Signification rêve

Etre tué pour avoir parlé

Je suis dans une église bondé de monde.

Je suis assis dans une rangée et me demande se que l’on fait ici.

Je vois une personne que je connais et lui touche l’épaule en lui demandant ce que l’on fait ici, il me tourne le dos, je comprends que cela est grave.

A cet instant, le groupe de personnes qui étaient avec la personne que je connaissais nomme un nom et dit qu’il est à l’entrée, alors il sort.

Là, un autre groupe de personnes entre dans l’église et dit : "cela finira dans pas longtemps, nous cherchons certaines personnes" et puis il nomme un homme, le trouve et le tue de plusieurs balle.

Des femme crient. Il nomme un autre nom, l’homme dit qu’il n’a jamais rien dit à personne, mais l’homme le tue de plusieurs balles quand même.

Il approche de ma rangée et nomme mon nom , je me jette par terre en essayant de fuir sous le banc mais je sens plusieurs coups dans mon dos, je ne peux plus parler, je meurs...


Il y a deux éléments :
- D’une part votre présence dans une église, puis au sein d’un groupe, d’une rangée : c’est votre appartenance à cet ensemble qui est mis en danger. Je ne comprends pas ce que cela veut dire car il faudrait là vos réactions. Quelle est cette communauté dont vous risquez d’être exclu ?
- L’exclusion a lieu par la parole. Être nommé, c’est ici disparaître. Alors que dans une Eglise, on s’attendrait plutôt à l’inverse (la Parole est création).

Cette exclusion s’applique à ceux qui ont parlé. L’un des personnages qui va mourir le dit : "’il n’a jamais rien dit à personne" !

Et vous-même, lorsque vous recevez les coups, la conséquence est : "je ne peux plus parler".

Que faut-il taire ? Quelles sont ces pensées, qu’il ne faudrait pas dire sous peine d’être rejeté, mais dans le silence desquelles vous vivez ?

Le cri des femmes est là pour vous faire réagir, vous faire prendre conscience de ce silence qui vous pèse et que vous ne pouvez plus conserver.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact