Signification rêve

Visite de mon animus negatif

bonjour, voici la fin du rêve de ce matin, interrompu et c’est bien dommage.

Je suis dans une pièce que je ne connais pas, avec un homme, cet homme a ses pieds dans un bassin d’eau je crois, mais je ne me souviens plus exactement ce qu’il y fait.

Il s’agit d’un couple, et il se passe quelque chose de grave. Nous sommes menacés par quelqu’un qui va arriver, et nous regardons la porte, comment la bloquer, pour l’empêcher d’entrer ? Nous tournons ensemble le loquet, mais nous savons que cela ne va pas tenir longtemps.

La menace est déjà arrivée, elle est là. C’est un homme, brun. Et pour nous monter son intention, il s’élève jusqu’en haut de la porte qui comporte un espace vitré tout en haut, et il nous présente l’enveloppe corporelle d’une femme à travers la vitre : je vois son visage de morte sans vie depuis quelques temps déjà et un peu décomposé, son corps plat ouvert de haut en bas, entièrement vidée de tout ce qu’il contenait, elle n’est plus qu’une enveloppe, on dirait un manteau. Je sais donc que c’est moi la cible, la femme. Est ce ce qu’il a l’intention de me faire ? Ou bien est ce un miroir, il me montre ce qu’il m’a déjà fait ?

Nous savons que la porte ne va pas tenir alors nous partons vers l’autre cote de la pièce et tournons dans l’angle. Nous regardons vers la porte, en haleine, et nous voyons le loquet tourner sur lui même, lentement, silencieusement : il a pu l’ouvrir de l’extérieur.

Nous décidons de nous enfuir et tournons encore un angle, il y a un long couloir, l’endroit n’est pas effrayant, et au bout de celui-ci il y a une petite pièce avec une autre porte, le tout baigne dans une belle lumière dorée.

Et malheureusement, le reveil a sonné.

Pendant le trajet ce matin, j’ai compris qu’il s’agissait de la visite de mon animus négatif je pense, le loup de mon rêve d’animus écrit sur le site et dans lequel au début du rêve je rêvais que quelqu’un était mort... Cet animus est un meurtrier puisqu’il tient dans ses mains une femme morte, qu’il a vidé de toute substance vitale. Il y a donc une part de moi qui déteste les femmes et qui les siphonne, tel un vampire. Il s’est dévoilé ce matin, il m’a montré toute la haine qu’il a des femmes, de moi. Est il venu me montrer ce qu’il m’avait fait ? Ce qu’il veut me faire ? Est ce que c’est ce qu’une partie de moi fait à l’autre, haïr la femme en moi, et si oui, pourquoi, d’ou et quand est né ce monstre en moi, c’est une question pour moi, bien entendu.

Est ce bien ce qu’on appelle un animus négatif ? Il semble très actif. En ouvrant la porte de cette pièce de l’extérieur malgré le loquet, il me montre qu’il peut venir quand il veut. Cela signifie t il qu’il a le contrôle sur moi ?
Mais nous le fuyons, ne devrions nous pas plutôt l’affronter, d’une certaine manière, il m’a semblé pendant le rêve que l’homme et moi, nous ne pouvions lui faire face, il était trop puissant, il nous terrorise trop. Je me souviens avoir espéré dans le rêve que l’homme avec moi, soit de taille à l’affronter si jamais IL nous rattrapait.

La prochaine étape, ne serait ce pas de trouver en moi le courage d’affronter mon animus, pour lui faire perdre de son pouvoir sur moi, comme j’aurais dû affronter mes parents-terreur, quitter plus tôt 1 ou 2 hommes qui ne respectaient pas la femme en moi. En fait, c’est pire que ce que je pouvais imaginer. Je n’en reviens pas d’avoir un tel ennemi, intérieur.

Je me demande ce que vous comprendrez en lisant le rêve.


Ce que je comprends en lisant ce rêve : la même chose que vous, mais pas avec la même interprétation. En effet, il ne me semble pas qu’un individu puisse avoir un inconscient qui tente de le détruire. Certes, c’est le cas dans certaines maladies psychiques, où les pulsions inconscientes se retournent contre le sujet, pouvant provoquer par exemple sa mort accidentelle, comme le raconte Jung dans "Ma vie" (accident en montagne). Et je reste sur la théorie jungienne uniquement, puisque votre titre place l’interprétation dans cette grille, la notion d’animus étant exclusivement jungienne (notion que je précise dans le dossier théorique pour les autres visiteurs).

Notre inconscient, indépendamment de son origine (individuel constitué par refoulement chez Freud, partie collective chez Jung) est part de nous-même, sa réalisation dépend de notre évolution consciente. Pour Jung, l’inconscient a besoin, pour évoluer, du soutien de la conscience, et de l’élargissement de la conscience aux domaines de l’inconscient (élargissement qui conduit, temporairement ?, au résultat inverse dans nos sociétés, c’est indéniable, mais aussi le sens de l’histoire).

Aussi, mon interprétation est que ces images ne vous sont pas apparues pour vous menacer, ou montrer un danger qui vous menace à l’avenir, mais plutôt (et uniquement parce que vous êtes prête à les voir c’est important à noter) à vous dévoiler une situation interne présente.

Comment interpréter ce rêve sans la notion d’animus ? Et celle d’ombre va avec. Les quatre personnages sont tous ici présents :
- Vous-même, présentée sous votre forme féminine.
- Votre animus, un masculin qui a les pieds dans l’eau (symbole féminin), et qui n’a pas les moyens de vous aider vraiment, il vous accompagne, ferme le loquet avec vous, mais ne semble que dédoubler vos gestes.
- L’ombre de votre animus, partie méconnue, l’homme tellement menaçant.
- L’ombre de votre féminité, la femme morte.

Cette image de femme vue à travers la vitre, vous la dites "ouvert de haut en bas, entièrement vidée de tout ce qu’il contenait, elle n’est plus qu’une enveloppe, on dirait un manteau". Si l’on se réfère au développement psychique de l’enfant qui se forme sur ses expériences corporelles, l’image donnée à ce corps enveloppe, ouvert et vidé, se réfère à un passé très archaïque et traumatique semble-t-il. Quant au "manteau", également utilisé pour décrire cette partie morte, il montre peut-être déjà une enveloppe sociale, plus conventionnel, qui permet de cacher cette enveloppe vide.

Vous dites dans le descriptif du rêve "une femme ouverte sans organes" : c’est l’absence de contenu qui est pointé, le contenant est là, ouvert certes, mais c’est un contenant de vide.

Cette image est très forte, et cet animus primaire, qui normalement trouve ses racines chez le père, chez le petit garçon comme chez la petite fille, est montré comme ayant déjà trucidé une partie de votre potentiel à être. Une image effrayante, mais à laquelle vous avez su vous confronter. Et vous avez réagi à cette image dans le rêve, choisi la fuite. C’est une réponse. Certainement même la bonne réponse étant donné l’absence d’issu dans le rêve. Mais il est vrai que cette confrontation à votre passé est inévitable. Et le caractère inéluctable de cette rencontre se retrouve dans la succession de résistances (refoulements notamment) inefficaces : porte, loquet...



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact