Signification rêve

Chercher sa place

1) Ma famille et moi étions en train de faire les courses dans un magasin.

Comme dans la vie en ce moment, l’entente n’était pas au beau fixe.
Ma tante, mes parents se disputaient, on pouvait les entendre à l’autre bout du magasin. J’essaye de rester à l’écart de ça pour ne pas me faire remarquer, quand j’aperçois un père et ses enfants dont un garçon qui semble un peu plus jeune que moi. Il semble m’avoir remarqué, il me regarde, je fais pareil.
On reste proche au niveau des rayons pour ne pas se perdre de vue.
Quand soudain ma famille me cherche, je voulais pas qu’ils me trouvent et être assimilé à eux alors je me cachais à travers les rayons...

A la sortie du magasin, prêt à rentrer, je vois le garçon montait dans la voiture et s’éloignait.
La voiture s’arrête finalement, il descend arrive jusqu’à nous. Je suis intimidée qu’il est le courage d’approcher. Il dit : "J’ai remarqué quelqu’un dans le magasin".
Puis face à ma mère et à ma soeur, il dit "Pas toi, pas toi.."
Quand vient mon tour. Il sourit et dit "C’est toi" Je m’en doutais un peu et je suis assez contente. Il me donne le pseudo d’un des réseaux qu’il fréquente.
Un pseudo étrange qui ressemble à deux dièses : # #
Il les dessines en suivant les lignes de main. Il me quitte en me donnant un petit bisous sur la bouche.

2) Je suis dans la cours de récréation d’un établissement quand soudain nous sommes attaqués par des meurtriers qui veulent nous tuer. Le carnage commence. A leur vue, je fuis comme les autres. J’arrive à atteindre le grillage, la sortie. Mais ma soeur dont le garçon dont je parlais avant s’y trouve encore. Je pleure, j’ai peur qu’il soit tué. Je me dis dans ma tête :
"Pour vu qu’ils arrivent à tuer 11 personnes" Pour sortir, il fallait donc tuer apparemment. Je finis par les vois arriver, tous les deux ensemble jusqu’à moi.
Je suis tellement heureuse ! Nous prenons la route de la maison quand ma soeur me dit : "J’ai envie d’aller aux toilettes"
Je lui réponds "T’inquiète pas on va y aller, tu es en vie c’est le plus important"

3) Encore avec d’autres élèves, nous devons reproduire un dessin, sur un temps donné qui sera noté par une femme à la peau noire.
Ils arrivent pratiquement tous à finir, sauf un binôme et moi qui suis seule face à mon dessin. J’arrive pas à me lancer, à dessiner ce portrait d’un vieux monsieur comme il faut, d’une bonne façon.
Elle nous laisse du temps supplémentaire après lui avoir demandé avec pitié.
Elle accepte tout en disant qu’elle n’a jamais eu une fille aussi chiante que moi en plaisantant. Le temps encore une fois écoulé, le dessin est fait mais le rendu n’est pas génial et je n’ai pas eu le temps d’écrire les phrases qu’il fallait.

PS : Il se peut que vous n’arriviez pas à assembler tout ça, ca ressemble un peu à du n’importe quoi toutes ces images...


Le lien entre ces différentes images, je le vois dans la logique du Moi contre l’Autre.

Il s’agit donc d’une logique d’opposition, d’exclusion.

Or la première scène (et certainement je ne suis pas très objectif il faut l’admettre, car je recherche dans vos derniers rêves une thématique commune qui me semble clairement apparaître mais au risque de passer à côté d’une autre, et qui sait ce qui est le plus important ?) me semble indiquer le thème travaillé : le lien avec votre soeur jumelle.

Car le garçon ne vous choisit pas uniquement, il dit aussi : "Pas toi, pas toi..". A qui sont adressés ces deux rejets : à votre sœur et à votre mère ? Etes-vous celle qu’il choisit entre les femmes du foyer ?

Dans la seconde scène ce garçon est avec votre soeur, et vous espérez, par vos "prières", les sauver tous les deux, mais contre les autres (car il faudra trouver d’autres victimes pour atteindre le total de 11).

Dans la troisième scène, c’est vous qui êtes en difficulté comparativement aux autres, au temps imparti. Vous expérimentez le rôle de la fille un peu "chiante", rôle qu’avait votre sœur dans la seconde scène puisque, après avoir échappé à la mort, après l’angoisse qu’elle a suscité chez vous, sa seule préoccupation est d’aller aux toilettes.

Vous expérimentez des rôles, des places, dans la relation aux autres, et à votre sœur en particulier. Ce garçon, est-il à vous ou à votre sœur (comme dans la seconde scène). C’est moi ou elle, elle ou un autre, moi ou les autres ? Voilà les interrogations qui hantent ce rêve. Or il est évident que ce positionnement par rapport aux autres passe par une réflexion sur la proximité et la distanciation nécessaire entre vous et votre sœur.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact