Signification rêve

Deux planètes un Soi et un château

Voici deux rêves réalisés dans la même journée, le premier dans la nuit et le second lord de ma sieste. Cette suite me laisse perplexe depuis déjà plus de deux mois, et me donne l’impression d’être bloqué quelque part, d’avoir loupé quelque chose d’important.

Dans le premier rêve je vais chez ma grand-mère avec un petit garçon aux cheveux bouclés. Celle-ci me pique mon paquet de tabac (qui m’avait été donné dans un autre rêve il y a déjà un moment par un grand monsieur musclé en T-shirt rouge). Ensuite je me retrouve en face de sa maison, il neige. Je suis avec le petit garçon à regarder tout plein de sculptures dans la neige qui ressemblent à un village. J’observe aussi dans le ciel un nuage en forme de tête qui souffle. C’est alors que je m’endors (dans le rêve) à côté du petit garçon, lui continue de regarder toute cette neige qui s’étend au loin. Mais à un moment je remarque qu’un mur blanc s’abaisse, je ne l’avais pas vu avant, une fois disparus il ne laisse qu’apparaître encore plus de sculptures de neiges. Mais là dans le ciel à l’horizon je peux voir une aurore boréale à reflets vert, c’est magnifique.

Le rêve se poursuit et je suis en salle de classe, sur ma table se trouve un livre d’Harry Potter mais la couverture présente une dame brune. Je me vois ensuite balader dans les couloirs de mon école (le lycée peut-être ?) en mode bougon, j’écoute une musique du groupe Nirvana tout en sachant qu’il va y avoir une soirée quelque part bientôt. Le directeur (qui ressemble fort à un chef de guerre) me propose alors de passer au travers d’un miroir pour y aller car elle se déroule sur une autre planète. Je ne suis pas très sûr de vouloir le faire à cause du fait qu’il me manquerait des affaires, mon sac je crois.
Pourtant je suis ensuite sur cette planète, couverte de neige, on aurait dit le pôle nord, elle est habitée par des magiciens, je suis avec l’un d’eux qui me montre comment est-ce-qu’il peut s’envoler grâce à sa baguette qu’il pointe vers le sol. Celui-ci a une peau toute bleue et des cheveux verts, sa silhouette ressemble à celle de mon père dans la vie éveillée peut-être en un peu plus efféminée. Il me dit alors que les habitants de cette planète sont à la base des humains et que tout son peuple n’est ici que depuis 20 ans, il ne pense pas être assez fort (pourquoi je ne sais pas ?) mais c’est alors que je vois une table de bois atterrir au sol sur la neige, entourée d’étincelles dorée. Je suis ensuite dans un couloir d’école avec un étudiant,on regarde des affiches qui représentent nos deux mondes et le voyage à faire pour passer de l’un à l’autre, l’étudiant me dit que mon nom n’est pas présent.
Au réveil je me dis par intuition que le magicien est assez fort, mais je ne sais pas du tout à quoi ceci fait référence.

Dans mon second rêve lors de ma sieste je suis dans mon lycée. Un dragon bleu est enfermé dans une prison au sous sol et une table lui est envoyée. Le dragon est gardé par un tireur d’élite en costume bleu, mais lorsque l’on envoie la table au dragon celui-ci se change en un homme à la peau noire portant une chemise blanche. Je repars avec lui de sa prison tout en lui disant qu’à l’ordinaire le tireur d’élite n’a aucune peur de tuer, mais il a disparu.
Je suis ensuite face à un bureau 2 personnes en sortent, elles portent un masque noir et blanc à la tête. Je me retrouve ensuite en forêt et je dois traverser un labyrinthe, à l’intérieur de celui-ci se trouve un géant vêtu de blanc portant un sceptre à la main droite. Préférant l’éviter je me mets alors à sauter par dessus les haies me séparant de la sortie du labyrinthe. Ensuite je dois partir en voiture avec deux garçons pour aller à un château, nous traversons la forêt en la descendant et par la fenêtre je peux voir de l’herbe très verte et des champignons marrons au sol, il y a aussi quelques fleurs violettes.
Arrivés au château nous devons en faire la visite, c’est une dame brune qui nous guide, celle de la couverture de Harry Potter.
Ensuite je me retrouve dans un centre médical dans une salle d’attente pleines de monde, il y a tellement de gens. L’un d’entre eux est en train de dealer de la drogue, il habillé d’un costard cravate et me donne 500€ avant de partir voir le docteur, je décide alors de le suivre pour lui rendre cette énorme somme mais dans le cabinet tout le monde est présent, assis les uns à côtés des autres, je n’arriverai pas à le retrouver.
Enfin je suis au bout du labyrinthe et l’on m’explique comment fonctionne le géant du labyrinthe, il s’y trouve tout le temps et est assigné à la tâche de la garder. Puis c’est alors que je vois au centre d’un petit étang une énorme colonne de pierre sur laquelle se trouve une arche de couleur rouge. Sur un écran blanc je vois alors défiler du texte noir entouré de jaune telle sur une machine à sous le texte défile en continue, je n’ai pas le temps d’en lire un mot mais l’on me dit que le géant possède plusieurs caractères terre, eau, feu et air, suivant le moment.
Au rêve suivant mon précédent amour me parle, me disant qu’il faut que j’écarte les jambes et que pour bien les écarter il faut que "ça pèse entre 14 et 20 kilos" sachant que "c’est à 14 ans que l’on a le plus de caractère" et qu’il me le faut pour visiter le château.

Je me retrouve complètement perdu ! C’est la première fois que je rencontre un archétype du soi en rêve et j’ai bien l’impression que cela ne m’aide pas tout étant donné qu’il est entouré de toute une symbolique assez obscure pour moi. Je me demandais si vous pouviez donc m’aider à déchiffrer ce qui se trouve écrit entre ces lignes. Notamment l’arche et sa couleur rouge qui me revient souvent..
Mille mercis si vous y parvenez.


1er rêve lié à ce que je pense être l’anima et l’intégration d’une partie de l’ombre déjà vue lors d’un rêve de décapitation ou je voyais la tête de ma copine actuelle sur la table
La grand mère qui me pique mon paquet de tabac fait lien à un autre rêve ou une partie masculine de ma personnalité fumait un ’pétard’ au Japon, il s’est fait interpellé par une prof (intégration d’un Surmoi ?)
Le petit garçon doit être l’archétype de l’enfant divin lequel a déjà été nourrit dans un précédent rêve.
La magie se réfère à une partie masculine de ma personnalité qui fait un compliment dans la réalité.
Le tireur d’élite est peut-être ce qui auparavant était représenté par un gendarme (qui m’a tué en me tirant en plein coeur déjà auparavant). La haie et sa traversée si rapidement doit être une avancée rapide dans la découverte de soi (/du Soi)
Le château est sombre et bien que j’y fasse une visite guidée dans le rêve je ne m’en souviens d’aucun détail.
J’ai réuni tout ce que je pouvais trouver dans mes carnets de rêves pour déchiffrer le nombre 14 et 20, mais je n’y arrive pas, il me manque beaucoup de choses j’ai l’impression


Dans le premier rêve, il y a beaucoup de neige, de gelé, mais aussi de passage, par ce mur qui s’affaisse, puis par ce miroir. Le miroir est à la fois moyen de passage (comme dans Alice au pays des merveilles) et signe d’un potentiel de la psyché qui n’est pas totalement réalisé, qui se montre à changer encore (d’où l’absence de votre nom sur la liste de ceux qui peuvent passer librement d’un monde à l’autre).

Toute la magie (l’esprit Harry Potter) qui vous permet ce changement de monde semble être une invitation à revivre ce passage une fois que vous aurez toutes vos affaires dans votre sac.

Dans le second rêve, ce que je retiens surtout, c’est ce texte qui défile et que vous ne parvenez pas à lire, comme on ne peut jamais lire dans un rêve le texte d’un livre sacré ou d’un parchemin. Ce message du sens de la vie inaccessible oblige à renoncer au savoir pour laisser entièrement place à l’inconnu. C’est en cela que l’on retrouve la puissance d’un archétype : il se découvre à travers un symbole et, par la même, devient incompréhensible dans toutes ses dimensions (puisqu’il a pris la forme d’un symbole précisément). L’acceptation de ne pas comprendre, c’est le message que je retiens personnellement donc.

Je ne veux donc pas m’étendre davantage, puisque le but, au final, est d’accepter de ne pas tout comprendre. En revanche, ces rêves sont chargés d’une symbolique très riche, accepteriez-vous de publier vos prochains rêves, pour que l’on suive le déploiement de cet univers inconscient ?



Posez une question ou complétez cet article
  • 24 avril 2016

    Merci beaucoup pour votre interprétation, c’est surtout celle du second rêve qui m’a le plus intéressé, on me dit souvent que j’ai cette "manie" de tout intellectualiser.
    Evidemment publier mes prochains rêve m’intéresse aussi ceux-ci datant de mars et étant donné que nous sommes en avril un bout de chemin a déjà été parcouru.
    Souhaiteriez-vous les rêves précédents également ? Ils concernent une première rencontre avec l’ombre, une grosse prise de conscience d’une psyché très atrophiée et un développement de l’animus. Ils sont très très nombreux et eux aussi chargés d’une lourde symbolique. Je me propose aussi d’essayer de les interpréter, car analogie de symboles par symboles j’ai su en décrypter une bonne partie après coup.
    Salutations

    • 27 avril 2016

      Merci beaucoup pour ce retour, et les autres rêves proposés. Je vais les lire bien évidemment, les publier en les regroupant dans un même dossier, mais ce sont surtout vos prochains rêves qui seront interprétables, car à relier avec des éléments de votre vie (même si des rêves très symboliques gardent un sens sans être reliés à des éléments du présent).

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact