Signification rêve

Combat avec un homme serpent

Cette nuit j’ai rêvé que j’étais dans une foire et j’ai vu la nièce de ma mère qui m’a proposé de me ramener à la maison, je lui dis que je vais rester un peu. Quand j’ai voulu rentrer, sur la route, j’ai vu deux hommes qui dépouillaient les gens et j’ai fait demi tour et ils me poursuivaient.

Après je ne sais pas ce qui c’était passé mais je me suis retrouvée à la foire et j’ai pris une autre voie. Sur cette voie, j’ai rencontré deux femmes blanches et on marchaient ensemble. L’une d’elles m’a dit son nom Isabelle le pendus et je lui ai dit qu’elle avait le même nom que Jean-Marie Le Pen et elle a dit non qu’ils ne sont pas de même famille. L’autre fille faisait ce qu’elle disait, elle a écrit leur adresse pour me la donner. Sur la route, elle me montrait des choses et aussi comment faire des amuses gueules qu’une chinoise faisait.

De l’autre côté de la voie, un gros véhicule blanc et sans sièges s’est arrêté et des gens descendaient et traversaient la voie et la femme blanche me disait que le président s’était occupé d’eux. Et je me disaient qu’ils ont eu de la chance. La femme blanche m’expliquait comment le frère de mon mari et son épouse me détestaient. Je les ai vu et j’ai dit au revoir, il n’a pas répondu et sa femme lui a dit que je lui parlais. Il a haussé la tête et je suis partie.

Je suis allée dans une maison où je faisais la lessive et j’ai étalé mes habits et une voisine est venue les rassembler et a étalé les habits de son bébé. Je lui ai dit et elle a dit que c’était la fille qui travaillait avec elle qui a fait ça. Elle a ramassé et j’ai étalé ceux qui n"étaient pas bien secs et ceux qui l’étaient je les ai mis dans la maison. Dans la cour, il y avait un manguier et j’ai vu un fruit et j’ai pris un bâton pour l’enlever mais dès que je l’ai eu c’était pas une mangue mais une liane et j’ai tiré les feuilles pour voir et j’ai compris que l’arbre avait un tronc avec deux sortes de feuilles. Les feuilles étaient bien abondantes et vertes et que les lianes avaient donné.

D’un autre côté de l’arbre plus en hauteur, j’ai vu un autre fruit et j’ai voulu le cueillir et lorsque je l’ai touché avec le bâton, j’ai constaté que c’était un serpent vert qui me montrait sa langue. Quelque minutes après, il était devenu un homme et a craché de la poudre jaunâtre sur mon bras droit et qui a immédiatement commencé à se raidir. Il a voulu cracher de nouveau pour me toucher au visage et j’ai réussi à le faire avaler et il se tordait de douleur. Avec mon bras gauche, j’ai pris le bâton et je le battais et plus je le frappais, plus le bâton s’allongeait jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Mon bras était devenu comme du bois et j’ai demandé qu’on me donne de l’eau bénite que j’avais gardée dans un bidon bleu. La personne qui m’a apporté le bidon était une coépouse de ma cousine. J’ai aspergé mon bras avec l’eau bénite et il a retrouvé sa souplesse. Je suis allée voir la maison car des maçons faisaient le crépissage et j’ai enlevé le ciment pour le mettre dans un endroit où c’était au même niveau. Dans cette partie du rêve beaucoup de choses se sont passées mais je ne me rappelle pas exactement quoi.

PS : La femme qui m’a apporté l’eau bénite est décédée.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact