Signification rêve

Seconde maison et enfants disparus

Ces dernières années je fais régulièrement le rêve que j’ai une maison principale et une autre que je découvre, une maison cachée très souvent dans des lieux improbable et souvent dans un état poussiéreux et dérangé.

A chaque fois je me soucis du loyer et du paiement des charges étant donné que ce lieu est dans cet état depuis un moment et que je n’en n’avais pas connaissance.

Dans mon dernier rêve en date j’étais seule et c’était la nuit, les lieux était à peu près rangés, et la maison en bordure de route bien visible. Il y avait de la nourriture et les volets n’étaient pas fermés malgré la nuit donc je me sentais vulnérable, j’avais l’impression qu’il y avait quelqu’un dans la maison mais je me suis quand même assoupie.

Le matin ou quelques jour après, par une journée ensoleillée, nous nous sommes, mon mari et moi, retrouvés devant la maison. Je n’étais plus seule et angoissée mais accompagnée de mon mari et il était très enthousiaste et moi assez heureuse. C’est comme si je redécouvrais que j’avais cette maison dans un souvenir mais très lointain. Comme une drôle de sensation ni très agréable ni vraiment déplaisante.

Dans le même temps un acte banal du quotidien (je me rappelle plus quoi) que j’ai manqué me disait que j’avais perdu mes enfants à tout jamais (habituellement je perds mes enfants et les retrouve toujours) mais là non, c’était définitif, et d’un seul coup j’étais dévastée et impuissante. Comme si c’était ma responsabilité parce que je n’avais pas fait ce qu’il fallait.


Je retrouve dans ce rêve des thématiques récurrentes dans ceux déjà publiés, en particulier la notion de culpabilité (à travers le mot "responsabilité" à la fin du rêve) liée aux enfants.

Dans ce rêve, vous vous reconnectez à une partie de vous-même, la seconde maison, que vous entretenez toujours (puisque vous vous inquiétez du loyer, de pouvoir conserver l’usage de ce bien) mais de loin.

Mais dans ce rêve, vous décidez d’investir ce lieu, de vivre totalement cette partie de vous : la maison devient bien visible des autres (au bord de la route) et vous y amenez votre mari. C’est le bonheur.

Mais au même moment, c’est la perte des enfants qui est ressentie, et une perte définitive.

Il y a donc une opposition très forte marquée entre cette partie de vous-même et la responsabilité d’assurer le quotidien de vos enfants. C’est comme si vous ne pouviez pas être totalement vous-même en raison de vos responsabilités de mère.

Concilier :
- la mère : garder les enfants,
- et la femme : "nous nous sommes, mon mari et moi, retrouvés devant la maison", avec tout le sens donné à se retrouver.
Cette conciliation entre deux opposés se retrouve très logiquement dans vos rêves. Comment vivre à la fois dans cette maison familiale, et dans cette autre maison où retrouver le bonheur avec votre mari, c’est le dilemme de bien des femmes, mais des hommes aussi (qui se cachent généralement dans leur travail plutôt que derrière (ou au détriment) des obligations familiales).



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact