je suis dans un immeuble, il fait nuit et dans l’appartement il y a une soirée. Nous nous penchons à une fenêtre et je remarque une fille brune, Lisa, avec d’autres personnes, que je veux saluer.

A ce moment la soirée fait trop de bruit et un garçon de peau noire frappe à ma porte. Le voisin est un videur. Ensemble ils veulent faire stopper la soirée.

Alors, pour éviter toute tension je propose ma cigarette au garçon et sort de l’immeuble avec lui et mes amis. Lisa et ses amis à elle sont toujours à la fenêtre là-bas. On sort et nous avançons tout droit dans une nuit éclairée par des lanternes de ville.

Je me lance dans une auto interprétation de l’ensemble pour conclure. Il n’y a pas grand chose à dire je crois, tout a comme déjà été montré avant.
Premier rêve, la marche arrière brutale et forcée doit être le fait de devoir revenir sur une décision.
L’homme et la femme qui plongent ensemble dans ce tunnel sombre est une belle image. Ensemble, ils dansent et s’accordent donc entre eux deux, dans l’eau, de plus en plus profond dans l’inconscient et le refoulé.
Puis, patatra. La beauté du féminin devient vortex destructeur. Une imagination active disait plutôt que les fraises du potagé se mettaient dans les rangées basses, entre les pommes de terre. Or dans le premier rêve je montait. J’ai eu le féminin, mais pas au moment où je le voulais.
La dernière scène montre que je refoule, je ne pense pas pouvoir en dire plus.

Le fait de payer 10 euros une remplaçante d’un cours d’anglais signifie l’acquisition d’une libido cette fois-ci (et non par vague, aller retour comme dans la suite de chiffres vue avant) dirigée par la conscience là où il faut. Problème=Solution.
Et, il semble que celle-ci montre en fait encore une frustration, à la frontière du sensible et du matériel cette fois par ce jus d’orange. Jus=féminin, la couleur orange comme le fruit= principe de conscience mélange du père et de la mère du féminin et du masculin, retour à une unité entre l’animus et l’anima ; tout ça dans un centre commercial seule chose qui me laisse perplexe.
La PAS SPA ? Pour la SPA et vu le pyjama de ma copine j’aurais dis qu’elle pouvait refouler une certaine féminité, un certain chat malade en elle. J’ai donc à m’en occuper d’où le fait que je suis avec elle dans cette voiture. D’ailleurs un de ses rêves me rappel qu’il y a toujours ce Troll dans sa cave, ma jalousie dirigée ailleurs que vers elle qui aussi me fait me sentir coupable.

Le parc d’attraction.
Je ne vois pas pourquoi je devrais rattraper l’ex de ma copine, ce que ça peut signifier mais en tout cas nous sommes sur des rails et le chemin est obligé.
Le dinosaure, plus archaïque encore que cette pieuvre et ce lézard est gigantesque au milieu de ce parking. Ici il est panneau de signalisation de nos angoisses mais aussi de nos pulsions de mort. Il peut aussi être énergie sexuelle mais surtout symbole de materia prima. Je m’en approche m’en éloigne, m’en rapproche. Il s’agit donc de l’apprivoiser.
Le dinosaure, les patates et la montée maintenant de la voiture ; aurai-je des pulsions de mort/une certaine colère à apprivoiser ? Dans quel but, où la diriger ?
Puis vient l’immeuble. De plus en plus je me demande si les rêves où j’entre dans un immeuble, découvre une salle à droite, à gauche, ne sont pas des symboles du Soi. D’un Soi à réorganiser ou bien qui se réorganise.
Ici je suis en soirée à droite et je m’approche même de cette femme brune en dehors de l’immeuble derrière cette fenêtre qui a l’air contente de me voir. Puis viennent les videurs gardiens de la conscience dont un auquel je propose ma cigarette pour détendre l’atmosphère. Le psychisme est donc réorganisé, je perd en angoisse, ma conscience se fait plus tranquille.

Quelques questions que je me suis posé tout à l’heure aussi. Serait-ce possible qu’un bâtiment représentant à la fois le lycée et le magasin soit là pour me signifier que des choses n’ont aucun sens ? Que je confondrais cause et conséquence ? D’où la PAS spa. ->pas besoin de ça
Autrement, je remarque que ma fonction de sensation, au départ introvertie s’extravertie. Je viens pourtant à peine de la découvrir et je crois que c’est elle qui remplit mes rêves et leur personnages (extérieurs comme Lisa ici, ou une autre fille comme dans le rêve du câlin à la machine à glace) d’émotions. Au départ elle me servait seulement à remarquer des mouches oniriques.
Voilà..


Dans une voiture avec deux brunes, le premier rêve laisse imaginer un rêve bien freudien !

Mais finalement non : vous recherchez immédiatement la verticale, le sommet, Jung se mêle à l’histoire, et dans cette recherche de spiritualité vous prenez une hauteur que vous ne maitrisez plus du tout. Dès que vous regardez derrière vous, tout s’écroule. Paul Diel a souligné ce parcours souvent, mettant en garde contre ce déséquilibre.

"une gravité complètement inversée" : en l’occurence, un peu de légèreté vous aurait peut-être aidé à éviter le cauchemar.

La dernière phrase du deuxième rêve et le 4ème rêve font appel au centre commercial (lire ici). C’est vraiment intéressant cette redondance, et je m’aperçois que ce lieu est très fréquent dans les rêves nocturnes (et totalement absent des rêves éveillés). Oui je crois que c’est un centre, mais qui associe en même temps les pulsions matérielles de Diel pour rester dans son registre de vocabulaire. Un centre, qui d’ailleurs est renforcé dans le 4ème rêve par cette assemblée, les gens qui se réunissent autour de vous, autour d’un centre que vous incarnez, n’e"st-ce pas" ("SPA", mais c’est juste pour rire, pas à retenir dans l’interprétation possible) ?

Autre chose que je note, cette attraction que constitue l’ex de votre copine dans vos rêves. Il vous pose un réel problème. Et c’est normal finalement. Mais ce serait à travailler, c’est référence à l’autre, celui d’avant.

Toujours dans le registre freudien, le 3ème rêve pourrait se résumer en : Il faut se taper la vieille ! Qu’importe le sens, peut-être ne faut-il pas rechercher à relier tous ses rêves, car leur contexte change d’une nuit sur l’autre...



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact