Signification rêve

Se voir en homme dans un miroir

Bonjour a tous et à toutes, pouvez vous s’il vous plait, m’éclairer sur mon rêve de cette nuit ?

Pour commencer, je ne connais pas l’endroit ou je me trouvais (ville, lieu).

Je postulais à un emploi pour lequel j’ai été retenue. Un homme m’accueille pour m’expliquer le travail. Cela consistait a distribuer des journaux qui diffusait des informations assez importes. Tous le monde connaissait ce journal. De cet homme, je ne voyais que ses jambes. Je sais qu’il était grand et fin, habillé d’un jeans. Je rentre donc dans un bureau ou pleins de papiers ou journaux empilés étaient en paquets liés d’une petite corde. En entrant dans ce bureau, j’ai pensé : " Quel bazar la dedans, il y en a partout."

La porte est ouverte et je jette un œil a l’extérieur de ce bureau. Je vois un long couloir avec pleins de portes fermées (juste le coté gauche). Les portes étaient de couleur caramel clair, le sol était habillé de moquette de la même couleur que les portes et les murs étaient blancs. L’endroit était très propre, bien lumineux et calme.

Cet homme m’explique donc le travail à effectuer. Mais je ne comprenais rien de ce qu’il me disait. Il part et me laisse seule. Je me dis : " C’est pas grave, je me débrouillerai seule pour réussir ce que j’ai a faire. j’y arriverai bien."

Je me retrouve dans une vieille voiture américaine aux formes carrés de couleur "encore" caramel clair avec, à certains endroit, des petits morceaux de tôle couleur rouge. Je sais que je quitte ce lieu de travail et que je rentre chez moi. Il doit être a peut près 14h30/15h. Je suis donc sur une route à deux voie. Je suis sur la file de gauche. Cette route est en hauteur (comme une route pont) et coupe perpendiculairement la route d’en bas. Les deux routes sont propres, sans défaut et désertes. Il n’y a que moi. Mon amie est assise a coté de moi. Nous parlons je crois.

D’en seul coup sans comprendre ce qu’il se passe, je fais une sortie de route, ma voiture casse les barrières de sécurités et s’écrase sur la route d’en bas. Je n’ai aucune peur. Lorsque la chute de la voiture a lieu, je vois la scène de l’extérieur. J’étais en suspend au dessus de la route dans les airs et vois la scène comme au cinéma. Mais je savais que c’était moi qui étais dans la voiture. Je redescends et me précipite sur la route pour aller voir la voiture qui s’est écrasée en bas. Il me semble que la voiture était intacte. Pas de tôle froissée, pas de vitres brisées.

Après ça je me retrouve d’un coup dans ce fameux bureau pour commencer ma journée de travail. Je suppose donc que l’on est le lendemain matin. Il y a plein de monde qui bouge dans le couloir avec des dossiers a la main. Je regarde tous ces gens marcher, s’agiter autour de moi sans voir leur visage et leur dis "bonjour". Personne ne me reconnait, personne ne me répond. Le seul visage que j’ai pu voir, c’est celui d’une jeune femme blonde aux yeux clair (que je ne connais pas). Je lui dis bonjour. Elle ne me vois pas. J’étais transparente.

Le bureau commence a se vider et au milieu de ce bureau qui s’est transformé tout d’un coup en une salle grande est vide, je vois une personne (je ne sais plus si c’est un homme ou une femme), au visage un peu spécial avec des yeux machiavélique me fixer. Je n’ai pas peur. Je me dis : "Cool enfin une personne qui me voit".

Je me dirige vers elle pour lui parler et en fait je m’aperçois que cette personne ne me voit en fait pas non plus. Je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas. La salle se retransforme en bureau, celui que j’avais connu lors de ma première venue. Je trouve un miroir, me regarde dedans et là, stupéfaite, je vois dans ce miroir un homme barbu (que je ne connais pas), pas très grand, assez trapu, les cheveux châtains chocolat moyennement courts, bouclés, les yeux vert foncés. Je le trouve moche. Il est habillé d’une chemise a carreaux je crois et d’un jeans. Je comprends alors que je suis morte et que je me suis réincarnée en cet homme. La seule chose qui me vient a l’esprit, c’est : "C’est pas grave, peut être qu’en étant homme je comprendrais et ferai mieux ce que j’ai a faire, surtout physiquement". voilà


Dans la seconde partie du rêve, sur le thème de la transparence (on ne vous voit pas, on voit donc "à travers vous", et ce à travers annonce le sens de ce rêve) on attend la rencontre avec la mort.

La mort pour l’inconscient est la fin d’un état, et donc la naissance d’un nouvel état. On meurt et on renait en permanence, dans nos rêves aussi.

Mais dès la première partie du rêve, quelle froideur ! Les contacts humains sont très froids, il y a énormément de détails mais jamais de relations, si ce n’est ce regard d’une femme, capté un instant, avant de comprendre que c’était un regard au hasard, car elle ne vous voit pas.

Il y a des pensées entre guillemets, mais jamais de dialogues.

Vous voyez les choses arriver de l’extérieur.

Tout cela manque de matérialité, et j’ignore si c’est lié à votre perception du monde du travail, ou si cette vision n’est pas restreinte à cet univers.

Quoi qu’il en soit, le but du rêve est la rencontre avec le miroir. C’est un symbole essentiel dans ce rêve où justement manquait pour vous la possibilité d’être vue. Les autres ne vous voient pas mais vous voyez : en vous, il y a un homme, barbu. Et cette présence, vous la ressentez immédiatement comme utile. Et cette rencontre, à moins de partir dans des délires d’interprétation sexuelle, conduit vers la notion d’animus. Consultez (dans le dossier "bases de l’interprétation") en quoi ce terme un peu obscur éclaire parfaitement votre rêve. Quelle rencontre !



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact