Signification rêve

Stagnation, Nudité et Feu

Bonjour, la dernière fois on se quittait avec des symboles de la trinité, l’archétype de la mère et des pulsions dites masculines représentées par les archétypes liés au père.
On est donc actuellement à essayer de détacher et de séparer l’anima de ses imbrications à l’archétype de la mère.

Rêve 1 :

Dans ce premier rêve je suis dans une très grande cantine où il fait sombre, les tables sont disposées en U et il y a là plusieurs personnes dont ma sœur et son copain. Je crois qu’il est question de vacances. On est là avec énormément d’autres personnes et on s’attend à ce que l’on nous serve des hamburgers "comme à chaque fois". A un moment j’ai envie de partir et je sort de cette cantine.
Je descends donc jusqu’à une maison proche de la mer et arrive face à sa porte d’entrée, c’est un monsieur qui m’ouvre la porte. Je monte jusqu’à sa cuisine, y ouvre un placard et remarque un pot de miel, j’en veux. Mais son miel est tout cristallisé et sec dans son pot, c’est pourquoi je le place dans le micro-onde.

Auto-interprétation :
Nous sommes ici à la cantine et on s’attend à ce que l’on nous serve de la mal bouffe, (ces hamburgers) or ce n’est pas ce que je veux. Finalement à la fin du rêve j’arrive à une maison proche de la mer, donc de la mère, pour que je me rende compte que l’affectivité que l’on me sert, le miel, est sucrée mais toujours sec. Il s’agit de réchauffé, le micro-onde est là pour le faire signifier.
Pas d’évolution donc.

Rêve 2 :

Dans ce rêve très lumineux la couleur blanche prédomine.
Je suis dans une salle de réception dans mon lit, il est placé entre deux tables. J’en sort, nu venant de me réveiller. Je m’avance alors jusque dans le fond de la salle, passe une porte et fait un high-five à un ami. Cet ami est grand. Je remarque que derrière il y a aussi une estrade où un monsieur brun obèse fait son speech à plusieurs personnes. Je repars dans mon lit et voit également une fille assise face à une des deux tables qui entourent mon lit.
Puis, dans une ville je marche sur un trottoir de droite avec Antoine et l’on arrive jusqu’à un car. J’y cherchais ma place au fond et ai voulu m’asseoir à côté d’une fille blonde, mais me rendant compte qu’elle était là et préférant être seul durant le trajet je me replace à côté d’un siège vide juste à côté des fenêtre de la droite du car.
On est arrivé jusqu’à un grand bâtiment et avons passé commande au comptoir d’un Mc Donald.

Auto-interprétation :
C’est la première fois que je me promène nu en rêve et donc sans persona.
Le blanc et le lumineux du rêve, symboles de pureté et d’innocence sont là pour mettre en valeur le fait.
Le high-five après le passage de la porte dénote aussi un certain but atteint. Cet ami auquel je fais le high-five est déjà apparu dans un rêve il y a plusieurs mois où l’on me disait qu’il avait un cancer des cordes vocales mais qu’il allait bientôt revenir grâce aux médecins. Et quel but donc, celui de se respecter soit et ses désirs à en "oublier" ceux de la société sans faire de compromis, sans porter de masque.
Se voir dormir en rêve peut renvoyer à deux choses, refaire son énergie (vitale) ou bien un réveil et un endormissement de la conscience.
Une fille est là face à ce lit et un monsieur fait son speech derrière cet ami que je vais saluer, je ne sais pas ce qu’ils signifient l’un comme l’autre mais je pressent qu’ils représentent quelque chose d’important.

Rêve 3 :

Je me souviens avoir été au rez-de-chaussée d’un immeuble. L’ex de ma copine est à l’étage et pleur alors je dis à son actuelle copine de monter le réconforter.
Ensuite en dehors de l’immeuble je descends une route bitumée en colimaçon, des vitres sur les côtés laissent voir une eau claire et bleue. Il y a deux femmes avec moi, je crois que l’une est ma copine, elle porte des yeux rouges sang et fonce sur moi, je me laisse faire.
J’arrive alors à un port abrité, tout est en métal rouillé, descendant d’un véhicule qui me permettait de voguer sur l’eau. Je descend une rampe avec celui-ci et un garçon brun aux cheveux courts m’a accueilli, mon véhicule fonçant dans une barre pour être stoppé. Le garçon m’en sort et la gérante du port arrive.
Elle veut se faire un café à la machine placée à côté, mais, essayant de l’utiliser ce sont d’innombrables pièces qui en tombent.
Alors je sors du port avec elle et arrive dans un couloir où une machine peut nous servir à rentrer dans des livres. Pour moi, il est question de livres portant les symboles des 4 éléments et celui qui me correspond est celui du feu.

Auto-interprétation :
C’est de l’ex de ma copine qu’une fois dans un rêve est sortis de son dos l’enfant divin. Il représente donc une partie de mon masculin. Dire à sa copine de partir le réconforter c’est retrouver ce masculin qui pleur et le réconforter en répondant à ses attentes.
Que ma copine porte des yeux rouges c’est être jugé par elle pour ne pas avoir écouté une intuition (projection passive qui me demandait de lever le phallus) j’imagine.
L’arrivée au port, porte d’accès sur la mer/mère et l’inconscient c’est arriver à destination.
Or à cette arrivée c’est toute une énergie, l’argent, qui s’accumule petit à petit car la cafetière ne fonctionne pas. Le café est dépendance, c’est aussi une boisson qui généralement appartient au monde des adultes, l’argent étant lui aussi un substitut de l’amour pour les enfants aux parents pas assez présents.

Quoi qu’il en soit le sujet qui me correspond est le feu , il renvoie à la symbolique du dragon (j’ai aussi rêvé une fois, partant à la bibliothèque d’avoir lu un livre "qui ressemblait à Eragon" histoire où le héros doit apprendre à chevaucher son dragon), donc à la colère et à la jalousie.
Le feu est une énergie puissante à contrôler, c’est d’ailleurs par celle-ci que commence le chemin initiatique. Comment espérer le continuer si on en maîtrise pas la base ? La machine est là pour me montrer qu’il me reste certainement encore des progrès à faire.


La machine à café, déjà présente, ce café que l’on retrouvera dans vos prochains rêves publiés.

"une machine peut nous servir à rentrer dans des livres. Pour moi, il est question de livres portant les symboles des 4 éléments" : il me semble que cette image répond un peu à votre interrogation à la suite d’un précédent rêve quant à "se transformer en une machine à écrire-interpréter les rêves".

L’ex de votre copine, ce n’est pas la première fois qu’il se présente il me semble, je ne sais pas s’il faut le comprendre comme une partie interne, pour vous ramener à la réalité externe je me demanderais donc : qu’est-ce que cet ex vous fait ? (pour que vous puissiez demander à votre copine de le consoler).

L’insatisfaction dans l’oralité : le premier rêve m’en rappelle un précédent, où l’on vous sert une pizza qui vous répugne, un peu comme le café qui viendra ensuite.



Posez une question ou complétez cet article
  • 9 juin 2016

    Je pense aussi qu’il est certaines choses à rectifier, peut-être que mes articles sont trop long, auquel cas je les raccourciraient. J’aime à noter l’ensemble de mes rêves pour en avoir la vraie continuité et tout les détails, certaines choses peuvent alors mieux se remarquer.

    Le café même est bu dans un autre rêve précédent, après passage d’un pont avec chien enragé me sautant dessus et que je poignarde. Je me demande si il n’y a pas un simple oubli maintenant d’une partie de mon 3 ème rêve où après avoir bu ce café la machine délivrerait une quantité d’énergie. C’est possible, je ne m’en souviens juste pas.

    Aussi c’est à la copine actuelle de cet ex que je dis de partir le réconforter. Ce qui change tout, mais vous réussissez à me faire douter de sa signification ; image intérieure ou un passé qui se répéterait ?
    Aux dires de ma copine il y a encore un mois de ça, c’est fort possible que la dernière piste soit à privilégier.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact