Signification rêve

Ciel

On peut rêver du ciel, un beau ciel bleu par exemple, mais souvent également le ciel apparaît dans la nuit, un joli ciel étoilé.

En haut : le ciel

Avant tout, il faut se souvenir de cette vérité que l’on retrouve dans tous les dessins d’enfant : le ciel est en haut et la terre en bas.

Le ciel est le lieu du spirituel. Par spirituel, il ne faut pas obligatoirement comprendre religieux. Les religions parlent du spirituel. Mais Nietzsche aussi ! Et les mains des hommes des cavernes laissées sur les parois depuis des milliers d’années, comme ne pas leur reconnaître un aspect spirituel ?

Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas. Les rêves de ciel participent à la réalisation de cette citation de Malraux.

Rêver du ciel et...

Il est rare de ne rêver que du ciel.

Il est rare de penser le ciel isolément.

Faites-en l’expérience : si je vous dis le ciel, vous pensez le ciel et ... Qu’avez-vous mis à la place de ces points de suspension ? Je remplis un peu l’espace pour que la solution commune à tous les lecteurs ne vous apparaisse pas immédiatement, que vous la conserviez en vous un moment, que vous ressentiez son unicité, puis maintenant son universalité, en comprenant que, forcément, dans les rêves cela fonctionnera de même : et la terre.

Ainsi, le ciel appelle la terre, et le mouvement du haut vers le bas entraîne le besoin, après avoir accédé au ciel, de revenir sur terre, plein d’une énergie nouvelle. Accéder au ciel c’est donc le moyen, le lieu de passage, pour renaître sur terre et expérimenter de nouvelles potentialités.

Ciel étoilé

Le ciel étoilé est un symbole qui a déjà été expliqué dans l’interprétation apportée à un très joli rêve, qui illustre parfaitement l’atmosphère qui découle d’un tel élément dans un scénario onirique : Signification-ciel-etoile.

En effet, le ciel qui est vu de nuit, avec toutes les étoiles qui le composent, place le rêveur face à un spectacle qui a traversé les siècles :
- Les lumières dans le ciel tout d’abord, qui interrogent sur l’origine de cette énergie, lumières qui scintillent en permanence, en dehors de nous, et qui, par projection, nous questionnent sur cette énergie intérieure qui nous anime.
- Face à cette immensité, extérieure mais intérieure aussi, car notre cerveau ressemble certainement à ce ciel étoilé, notre psychisme d’une façon générale, comment ne pas réfléchir aux vanités humaines ? C’est une humilité très enrichissante que l’on retrouve soudain face à cette nuit étoilée, une vérité sur nous-même d’une profondeur sans fin.

Face au ciel étoilé, l’Homme se retrouve comme il a toujours été, dans le calme qui l’entoure, un peu sorti de sa grotte, le regard pointé vers l’infini et l’incroyable de ces lumières immobiles mais à la fois tellement vivantes.

Citation de Jung

Jung indique (dans mysterium conjunctionis), quant au ciel étoilé :

L’unio mentalis (l’union entre le conscient et l’inconscient, à partir de l’analyse consciente, par l’esprit, de matériaux inconscients, de rêves nocturnes notamment) est ordinairement représenté sous une forme imagée par le mandala. De telles figures contiennent assez souvent de claires allusions au ciel et aux étoiles et veulent indiquer par là quelque-chose comme le ciel intérieur.

C’est aussi la forme circulaire, c’est à dire le ciel, intuition d’un centre mystérieux préexistant en l’homme, qui représente en même temps un cosmos, une totalité.

Autrement dit une image du Soi.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact