Signification rêve

Accoucher et opération

Je ne comprend pas... J’ai encore rêvé d’être enceinte mais cette fois j’accouchais et j’ai senti une petite douleur (rien de méchant) à la sortie du bébé. C’était une fille, enveloppée sous une couverture claire.
(Je ne veux pas de bébé attention, je suis trop jeune)

Cette image d’accouchement s’est ensuite transformée en opération ou l’on m’a dit qu’on n’a du m’enlever 3 cm d’intestin (je me suis déjà fait opérer en vrai auparavant). J’avais mal au bout de ma cicatrice (une plaie rouge).

Ma mère m’a mis de la crème, ça m’a soulagé je ne ressentais plus la douleur !

Je devais partir en cours, il s’est mis à pleuvoir j’avais un parapluie ouvert mais j’ai préféré m’abriter sous un abris un temps...

Après je me retrouve à la boulangerie, je voulais un fraisier, je regarde la vitrine et vois un gâteau à la fraise et aux framboises sauf que la boulangère me dit qu’elle en avait un spécialement pour moi (à la fraise)...
En attendant je me retourne et je vois, un énorme gâteau épais constitué de crème (sorte de caramel) au dessus. J’ai cédé et l’ai goûté. Il était atrocement bon, chaud...

De plus, je me suis retrouvée à courir pour aller aider ma sœur qui s’était fait attraper, agressée par un homme, tout en appelant mon père pour qu’il vienne nous tirer de là. En attendant je maintenais l’homme avec ma sœur et finalement me bagarrais presque avec...

Je pense que tout ceci est un puzzle qui reste à assembler !
Merci d’avance.


Votre référence à un précédent accouchement est lié à un rêve publié il y a quelques semaines, accouchement d’un garçon, et l’interprétation apportée alors est complétée ici.

Ici, c’est une fille. Ce rêve ne montre effectivement pas votre désir d’enfant, mais bien, sur le plan symbolique, de votre désir de faire naître quelque chose en vous, de libérer une énergie en vous. Or, effectivement, pour accéder à cette énergie nouvelle, il faut préalablement perdre ce qui la bloque aujourd’hui.
C’est l’opération que vous devez subir, qui est douloureuse, mais cette perte doit être acceptée, c’est une condition.

Il est à noter que l’emplacement de la cicatrice, la plaie rouge qu’elle dessine, incitent à une interprétation sexuelle. Il y a quelque chose de votre féminin à opérer. Une modification de votre féminité.

Or vous faites ensuite appel à des compensations :
- crème,
- parapluie,
- gâteau (qui vous a particulièrement marqué, peut-être en raison de la gourmandise que l’on devine entre vos phrases...)

Ces compensations sont peut-être le refus de vous confronter à la perte, à la douleur prévisible. Aussi vous retombez dans les scénarios habituels (toujours dans les autres rêves publiés récemment) de masculin menaçant, contre lequel vous vous bagarrez.

C’est par une meilleure intégration de votre animus (pour des explications supplémentaire se référer à cet présentation de l’animus d’une part et aux interprétations données à vos précédents rêves) que passera l’accès à votre pleine féminité. C’est une conclusion qui a évidemment été influencée fortement par la problématique que souligne de façon récurrente vos rêves. Les noter et en prendre conscience est déjà un moyen de progresser.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact