Signification rêve

Attendre un train Rater le train

Rater son train, ou un autre moyen de transport collectif, est assez courant en rêve. Ce type de rêve nous aide à réfléchir à notre manière de vivre, nos actions, nos relations aux autres, la façon dont on mène notre vie.

Caractéristiques d’un voyage en train

Prendre le train est toujours angoissant, en raison des multiples étapes qui laissent craindre de le rater :
- il faut accéder à la gare,
- prendre son billet, ce qui dans les grandes villes peut être une réelle difficulté, obligeant alors à envisager de prendre le train sans billet pour avoir une chance d’y monter,
- attendre l’affichage du quai de départ, où durant une correspondance trouver le bon quai,
- trouver une place dans un wagon, problème qui n’existe certes plus aujourd’hui dans le TGV dont les places sont réservées, mais qui demeure dans l’imaginaire de chacun (les jours de grand départ on voyage debout),
- pouvoir présenter à tout moment son billet au contrôleur,
- ne pas s’endormir pour descendre à la bonne gare.

Et combien de voyageurs dans une gare, sur un quai, dans un train ? Ce sont des lieux d’une très grande mixité sociale, un modèle réduit du monde en général. Ensuite, dans le train, on a généralement des voisins, qui peuvent être dérangeants ou, au contraire, l’occasion de rencontres.

Un train dans un rêve

Notre comportement durant un voyage en train va traduire notre insertion sociale dans la vie. Cette capacité à construire des relations avec autrui relève de l’animus et une incapacité à monter dans un train bondé ou à y trouver une place témoigne de notre incapacité à faire notre place dans la société.

Le contrôleur a le rôle de valider notre accès au train et le pouvoir de le faire partir ou non. Le contrôleur a donc parfaitement la possibilité de nous interdire de quitter la gare s’il juge que nous n’avons pas réuni les conditions nécessaires à un nouveau départ.

Rêver que l’on monte dans le bon train est évidemment favorable, sauf si ce train ne démarre jamais... Le voyageur peut aussi être contraint à l’attente, piétiner sans aller nulle part, se tromper de quai, égarer son billet, ses valises... Si les péripéties s’enchaînent alors sur un mode désespérément répétitif, le scénario du rêve ne prévoit pas d’évolution et la scène finale rejoint la scène d’introduction. D’une façon générale, le train révèle notre état intérieur et sa motricité dans le rêve est à mettre en parallèle de l’évolution de notre personnalité.

Exemple d’un rêve de train

Cet exemple est intégré à l’explication de ce symbole pour rappeler que le rêve du matin peut parfois avoir pour seul objet de retarder le moment de l’éveil. Dans ce cas, des rêves interminables (comme ces rêves de train) peuvent avoir pour fonction d’empêcher le dormeur de se réveiller totalement. L’interprétation de ces rêves doit donc fortement tenir compte de cet état particulier.

Dans un premier rêve, le personnage ne retrouvait pas dans son sac de voyage son billet, jusqu’à constater que l’horaire de son train était dépassé. Or ce rêve défavorable semblait avoir pour objectif de repousser le moment du réveil (pour des raisons très particulières qui ne seront pas relatées ici).
La nuit suivante, une mise au point et un second rêve de train rectifie le message du précédent.
Cette précision confirme que seul un groupe de rêves peut au final être interprété, c’est une règle à ne jamais oublier, en particulier devant un rêve qui semble négatif au premier abord.

Ce rêve a lieu durant une correspondance entre deux TGV, place Jean Jaurès à Paris, qui n’est pas une gare mais une place ronde, occupée par un bâtiment circulaire. Durant cette correspondance relativement longue, tous les passagers vont s’allonger sur l’herbe. L’ambiance est très gaie et tout le monde est bien habillé, comme si ce voyage devait nous conduire à une fête, un mariage par exemple. De mon côté je suis habillé de façon plutôt décontractée et me sens parfaitement à l’aise.

Je rentre dans des locaux, je prends mon temps, et accède à un quai ou arrive un TGV. Le contrôleur en descend en refermant les portes mais je monte dans un wagon en poussant deux portes qui s’ouvrent comme des portes de saloon. Mais des mendiants occupent déjà des places et le couloir central, de plus j’entends qu’un autre train doit arriver prochainement en gare. Je redescends de ce wagon, me dirige vers l’avant du train et, tout en recherchant mon billet dans une poche de mon sac, billet que je retrouve rapidement, demande des informations au conducteur.

Ce dernier m’explique comment rejoindre le bon quai mais avec trop de détails, or je connais bien l’endroit et abrège ses explications en m’engageant sur un passage piéton. Je me retourne et constate sur une horloge qu’il est 11h05 passé. Mon train est à 11h15, je suis dans les temps.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact