Signification rêve

Se débarrasser des obstacles

Si j’ai choisi ce titre c’est que j’ai décidé de retenir deux évènements qui ont pour moi,
un sens commun, enlever, balayer les obstacles qui se présentent à moi.

Premier élément, je devais aller manger avec des amies, mais voulant me changer avant je suis allée m’enfermer dans une pièce, une salle de bain.
J’étais pieds nus et plein de sortes de barres métalliques comme des clous transperçaient mes pieds. Ça faisait mal mais j’ai pris mon courage à "deux mains" et les ai toutes enlevées. Mes pieds bien qu’abîmés cicatrisèrent vite, les plaies se refermèrent.

Second élément, je crois qu’un homme de forte corpulence à la peau noire, me retenait prisonnière dans son appartement, j’ai vu dans la pièce où je me trouvais avec lui, une cage ouverte...
Je ne pouvais pas fuir, alors je comptais sur le minimum de sympathie qu’il avait pour ne pas me faire de mal... Il s’est approché de moi et m’a tendu une boîte ronde, c’était un cadeau.... Un cadeau empoisonné ! Je m’en suis rendue compte en ouvrant la boîte, il y a avait une sorte de truc rond en mousse qui dés l’avoir sorti, asphyxia la pièce. Il voulait me tuer, tandis que lui était parti.
Par chance, la fenêtre était ouverte, je l’ai pris et l’ai balancé dehors, espérant ne pas asphyxier d’autres personnes travaillant en bas. Il était posé sous un arbuste sans feuille...


Je crois que vous avez parfaitement compris le sens de ces rêves, par le choix de ce titre, et ils viennent compléter vos derniers rêves publiés, avec une potentialité redécouverte, une capacité à vous libérer de ce qui vous enfermait. C’est vous qui le dites : j’ai vu "une cage ouverte". Voilà ce qui vous inquiète désormais : une cage ouverte, la possibilité d’en sortir finalement. Et il est vrai que le plus inquiétant dans la vie, c’est la liberté.

Œdipe lui aussi a eu les pieds cloués. A un arbre, abandonné dans la forêt, pour être certain qu’il n’échapperait pas aux prédateurs. Il a été libéré par un homme qui passait par hasard. L’image du Christ aussi... Vous, vous retirez de vos mains les clous qui vus immobilisent. Oui, ça fait mal, de se confronter avec ce qui nous bloque dans la vie. Mais quelle conclusion : "les plaies se refermèrent" ! La beauté de cette image ! Relisez votre rêve plusieurs fois, je suis certain que cela vous fera du bien (la salle de bain, c’est le lieu de l’intimité).

Et le second rêve, vous souvenez-vous de tous ces hommes qui vous agressaient ? Vous les combattiez déjà, généralement pour sauver les autres d’ailleurs. Et toujours vous pensez aux autres, ne pas les asphyxier en vous sauvant vous. La générosité est une qualité soit dit en passant. Mais pour vous, la fenêtre (comme la cage) est ouverte.

Certainement vous ne ferez pas à l’avenir que des rêves porteurs d’autant d’espoir, car il faut sans cesse reculer pour sauter, passer de l’autre côté. Aussi, il faut profiter de ces moments de puissance, s’en rassasier, car de ces moments, il restera toujours quelque chose, quelque part, dans ce lieu qu’on appelle, par manque de connaissance, inconscient.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact