Signification rêve

Jet d’eau, tatoueur, bombe à eau et rêve de Pieuvre dans un lit

Bonjour, voici deux de mes rêves pour lesquels je ne propose pas d’auto-interprétation (volontairement) et un dernier rêve de ma copine qui me met coupable rien qu’à l’entendre.

Rêve 1 :

Il fait nuit, je suis dans ma ville natale sur une petite colline longeant le bord de route. Je porte sur moi une blouse blanche de scientifique et essaie de réparer une bouche à incendie qui déploie son jet d’eau plusieurs mètres au-dessus de moi dans cette nuit noire. Des gens circulent sur la route.

A un moment je descends de ma colline et des projecteurs éclairent la route, on rechercher quelqu’un. Alors je m’avance dans la ville et passe un portail aux grilles bleues, il y a quelqu’un derrière moi qui essaie de m’accoster. Est-ce-moi que l’on poursuit ainsi ?

Alors, j’arrive dans un bâtiment à plusieurs pièces éclairées, dans une d’elles s’y trouve tout un armement qui peut se déclencher à retardement, je crois qu’il délivre un gaz mortel rouge une fois activé. Je repars de cette pièce pour ensuite arriver dans une autre et prévenir les gens qui s’y trouvent, je crois qu’ils portent l’uniforme militaire et se préparent au combat.

Puis j’arrive dans un magasin éclairé, une grande surface où l’on me passe un pyjama. Je dis au vendeur que ce n’est pas cela que je désire et lui demande s’il peut le remettre en rayon. Son supérieur arrive et lui demande de m’accompagner.
Nous arrivons dans ma maison, dans la chambre de ma sœur et je découvre que cet homme est aussi tatoueur. Il me tatoue alors l’étiquette d’une bouteille d’eau autour de mon poignet gauche et je le remercie.

Le rêve se conclue par le fait que m’ennuyant, je décide de prendre des gouttes de LSD.

Rêve 2 :

Je me trouve être avec un milliers de personnes et il fait nuit noire. C’est comme si l’on essayait d’entasser ces personnes en un petit terrain bitumé et pentu. S’y séparaient quatre camps et moi j’étais dans l’un d’eux grimpant légèrement le terrain pour y jeter une bombe à eau bleue. Tout le monde part. Je vois un professeur roux de mon école primaire qui souhaite refaire un peu de ménage par là et je remarque un arbre coloré plus loin où il va y passer l’aspirateur.

Enfin je me souviens d’une structure de marbre blanc où un garçon brun me dit : "Je connais bien ta mamie moi" à son émotion au réveil je voyais bien qu’il en savait sur elle et c’est cette dernière phrase qui m’a le plus marqué.


Un rêve qui ne m’appartient pas :
Pendant la même nuit que je faisais ce dernier rêve ma copine rêvait que je me trouvais avec elle dans sa chambre. A un recoin de la fenêtre en dehors de la chambre j’ai remarqué un petit lézard que je voulais faire rentrer dans la chambre. Alors elle me dit de ne pas le faire et elle voit à côté d’elle une pieuvre et ses énormes tentacules que je fais rentrer jusque dans son lit.

Ce rêve comporte deux animaux : le lézard qui pourrait être un symbole phallique mais aussi la pieuvre et ses tentacules qui rappellent la mère possessive, or il se déroule dans l’intimité de ma copine, et à l’avoir entendu s’est glissé un énorme malaise en moi. J’aurais aimé savoir, si possible tout ce que vous auriez pu me dire là-dessus.
Ça dénouerait pas mal en moi, je l’avoue.
Merci pour tout.


Le lézard et la pieuvre sont deux animaux archaiques. Le détail de votre interprétation est parfaitement juste, mais si les deux animaux sont associés c’est peut-être davantage pour souligner cette forme primaire.

Alors, qu’apportez-vous à votre ami de si primaire dans son intimité ?

Si vous partagez avec elle vos rêves et lui faites découvrir Jung et la transcendance de sa pensée, peut-être est-ce aussi cela que figure ce rêve.

Maintenant, tout dépend du contexte du rêve, d’où la certitude, de là où je suis, de ne jamais apporter la bonne interprétation. Toujours il s’agit pour moi de montrer ce que peut être une interprétation mais pas de dire la vérité. La seule solution pour aller plus loin, inscrire ces rêves dans le cadre d’une thérapie, que le transfert remplace le hasard.

Maintenant que les règles sont rappelées, je peux indiquer mon ressenti face à votre premier rêve. Toute cette agitation au début du rêve, le sérieux de cet affrontement qui se prépare (scientifique, espion, militaire : tous les ingrédients sont là)... Et puis finalement, vous, on vous confie un pyjama !

C’est un peu comme ce flamby en forme de canard (je déforme l’image sans y réfléchir) dans un autre rêve. C’est un peu ridicule non ?

Alors un supérieur s’occupe de vous, il vous fait ce super tatouage : l’étiquette d’une bouteille d’eau ! Vous le remerciez et c’est fini.

Enfin non, comme si le ridicule ne pouvait clôturer ce rêve, vous prenez du LSD. Solution ultime pour un pas de côté.

Dans le second rêve, la "bombe à eau bleue" ne vous donne pas beaucoup plus de pouvoir.

Il serait intéressant de publier maintenant votre auto-interprétation, qui éclairera vraiment ces rêves, mais votre incapacité à agir dans ces songes devrait y figurer aussi me semble-t-il (à moins que cet élément de ce que l’on pourrait appeler contre-transfert dans cette relation à distance ne relève que de ma problématique personnelle).



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact