Signification rêve

3 rêves de chats

Précisions :

Je suis en couple depuis un an et demi. Nous ne vivons pas ensemble. Chez lui, il y a 5 chats (2 femelles qui ont fait des petits ). A la base, je n’étais pas très fan d’animaux (je n’en ai jamais eu) mais je m’y suis habituée, ils ne me font pas peur, et j’aime les caresser, les faire ronronner. Mais je pense que j’y suis allergique (éternuements).
Je vis très loin de mes parents mais nous sommes en contact et en bons termes.

Entre le 1er et le 3ème rêve, il s’est écoulé moins d’une semaine.
La veille du 3ème rêve, j’ai vu une fille qui posait en photo dans un magazine avec son chat et elle en parlait. De plus, juste avant de me coucher, je me suis épilée le maillot à la cire (1ère fois, d’habitude c’est crème et pince à épiler) et j’ai eu très très mal !

1ère nuit, j’ai rêvé que une des chattes de mon copain avait mis bas à 2 minuscules petits chatons gris tigrés. Ils étaient adorables et je les prenais dans mes mains. J’ai dis à mon copain : « 7, ça commence à faire beaucoup maintenant ! ». Bref, un rêve tout bisounours en soit.

2ème nuit, ce sont plusieurs chatons, un peu plus grands cette fois, qui se sont mis à m’agresser. C’était pas trop méchant. Il y en avait plein, 4 ou 5 et ils montaient sans cesse sur mes pieds, mes mollets. Avec leurs griffes sorties, ils s’accrochaient à mon jean et dès que j’en enlevais un, c’était un autre qui venait. Mon copain était avec moi donc ce devait être les siens.

Cette nuit, il n’y avait plus qu’un seul chat, mais un adulte. Il était gris marron. J’étais dans ma chambre d’enfant chez mes parents (j’ai changé de chambre à mon adolescence), dans mon lit. Il plantait ses griffes profondément dans mes bras. Quand j’arrivais à enlever une patte, c’était une autre qui revenait. Je n’arrivais pas à m’en dépêtrer et j’avais mal. Je n’avais pas spécialement peur, c’était juste agaçant. Alors je suis sortie du lit avec le chat accroché à moi, je suis allée dans le couloir. Ses griffes s’enfonçaient de plus en plus profondément. J’ai réussi à enlever les pattes une après l’autre mais c’est comme si les griffes étaient restées accrochées dans mes bras sans dépasser, comme des éclis de bois ou des poils très durs. Quand j’ai réussi à m’en débarrasser, je l’ai presque jeté avec regret dans le couloir en refermant rapidement la porte. J’ai dis à mon frère (qui habite encore chez eux) que j’entendais aller dans le couloir « fais attention, y a le chat. J’ai été obligée de me séparer de lui (j’avais du chagrin) car il me faisait trop mal »


La symbole du chat dans notre dictionnaire des rêves est principalement dédié aux femmes, dans la mesure où le chat est une image assez courante de la sexualité d’une femme.

Cette interprétation semble ici s’imposer par l’association entre :
- le chat et la femme, dans la publicité relevée durant la période de ces rêves,
- les chats et votre vie de couple ; en réalité, si vous ne vivez pas avec votre compagnon, la présence de ses chats est plus particulièrement révélatrice des soirées que vous passez chez lui,
- votre attention particulière pour votre chatte (le terme devait être cité car il a son importance dans la signification de ces rêves), ce changement de méthode d’épilation durant cette même période.

Ainsi, les chats peuvent dire vitre ressenti de femme, sexuel, dans le cadre de cette relation.

Le premier rêve semble en opposition avec les deux suivants, vous le dites très joliment : "un rêve tout bisounours". Mais vous dites aussi : "ça commence à faire beaucoup maintenant !". Déjà, vous vous sentez envahie.

Ensuite, les chats, toujours nombreux, deviennent agressifs, vous avez des difficultés à vous en défaire.

Et si vous n’aviez pas bien compris, les mignons petits chatons ont disparu et le chat du troisième rêve est un adulte.

Il faut vous défaire de ces chats, ils sont source d’angoisse. Une angoisse maîtrisée, il ne s’agit pas de rêves d’angoisse, de cauchemars. Mais malgré tout des rêves agaçants qui laissent des marques de plus en plus profondes dans votre conscience au réveil.

Cette série de rêves indique que, inconsciemment, vous ressentez une insatisfaction sexuelle dans cette relation, et que vous commencez à en prendre conscience. Mais finalement rien de grave, juste quelque chose dont il faudrait pouvoir se débarrasser. Or ces agressions viennent de l’extérieur.

Cette affirmation est très discutable, en fait je ne devrais pas oser l’écrire car dans les rêves c’est votre psyché qui est mise en scène. Ainsi, ces chats devraient être une partie de vous-même, votre partie féminine certainement, vos pulsions sexuelles également, et la force des rêves vient qu’ils vous permettent de vous observer vous-même comme vue de l’extérieur.

Mais ici mon intuition est que ces désagréments viennent d’éléments qui trouvent leur origine chez votre compagnon, car il est le maître de tous ces chats. Il vous les impose. Si vous allez chez lui, il y a les chats. Ils sont un prolongement de votre relation.

Quel est l’objet de ces rêves ? La question vous est posée.



Posez une question ou complétez cet article
  • 2 juillet 2014

    Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours fait un même rêve fréquemment (pas systématiquement non plus). Dans ce rêve je suis une panthère noire, plutôt jeune je pense, et tout simplement je fais des trucs de panthère. Ce n’est pas à chaque fois la même chose, des fois je fais ma toilette (en me léchant comme les félins), je cours jusqu’à en perdre haleine pour le simple plaisir de la sensation du sol de la forêt sous mes pattes... Et je chasse. Là ça devient compliqué. Je n’ai pas toujours su chassé (je devais alors me nourrir de charognes et de restes) et même si je suis jeune j’ai été contrainte d’apprendre seule (il y a une continuité dans les rêves) et j’ai beaucoup échoué. Chaque fois que je parviens enfin à voir une proie c’est une très grande victoire pour moi. Mais quand j’ai cette proie, une autre panthère adulte arrive et tente de me la voler. Je refuse de la céder et me bats à chaque fois mais la plupart du temps je suis vaincue (même s’il arrive que je parvienne à la faire battre en retraite mais c’est rare). Cette panthère ennemie donne alors la proie, quand elle l’obtient, à une petite panthère (sûrement son bébé) pour qu’elle puisse la manger. Et je finis la plupart du temps mon rêve le ventre creux et avec une douleur au niveau des côtes due à un mauvais coup de la part de l’autre panthère. même quand je ne chasse pas il y a presque toujours cette autre panthère qui vient dans mon rêve et ne me laisse pas faire ce que je voudrais ou me retire ce que j’ai pour le donner à son petit. Et le rêve se termine souvent par une horrible sensation de dépit.
    Sinon j’ai toujours aimé les animaux (particulièrement les félins) et j’ai une relation presque fusionnelle avec mon chat. Quand à ma famille il n’y a pas de problème particulier, mon père est souvent absent et ne s’est jamais occupé de moi (sauf pour me reprendre sans arrêt sur les bonnes manières) mais ma mère a toujours été là (même des fois trop souvent là alors que j’aurais voulu être plus libre) même si elle tourne plus son attention vers ma petite sœur pour "l’assister". Je n’ai pas d’autre frère et/ou sœur. La douleur que je ressens aux côtes dans mon rêve n’est apparue qu’après une chute de cheval violente qui m’a fêlée des côtes, j’ai donc émit l’hypothèse qu’elle vient de là.
    Ce rêve ne m’inquiète pas plus que ça mais à force de le faire à répétition je finis par penser qu’il a une signification cachée. Sachant que, je l’ai déjà dit, c’est un rêve que j’ai toujours eu et qui évolue au fur et à mesure que je grandis. Il fait maintenant entièrement partie de ma vie et cette panthère semble presque être devenue une partie intégrante de moi. Néanmoins je n’ose en parler à personne parce que j’ai peur qu’on me prenne pour une folle.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact