Signification rêve

Lucidité en rêve - Message d’alerte ?

Bonjour

Mes rêves sont si rares ces derniers temps, que j’écris celui fait cette nuit, très court :

Je suis sur un boulevard qui se termine sur une grande place. Il fait nuit noir et ce doit être l’hiver ou l’automne car il bruine doucement je crois, la chaussée est mouillée, éclairée par les luminaires de la grande ville. Je visualise un couple à 2-3 mètres de moi, presque sur la place, ou sur la place, la femme porte un imperméable couleur clair ivoire très féminin et je la vois de face. Je ne vois qu’un pan de la silhouette de l’homme et de dos. Ils se regardent. Mais est ce un couple, ou juste un homme et une femme qui se regardent ? Je ne saurais dire pourquoi, mais il me semble que c’est un moment de vérité, important. Je n’en sais pas plus, c’est flou.

Je comprends dans ce rêve, que quelqu’un est mort. Est ce l’un des personnages devant moi ? Je l’ignore. Il a été renversé ou quelque chose comme ça... Un accident.

Je sais aussi que ce n’est pas tout à fait un accident... Je me surprends à penser dans le rêve que ce qui lui est arrivé est l’œuvre de son inconscient. Autrement dit, son inconscient a provoqué sa mort....Qu’une part de cette personne a préféré mourir, plutôt que d’avoir une relation avec quelqu’un qu’elle n’aimait pas vraiment.

Puis je marche pour rejoindre le trottoir, et pense en moi même : " Quelqu’un à embrasser, y a t il quelque part quelqu’un pour moi à aimer." ou quelque chose comme ça. Je ressens de la détresse.

Il me semble que ce rêve est simple à interpréter.
Pourtant, un mystère demeure : qui est ce couple ?
Je n’en suis pas certaine, je me sens proche de la femme, il me semble alors que cette femme vibre intérieurement. Qu’elle vibre pour cette homme, de cela je l’ignore.

Mais, ce qui me donne à réfléchir, c’est la lucidité sur ma connaissance pendant le rêve, de l’acte programmé de l’inconscient. Cette personne est morte sans savoir que c’est une part d’elle même qui l’a provoquée, qui a choisit de mourir plutôt que d’entretenir une "demi" relation, une relation "fausse". Mais moi, je le sais par contre. Je sais ce qui lui est arrivée à son insu.

C’est un choix, certes, mais c’est un choix mortel ! Je frémis en pensée, cette part de moi m’apparaît si extrême... Il me semble que ce rêve m’éclaire à ce propos, mais aussi m’alerte, non ?

Et il se trouve qu’hier :

- j’ai lu une phrase d’Edgar Morin, qui la suivante et que j’ai conservé : "A force de sacrifier l’urgence à l’essentiel, on finit par oublier l’urgence de l’Essentiel".

- j’ai revu un très vieil ami, nous nous connaissons depuis que nous avons 12/13 ans, qui était amoureux de moi autrefois, (pas moi). Il possède de grandes qualités, de celles que je recherche aujourd’hui dans une relation, c’est quelqu’un que j’admire, et qui est heureux dans son couple. Ce que je me surprends à regretter, bien que je ne ressente pas d’attirance pour lui.


Qui est ce couple ? La question revient pour moi à : quel niveau d’interprétation choisir :
- objectif : il s’agit réellement d’un couple, d’un homme et d’une femme,
- subjectif : ce couple d’opposés figure des éléments internes.

Le second niveau semble privilégié par votre compréhension du rêve : c’est son inconscient qui l’a poussé à agir, c’est l’inconscient qui est vu par projection dans ce rêve (dans la mort d’un personnage, c’est la partie inconsciente insatisfaite qui se manifeste, et c’est pas cet acte externe que peut se visualiser l’action de cette partie interne).

Mais le point de vue objectif correspond davantage au contexte du rêve : rencontre avec un homme heureux dans son couple.

En fait, comme souvent, tout cela doit être mélangé...

Mais la mort dans les rêves n’est pas la mort physique, plutôt celle vénérée et crainte dans ces croyances où, chaque matin, il fallait vénérer le soleil pour qu’il renaisse. C’est plutôt la mort comme participante à un cycle de vie. Le soleil monte dans le ciel, puis meurt à lui-même, avant de renaître. Dans la symbolique alchimique, le roi et la reine meurent, on les place dans le même caveau, ils renaissent sous un autre état. Il faut savoir mourir à ce que l’on est pour devenir ce que l’on doit être.

Et cet accident peut alors être compris comme un clivage : une mort psychique, un blocage (souvent suite à un trauma), le refus de renaître.

Mais cela peut aussi être le résultat d’un contrat narcissique, notamment dans ce rêve. Le contrat narcissique, c’est l’acceptation de mettre de côté une partie de soi pour satisfaire l’autre (un parent le plus souvent), et pouvoir ensuite vivre plus librement (mais amputé d’une partie de soi). Or ici, le suicide d’un personnage résulte de son refus de vivre avec l’autre. Pour ne pas vivre avec l’autre, cette partie choisit de disparaître. Pour pouvoir continuer à vivre, une partie accepte de s’éteindre.

Et puis il y a votre réaction : après cette perte, il faut trouver quelqu’un à aimer. Comme si la partie amputée vous interdisait d’être aimée.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact