Signification rêve

Ecrasée par la foule

Rêve du 22 décembre

Je ne me souviens pas des détails, ma sœur et moi sommes en train de marcher ensemble quand des petits garçons derrière nous, nous suivent car apparemment ils nous trouvent à leur gout.

Un petit groupe, ma soeur et moi nous retrouvons dans un établissement (scolaire) à fuir à travers les couloirs, d’étage en étage,
afin de nous cacher et semer ces petits garçons. A un moment on est dans une impasse, nous changeons alors de direction.

Puis nous nous retrouvons avec plein de personnes autour dont un garçon proche de ma soeur (dans la réalité) que j’aperçois avec un polaire rouge...
Il était venu pour voir ma sœur.
Ma sœur finit alors par le voir à son tour et me dit : "Mais c’est lui".
Je lui réponds : "Oui, je crois" et je descends un escalier assez difficilement avec toutes les personnes qu’il y a, je me retrouve collée à eux.

Quant à ma soeur, elle se retrouve en bas des escaliers, à terre :
Ecrasée par la foule, on lui a marché en pleine tête.
Cet ami et moi sommes autour d’elle.
Je lui donne des coups pour la réveiller mais ses yeux reste fermés...
Par contre chose étrange, elle garde un grand sourire !

(Je dois avouer avoir pensé que ce rêve pouvait peut être signifier "tomber en amour" pour cet ami dont elle est proche, car le garçon porte un polaire rouge : couleur de l’amour et malgré être à terre, elle sourit, semble heureuse)

Rêve du 25 décembre

C’est qu’une image mais je la pense importante.
J’étais chez moi avec mon père et ma sœur. Nous étions dans le noir, il faisait nuit. Et il y avait une femme élancée, coupe au carré et elle nous attaquait, souhaitait nous tuer.

Je me suis retrouvée collée contre le mur par elle, comme si elle voulait m’étrangler...

On se retrouve mon père et moi à descendre à la voiture, il fait toujours nuit.

J’avais mal sur le côté du ventre côté gauche au niveau des cotes...
Je regarde et je tenais une grosse plaie, fort avec ma main.
J’étais blessée et saignée. J’ai compris que c’était cette femme qui était à l’origine de cette blessure.

Mon père, étrangement avec la même blessure mais il semblait moins souffrir, il a dit "Moi 2 points de suture et ca ira".

Il m’emmena aux urgences.


Rêve du 22 décembre

Dans le premier rêve, parfaitement d’accord avec votre interprétation : votre sœur est comme endormie, heureuse, innocente, ne comprenant pas la réalité, ne vous en faisant porter aucune culpabilité.

Car elle est à terre et c’est vous qui prenez la place à côté de cet ami.

Vous l’avez écrasée dans la foule dans un premier temps, pour vous retrouver "collée" à eux, puis en bas de l’escalier, pour vous en débarrasser et pour prendre la place devenue vacante. Plus que de l’amour pour cet ami, c’est contre votre sœur que s’exprime une certaine rivalité, car ce n’est pas l’ami que vous arrivez à convaincre, mais votre sœur que vous finissez par écraser, lui prendre son ami étant d’ailleurs un moyen complémentaire de pression.

Rêve du 25 décembre

Le second rêve est encore familial, la date le confirme.

Comment est cette femme ? Elancée dites-vous. J’interprète comme "jolie", mais je me trompe peut-être, et que vous inspire cette coupe au carré ? Femme fatale ou marâtre autoritaire ?

L’idée, c’est que cette femme vient tuer ce qui existe entre vous et votre père. Et quand je dis vous, dans le rêve il y a vous-même et votre sœur jumelle (toujours mon étonnement par la présence de votre sœur jumelle dans de tels rêves oedipiens).

Car effectivement, ce rêve semble traduire le lien existant entre votre père et cous-même : cette femme qui sépare, qui tue votre relation, blesse un peu votre père, mais pour vous, la même blessure, la même séparation, entraîne une blessure beaucoup plus profonde, et saignante.

Je rapprocherai donc ce rêve d’un autre songe relativement récent qui revenait déjà sur cette problématique œdipienne. Le premier quant à lui revient sur les rapports réels avec votre sœur, rapport où la jalousie pouvait apparaître. C’est par ce biais que les deux rêves pourraient être liés : le rapport au père, dans le cas de sœurs jumelles, entraînant à la fois des rapports ambivalents avec le père (et la mère, et la femme que représente la mère mais qui prend ici une autre forme), mais aussi avec la sœur.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact