Signification rêve

Sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal est une énigme, car personne ne sait aujourd’hui quelle est son utilité.

Définition du sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal est une phase de sommeil. Il s’agit de la dernière phase d’un cycle de sommeil d’une heure trente environ, comme si dormir avait pour but ultime d’atteindre ce sommeil paradoxal.

Le corps réel s’efface devant le corps imaginaire

Cette phase de sommeil est mise en évidence par un relâchement total des muscles du rêveur.

On l’a vu, durant le sommeil léger, le corps est encore très présent et les cauchemars qui peuvent alors apparaître trouvent leur origine justement dans le lâcher-prise imposé au corps, dans la tension qui existe alors entre le corps encore en alerte et le besoin de s’isoler dans le sommeil.

Durant le sommeil paradoxal, le corps ne réponds plus à son environnement extérieur :
- il ne perçoit plus les bruits, lumières... extérieurs,
- il ne réagit pas aux contacts (très difficile de réveiller le sujet à ce moment).

On peut imaginer que, pour s’enfoncer dans ses rêves, le dormeur a besoin de se détacher presque totalement de son corps réel pour accéder à son corps imaginaire, celui qu’il représentera dans ses rêves, celui qu’il peut contraindre à tellement de transformations.

Un cerveau en plein effort

En opposition à cette léthargie apparente, si l’on soulève les paupières du rêveur, on observe des mouvements oculaires très rapides.

Un électro-cardiogramme noterait une accélération du rythme cardiaque devenant irrégulier.

Chez les hommes une érection est fréquemment observée.

Le cerveau consomme plus d’oxygène que durant la vie éveillé, il fournit un effort qui explique les rêves qui apparaissent alors.

Rêves du sommeil paradoxal

Cette phase du sommeil est celle dont on retire généralement le souvenir de ses rêves.

En effet, l’activité neuronale intense favorise leurs scénarios. De plus, cette dernière phase d’un cycle de sommeil débouchant sur une nouvelle phase complète, c’est une période d’endormissement qui succède à cette phase agitée, durant laquelle le sujet peut facilement se réveiller, et noter ses rêves.

Tous les animaux à sang chaud rêvent, l’homme également évidemment. Pourquoi ce sommeil paradoxal, et tous ces rêves ? Personne ne le sait encore, les scientifiques ne formulent que des hypothèses.

Une chose demeure, des histoires comme des discours, écrites avec des mots symboliques dont on cherche le sens dans notre dictionnaire des rêves.


A lire également

Sommeil lent


Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact