Signification rêve

Rêve d’un amour de jeunesse depuis 10 ans

J’ai rencontré un garçon dont je suis tombée très amoureuse quand j’avais environ 15 ans. Convaincue qu’il ne pourrait jamais s’intéresser à moi, j’en suis restée amoureuse pendant toute ma scolarité sans jamais lui en parler, j’ai fréquenté d’autres personnes, je n’ai jamais tenté ma chance... Par contre, j’ai très rapidement commencé à rêver de lui de manière plus ou moins fréquente selon les périodes. J’ai toujours eu la sensation que ce garçon dégageait quelque chose que je n’ai jamais retrouvé ailleurs, une espèce d’aura chaleureuse, je l’appelais d’ailleurs mon soleil, lorsque j’étais plus jeune.

La vie fait que le garçon en question et moi-même partageons aujourd’hui le même meilleur ami, même s’ils étaient "brouillés" à l’époque. Via cet ami, j’ai appris que j’aurais largement pu plaire à ce garçon, qu’il s’intéressait à moi et que, du fait que je l’ai plus ou moins ignoré sans m’en rendre compte, il n’a jamais tenté sa chance lui non plus. Une amourette adolescente loupée, en gros...

Mon problème est le suivant : J’ai aujourd’hui 25 ans, je suis en couple avec quelqu’un depuis 6 ans et j’en suis très heureuse. Mais, depuis ces 10 années passées, je n’ai jamais vraiment arrêté de rêver de ce garçon que j’aimais quand j’avais 15 ans. Aujourd’hui, je ne le côtoie plus vraiment, je le rencontre à l’occasion une fois ou deux sur l’année tout au plus. Ca reste une personne pour qui j’ai une affection particulière mais avec qui je ne souhaiterais plus rien vivre aujourd’hui. Nous avons pris des chemins excessivement différents et sommes chacun heureux de notre côté.

Mes rêves, qui peuvent revenir à fréquence variable (ça peut être une fois sur 6 mois ou 2 fois/semaine par exemple), sont assez gênants. Je les trouve très agréables quand je suis en plein sommeil mais ils me mettent très mal à l’aise une fois réveillée, d’autant plus que ce sont des rêves dont j’ai particulièrement du mal à sortir, j’ai toujours l’impression de rester "la tête dans les nuages" pendant de longs moments. Imaginez vous vous réveiller près de votre compagnon qui vous câline en venant de rêver d’un autre...

Si je rêve toujours de la même personne, je vis dans mes rêves un série de situations différentes. Je rêve de scènes de vie quotidiennes et pleine de tendresse, balade en amoureux, soirée au cinéma, un petit déjeuner, des sorties avec des amis que nous avons en commun, etc. Ces rêves n’ont généralement rien de sexuel, ce sont juste des moments de bien être partagés, des moments où ce garçon et près de moi, ce qui suffit à me rendre heureuse... Ce qui est assez étrange, c’est que cela me donne purement et simplement la sensation d’avoir une vie parallèle dans la tête depuis bientôt 10 ans.

Je suis quelqu’un qui rêve énormément et se souvient souvent de ses rêves et cauchemars. Il m’arrive très régulièrement de rêver d’autres personnes que je connais (des amis, mon compagnon, mes profs, l’un ou l’autre ex petit copain, etc.) mais aucun de ces rêves ne revient avec une telle "récurrence" que ceux de mon amour de jeunesse et, surtout, aucun ne me laisse autant "dans les vapes" au réveil.

Quelle est la réelle signification de ces rêves qui me poursuivent et, surtout, y a-t-il quelque chose à faire pour s’en débarrasser ?


Pourquoi vouloir se débarrasser de ces rêves alors qu’ils sont agréables durant votre sommeil. Le problème se pose au réveil, et c’est là qu’il faut travailler. C’est un problème de conscience (accepter consciemment ces images), pas d’inconscient (les images du rêve).

Vous l’écrivez au départ, ce garçon dégageait pour vous "une espèce d’aura chaleureuse". Ce qu’il représentait pour vous dépassait certainement ce qu’il était réellement, car vous projetiez sur lui ce que Jung appelait un archétype, votre propre masculin, votre animus (lire à ce sujet). Ce symbole est en même temps une énergie, qui explique ici la force d’attraction.

Et c’est toujours cette part intérieure de vous-même que vous retrouvez dans les rêves. C’est une chance de conserver ce lien avec ce masculin, et même il faudrait le développer, lui donner une place consciemment, et certainement alors la fréquence des rêves diminuerait d’ailleurs.

Ce masculin, projeté sur ce premier amour, n’a rien à voir avec votre compagnon actuel, et peu finalement avec ce garçon dont la vie s’est éloignée de la vôtre.

Cette notion d’animus paraît toujours obscure dans un premier temps, mais voyez les autres rêves qui ne s’expliqueraient pas vraiment autrement, sans compter toutes les productions inconscientes que l’on retrouve en thérapie, en rêve éveillé notamment.



Posez une question ou complétez cet article
  • 13 juin 2016

    Je suis complètement novice en la matière, je ne connais pas les concepts d’animus/anima excepté via les quelques lignes que je viens de lire sur le sujet.

    Mais ce que je dis toujours, c’est que, au delà de la personne, j’ai la sensation d’avoir fait de ce garçon une image "idéale" qui ne colle pas forcément avec ce qu’il est vraiment aujourd’hui.
    J’ai toujours eu la sensation que c’était une personne qui pourrait avoir plein valeurs communes avec moi mais pourtant, je nous ai toujours comparé au soleil et à la lune tant notre comportement est opposé. Je suis quelqu’un d’assez carré, très cérébrale, qui prend du temps pour réfléchir avant d’agir, un peu timide, assez froide.. Et, avec ce garçon, j’ai toujours eu l’impression de me confronter à un personne extravertie, sociable, instinctive, qui agit et pense après (mais qui, heureusement pour lui, semble avoir une bonne étoile qui le protège même de ses pires décisions).

    J’avoue que je ne sais pas trop quoi penser de tout ça... Je vais tenter de me renseigner d’avantage sur l’animus. Quoi qu’il en soit, que souhaitez-vous dire par "C’est une chance de conserver ce lien avec ce masculin, et même il faudrait le développer, lui donner une place consciemment, et certainement alors la fréquence des rêves diminuerait d’ailleurs." ?
    Garder un lien avec une part intérieure et dissimulée de soi-même me semble en effet intéressant mais que faudrait-il que je fasse ?

    • 15 juin 2016

      C’est cela, reconnaître en vous cette partie active, ce soleil quand vous êtes la lune (le soleil et la lune étant les 2 grands symboles du masculin et du féminin). Pour cela, faites attention à vos rêves, c’est déjà une démarche importante. Ensuite, comme je l’annonce sur ce site (pubs sur cette page), je suis thérapeute en rêve éveillé et il est vrai que c’est directement sur cette symbolique que l’on travaille par cette technique.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact