Signification rêve

Piqûre d’abeille

Rêve du 6 décembre

Ma famille et moi devions quitter notre lieu d’habitation dirigé par un homme pour lequel on n’avait pas confiance.
Sur le chemin, verdoyant bordé par un fleuve à droite, on avançait à pied suivant cet homme dans sa calèche.
Il voulait voir ce que nous possédions, nos vivres, nous avons fini après avoir longuement refusé par lui montrer. C’était à moi d’aller les chercher !

Je m’avance près du fleuve, à genoux dans l’herbe et je tire une ficelle qui fait émerger une sorte de radeau en bois (seulement la partie basse en bois carrée) avec des vivres dessus (pleins de petites choses, nourriture, babioles etc). C’était joli à voir, il faisait beau, chaud !

Quand des abeilles qui butinaient leurs fleurs pendant que j’étais à genoux viennent à me piquer un peu partout , le long des bras etc...
Je vais vers ma mère, lui rapportant les vivres.
Je n’étais pas la seule à m’être fait piquer apparemment, une fille assez forte avait pleins de piqûres d’abeilles sur son corps, ça faisait de grosses plaques roses, elle faisait une réaction... Les miennes à côté étaient petites et peu dérangeantes.
Je l’ai massée avec de la crème sur ses piqûres, je m’en suis aussi mis ensuite.

Ma mère vient me voir et en voyant mes piqûres elle me dit : "Ce n’est pas normal que tu aies été piquée !" Même si j’étais sur leur territoire.
Elle finit par ajouter : " Tout le monde ne se fait pas piquer, elles adorent ton sang".

(PS : j’ai été voir dans le dictionnaire "abeilles" mais je n’ai aucun souci avec ma mère bien au contraire et moins de tension avec mon père aussi...)


C’est vous qui l’indiquez dans votre post-scriptum : il y a 3 personnages dans ce rêve : vous-même, votre mère et votre père.

"notre lieu d’habitation dirigé par un homme pour lequel on n’avait pas confiance" : c’est là la description du père.

Il vous oblige à montrer vos babioles, vos petits secrets, cachés sur ce radeau en bois que vous tirez à vous "à genoux dans l’herbe". Ce détail ne me semble pas anodin, car il est répété, et c’est pendant que vous êtes à genoux que vous vous faites piquer.

Or vous êtes piqués par des abeilles, qui viennent apporter à votre rêve le symbole du jaune et noir. Cet élément renforce la thématique de la relation au père.

Or que dit votre mère : que ce n’est pas normal en quelque sorte que vous soyez piquée (que vous vous soyez piquée de votre père). Ce n’est pas le cas de tout le monde finalement. Cette relation est anormale et inhabituelle, ajoutant de la culpabilité typiquement œdipienne.

Ainsi, ce rêve ne parlerait pas de votre relation actuelle avec votre père, mais de votre relation inconsciente et des traces qui restent de cette période œdipienne.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact