Signification rêve

Invitation à déjeuner

11/02/2016

Je suis dans la rue d’une ville avec un homme. C’est un détective (voir PS). Nous marchons. Il fait sombre.

Il est à ma gauche et je voudrais lui donner la main mais je n’ose pas, et d’un seul coup c’est une femme.

Je crois qu’il/elle porte un manteau de fourrure blanc. Lui se retrouve devant elle ; il est souriant et elle aussi. Ils s’entendent bien tous les 2. Elle veut me prendre la main et cela me gêne car je préférerais que ce soit lui, et je la prends par l’épaule et sous le bras.

C’est à nouveau lui, et là nous nous prenons la main.

Ensuite, je me retrouve chez lui dans sa salle à manger ; il m’invite à déjeuner. Il y a une femme chez lui qui est à son service. Elle est plutôt grande, très arrondie, et souriante, un âge de la maturité sans être âgée. C’est comme si elle était toujours là mais sans être là (plusieurs fois que dans mes rêves cette femme apparaît ; représentante du Soi ? archétype de la bonne mère ?). Elle apporte la carte pour que je choisisse mon repas : tout est classé par ordre alphabétique et il y a plein de plats très bons, de qualité.

Je m’arrête à la lettre C, à la couleur orange car j’aime bien la couleur et les carottes râpées car ça donne de l’énergie. Je vois bien la couleur et les carottes mais non râpées (freudien ??? ou représentation de l’animus ?) . Ensuite, je vois sur sa table un petit verre (comme les verres de cantine) dans lequel il y a deux fleurs dont les 4/5 grandes pétales sont bien ouvertes : une rouge et une violette avec du jaune au milieu dans très peu d’eau (1 cm) ; je vois bien les tiges. Je me demande comment ça tient car les tiges sont grandes par rapport au verre et s’il y a assez d’eau mais je me dis que de toute façon tout va bien car cette femme est là pour s’en occuper.

Ensuite, je vois derrière lui une belle grande plante verte dans un pot de terre qui donne quelques belles fleurs rouges également. Je me demande si je ne vais pas acheter la même !...

Ensuite, je rêve dans le rêve que je suis bien dans cette profondeur et que j’aimerais que cela dure !

PS : Cet homme est le policier commissaire de la série australienne « Miss Fisher » qui est détective privée des années 20-30 indépendante et très libre pour l’époque. Ils enquêtent ensemble et s’entendent très bien.


Au début, un homme, célèbre peut-on dire, au moins un personnage public, déjà un symbole...

Puis apparaît cette femme, autre partie interne. A eux deux ils forment un couple d’opposés. Vous leur prenez les mains, vous entrez en relation avec ce couple.

Alors vous accédez à autre chose, le lieu où vit cet homme, cette partie du moi (l’habitation) masculine. Ici vit une autre femme, une bonne mère effectivement, introjectée ("comme si elle était toujours là mais sans être là"), devenue objet interne.

Mais en réalité je ne sais pas ce que disent ces différents personnages, je constate seulement que le masculin, qui vous attire, vous pousse à rencontrer cette première femme, à aller vers elle finalement, puis à découvrir les qualités de cette seconde femme qui s’occupe de tout, en qui on peut avoir confiance. Ce mouvement vers le féminin grâce au masculin, c’est aussi celui du premier rêve publié sur une baleine, le guide masculin vous conduisant vers la reconnaissance de cette scène finale toute féminine (une mère baleine, une femme sous sa nageoire).

Or ce mouvement vous permet d’accéder ensuite, dans ce rêve, à la fleur, à l’éphémère, ça tient mais on ne sait pas comment, la bonne mère s’en occupe, on peut le vivre en toute confiance. Et de cette confiance apparaît la plante verte, qui s’enracine, et laisse naître de belles fleurs là encore, de couleur rouge, la couleur de l’énergie.

Invitation à déjeuner est votre titre, invitation à vivre autrement dit.

J’ai créé un dossier pour regrouper vos rêves, car ils illustrent parfaitement le processus d’individuation jungien, aussi j’espère que vous partagerez ceux qui restent à venir...



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact