Signification rêve

Reve recurrent dans la maison familiale

Voici un rêve tout frais de cette nuit, en espérant trouver quelqu’un qui puisse m’aider à ouvrir des pistes. Le lieu revient très souvent en rêve et le rêve est toujours "négatif"

Dans la maison de famille de mon enfance (qui appartient à mon père et avant à sa grand mère) je suis a l’extérieur, dans la cour. Je ne serai jamais à l’intérieur de cette maison (qui est par ailleurs sujette à certaines histoires troublantes : bruits étranges, sensations de présence. Quelqu’un s’est pendu dans cette maison il y a quelques dizaines d’années).

Quand je rêve de cette maison (intérieur ou extérieur) il y a toujours un malaise, une peur sourde, quelque chose de sombre ou paranormal. Chaque endroit est "glauque" : chambres, escalier, jardin, terrasse, tout...

Bref :

Je suis sur les marches qui donnent sur la terrasse et je suis attaquée par un homme qui ressemble à une ombre solide. On ne distingue aucun trait, aucune caractéristique. Je le repousse une fois ou deux mais il parvient à me frapper avec une sorte de tournevis. Je crois qu’il y a des gens à coté mais tous sont paralysés. La douleur est très légère, mais la peur est bien là. L’ombre s’en va en passant le portail (il est possible que je le fasse partir, je ne sais plus).

Je le suis car il est dangereux et je dois l’arrêter. Je le retrouve plus bas dans la rue à l’angle de la maison de ma grand-mère (les 2 maisons sont face à face) et je le vois se dissimuler dans un rang d’enfants en sortie scolaire et il disparait.

Les enseignants ne voient rien (je suis moi même enseignant en primaire). Je fais comme si je n’avais rien vu (j’en éprouve de la honte) et traverse la route pour aller chez ma grand-mère (je suis directement à l’intérieur de la maison).

Dans la salle à manger il y a ma famille (tante + ???). Sur la table un dessin d’un personnage de manga (il est androgyne et faible mais bon). Le dessin le montre sous une forme féminine, épaules dénudées. Je me dis que pour une fois l’auteur a tranché, il apparait comme étant féminin. Je remarque son tee-shirt qui est peint à l’aquarelle, en vert. Je le trouve très bien peint (je suis daltonien et je ne vois pas le vert / marron / et les nuances de bleu et rouge, mais ce vert est très lumineux, évident pour moi).

Il est l’heure d’aller se coucher et je ressens cette oppression dans la maison (la même que chez mon père). J’envoie mes filles se coucher. L’une d’elle (4 mois) me regarde avec des yeux grand ouverts, mélange de colère et de peur. Certainement pas le regard d’un bébé. Mais je l’envoie quand même. Mon autre fille je la garde près de moi pour la protéger mais nous allons aussi nous coucher. Finalement je me réveille, il est 2h30 du matin.


Vous n’avez pas précisé si vous êtes un homme ou une femme, cela peut être important (pour ce rêve et le cauchemar d’enfance également publié sur ce site).

Il y a une atmosphère étrange dans votre rêve, qui laisse entendre un fantasme fondé sur l’atmosphère de cette maison d’enfance. Quelle est cette ombre ? Votre ombre, dans le sens jungien ? Où plutôt l’ombre d’un fantôme, lié à un secret de famille, peut-être tout simplement celui que vous dévoilez (le suicidé évoqué avant le récit de ce rêve).

Et le rapport entre ce fantasme et vos filles n’apparaît pas clairement. Car il faut noter le passage du fantôme aux enfants (ceux des enseignants, et comme vous êtes enseignant aux vôtre également), puis à vos filles. D’où la question de votre sexe. Auriez-vous d’autres rêves à proposer se passant dans cette maison ?


Bonjour,
Tout d’abord, je dois m excuser de n’avoir jamais répondu pour n’avoir jamais vu votre réponse .
Je suis donc un homme, de 37 ans désormais. J’"avais cesser de m’interroger sur la signification de ce rêve car j’avoue que je n’avancais pas vraiment. j’ai essayé d’explorer la thématique "homosexualité" mais cela n’a pas spécialement apporté d’ouverture. J’avais aussi essayé de remplacer les personnages par autant d’étapes dans ma vie, mais là aussi, j’ai fait chou blanc.
je m’en remets donc à vous afin de trouver une direction de réflexion.

en complément :
Le suicide n’est pas un secret, et cela fait partie de l’histoire et ne représente rien de particulier (c est un ami de la famille de la generation precedente qui s etait pendu).

J ai un reve qui me revient, assez classique dans la forme : je dormais dans l’une des chambres, et j avais une personne, cette ombre, qui etait sur moi, me paralysant completement. je m etais reveillé le coeur battant.

En tapant ces mots, il m’en revient deux autres :
J avais moins de 8 ans, et j’etais poursuivi par une personne / entité mauvaise. je me cachais dans ma chambre (de cette maison familiale) je me souviens seulement d’être, dans le rêve, enfermé dans un coffre à jouets et de voir passer la personne dans un couloir étroit puis arriver dans ma chambre. elle passa , frola plutot, le coffre, me petrifiant de terreur. je crois me souvenir que j ai vu les jambes ou les pieds de cette "chose" (mais peut etre que les films et series ont pu modifier cette derniere impression).

plus succint, j ai le souvenir d’avoir rêver d’une sorte d’apocalypse, à la meme epoque, qui se déroulait en face de la fenetre où je dormais. champ de ruines, bruit de bombes, ciel de fin du monde. j’ai appris le lendemain, que la foudre etait tombée assez près de la maison, ceci pouvant expliquer cela.



Posez une question ou complétez cet article
  • 23 janvier 2015

    Bonjour,

    J’ai fait également le même genre de rêve, nous étions dans la maison familiale lorsque deux jeunes gens en pleine nuit viennent nous informer de bruits suspect dans le jardin.

    Mon frère et ma mère sortent dehors, je les suis et ma mère disparait.
    Mon frère croit entendre un bruit et se met à courir aprés quelque chose.
    Je décide de le suivre en courant dérrière lui mais je n’arrive pas à le rattraper.
    D’un coup j’entends un bruit derrière le sapin du jardin, je me retourne et la je vois une ombre d’un enfant maleveillant qui ricane fortement, un ricanement très effrayant et cours très vite, j’arrivais à peine à le suivre avec les yeux, c’était un enfant garçon, il n’y avait aucun visage, c’était juste une ombre.

    Je me suis sentis réellement en danger à ce moment.

    Je me suis réveillé soudainement avec le coeur qui palpitait et apeuré.

    Je tiens à signalé que je fais des cauchemars régulièrement, 2 à 5 cauchemars par mois.

    Je rêve également d’une enfant fille que je veux protéger, je connais bien son visage maintenant. Pourtant je n’ai jamais vu cette enfant dans ma vie.
    C’est comme si c’était ma fille pour moi dans ces rêves.
    Mais bon ces rêves ne sont pas des cauchemars.

    Je précise que je n’ai pas d’enfants, que je suis un homme de 34 ans.

    • 23 janvier 2015

      Là encore, votre rêve pourrait parler d’une part d’ombre, et plus précisément de voter enfant intérieur resté dans l’ombre. Cet enfant intérieur ne doit pas être étouffé par l’adulte que l’on devient, et garder sa part d’expression.

      Cependant, une interprétation sur le plan de l’objet considérerait davantage le décor, cette maison familiale, et cet enfant que vous ne connaissez pas, et qui apparaît dans ce décor familial. L’enfant pourrait alors être ce que, en matière de secret de famille, de transgénérationnel, est appelé un fantôme. Cette remarque éveille-t-elle quelque-chose en vous ?

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact