Signification rêve

Petit rêve et grand rêve

La classification des rêves oblige à distinguer les rêves du matin, les rêves du quotidien, et les grands rêves qui marquent la conscience et dont on se souvient souvent très précisément, avec l’envie de les communiquer.

Les rêves du matin

Il s’agit de ceux qui précèdent le réveil, ou plus exactement, pourrait-on dire sans gâcher le suspens, qui prolongent le sommeil et retardent le réveil. Des rêves de fainéants ? Disons que nous n’avons pas toujours l’envie de commencer la journée qui s’annonce.

Ces rêves sont autant commandés par la conscience, qui tente de repousser l’heure de l’éveil, que par l’inconscient, qui en toute franchise souhaiterait plutôt pousser le dormeur hors du lit. Ce mélange assure généralement un très bon souvenir du scénario de ce songe matinal, d’autant que ce dernier est extrêmement proche de la pleine conscience.

Pour retarder le dormeur, les scénarios des rêves du matin sont généralement répétitifs. Ils prévoient un empêchement qui pourrait se répéter indéfiniment : on doit s’habiller mais on perd ses vêtements au fur et à mesure qu’on les retrouve, on doit prendre les transports en commun (train, métro...) mais on ne parvient pas à trouver le bon quai, on a perdu son ticket, pour une raison quelconque on ne peut monter dans le wagon, on doit retrouver son bureau, se rendre à un rendez-vous, mais les couloirs se multiplient et nous empêchent d’être à l’heure, l’adresse est introuvable, généralement on se perd.

A la fin, cela devient angoissant. Alors on se réveille. C’est comme si l’inconscient avait un peu poussé la dose, nous obligeant à choisir la réalité du matin plutôt que ce stratagème grossier pour rester au lit.

Les péripéties des rêves du matin sont toujours très concrètes et relèvent de la vie courante, pas de symboles ici car ils sont inutiles au message qui n’existe pas réellement. Il faut se lever, voilà tout, et ceux qui sortent brutalement du sommeil évitent ce type de rêves : on voit mal le pompier appelé en mission par la sirène installée dans son appartement songer tranquillement à ses deux bottes impossibles à rassembler, peut-être d’ailleurs parce qu’il les a déjà aux pieds !

Les petits rêves quotidiens

Les petits rêves ne sont pas sans importance, s’ils sont petits c’est aussi que nous vivons de petites choses. Notre quotidien n’est pas de penser en permanence à notre personnalité refoulée, à nos conflits intérieurs, à la mort. Heureusement d’ailleurs !

Notre vie de tous les jours comporte de nombreuses obligations matérielles et nous oblige à des relations humaines, professionnelles notamment. A partir de là, il n’y a rien d’étonnant à rencontrer dans nos songes des problèmes d’argent, des difficultés pour accomplir notre tache, pour rendre à l’heure un travail important... Des personnes de notre entourage le plus souvent apparaitront également. Sur eux nous projetons nos relations extérieures et ce phénomène de projection éclaire sur la nature de ces relations, leur devenir.

En fait, les activités qui nous demandent le plus d’énergie dans la vie quotidienne se retrouveront durant la nuit. Rêves de mise au point (voilà où on en est), d’avertissement (voilà où cela va nous mener), ils permettent dans tous les cas de nous éclairer sur ces petits riens qui constituent cependant le tout de notre existence quotidienne. Analysés, ils peuvent permettre de mieux gérer ces affaires courantes.

Les grands rêves quotidiens

Moins nombreux, ces rêves utilisent le quotidien du dormeur mais y associent des symboles pour traiter de l’évolution de notre personnalité intérieure, de nos complexes, de leurs origines.

C’est l’interprétation de ces rêves qui demande d’avoir recours aux notions de psychologie apportées par ce site et à notre dictionnaire des rêves.

Le phénomène de projection est alors dirigé vers des inconnus, des personnages symboliques, des personnes célèbres (acteurs, hommes politique...). Les conflits intérieurs résultant de notre développement apparaissent (Œdipe, rêves de castration...). Notre Ombre se dévoile et notre animus (ou anima selon les cas) apparaît positivement ou négativement.

La signification de ces rêves nous éclaire profondément car ils sont la résultante du travail de l’inconscient qui recherche l’accomplissement personnel et profond de la personne concernée.

Les grands rêves

Ils sont rares et merveilleux. Il est rare que l’on ne trouve pas quelqu’un à qui raconter dans la journée qui suit un grand rêve son scénario incroyable et incompréhensible. Et comme un grand rêve dégage une énorme énergie et se réfère à des notions universelles, l’auditeur sera facilement conquis par son caractère exceptionnel.

Les paysages sont immenses, les impressions très fortes, les plus grands symboles s’accumulent avec une netteté étonnante. Si l’on ne sait déchiffrer ces symboles le scénario reste opaque, cependant l’énergie qui ressort de ces images puissantes ne s’effacera pas avant longtemps. Des années après, on peut se souvenir d’un tel songe.



Posez une question ou complétez cet article
  • 27 novembre 2015

    En suivant votre texte, j’ai le sentiment que je ne fait pratiquement que des "Grands Rêves".
    Donc pour moi ils n’ont rien de bien rares, en revanche il est certain qu’ils sont toujours merveilleux et magique.

    • 27 novembre 2015

      Vous pouvez nous les faire partager si vous le souhaitez, voyez notre dossier "interprétation", il est possible de les regrouper pour leur donner un sens aussi global que possible.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact