Signification rêve

Investigation et stade oral

Bonjour,
J’avais commencé par appeler cet article "Travail analytique sur le stade oral, rapport au soi donc aux addictions" pour rappeler aux images récurentes d’envies boulimiques de mes rêves, d’images de cigarettes ou de drogues dures, l’utilité des travaux analytiques menés en ce sens : se faire le cadeau d’être soi-même vaut toujours mieux que de se faire le cadeau de palier aux frustrations par son argent et la mise en jeu de sa santé. Puis au second rêve j’ai changé ce titre voulant mener l’investigation nécessaire pour changer la conclusion, la dernière image du premier rêve non comprise dans un sens sexuel (principe de réalité).
Bref, vos lignes sur l’Hindouisme (tradition à la base orale, non ?), m’ont marqué simplement parce-qu’elles invitaient à l’introversion alors que je suis déjà introverti. Mais au final je refoulais bien une énorme aggressivité (cannibalisme, couteau etc.).
Puis je renvoi finalement à : http://www.signification-reves.fr/Avoir-faim
et au rêve d’anticipation que je ne suis pas sûr de comprendre parfaitement : http://www.signification-reves.fr/Contrat-interieur-Detruire-la?var_mode=calcul

Premier rêve :
Des sensations conscientes se mêlent à ce rêve. Ce qui ressort de l’hypnagogique est très troublant : je vois l’ex de ma copine l’embrasser sur la joue alors qu’elle pleure, il a l’air collé à cette joue, ça me fait de l’angoisse.
Puis le rêve commence, j’avance dans un long couloir qui s’étend droit devant moi mais les portes sont à ouvrir pour avancer, il y a un monsieur derrière moi. Au milieu de la longueur de cette piste que j’ai à faire il y a des flancs sur les côtés toujours dans leurs emballages, après avoir pris une pomme avec moi c’est un flanc que je met dans mon sac. Il y en a beaucoup de ces flancs stockés là au sol.
Une fois sortis j’atteints un snack dehors, je crois que c’est celui d’une cafétéria de faculté.
Puis par portable avec ma copine je lui dis avoir faim, je lui demande la succion sur mon sexe, ce qu’elle refuse puis endormis toujours je m’imagine le placer à l’orifice anal...
De fond en comble, beurk.

"Et que dit le rêve ?" :
Que cette relation à l’ex épuise ma copine, depuis plus d’un an maintenant. Que j’y palie par un simple flanc orange et mou. Celle-ci ne veut pas que je dise quoi que ce soit du dégoût que je ressent que m’éprouve l’ex face à lui, çam’empêche d’être moi-même et se compense donc dans l’addiction. Le flanc comme image rappelant le kinder pingu après un rêve de blonde portée car sans pied..
Avoir le bon père : être confiant, son rôle est de couper un cordon. Il faut savoir se faire confiance.
Le premier kosha d’accepté, on accède donc au kosha du mental et des émotions, au dégoût de ce masculin extérieur, l’ex, non ?
En outre il faut comprendre par l’empathie le besoin de se serrer la ceinture sexuellement parlant dans le couple, c’est normal que cette copine soit dégoûtée de la sexualité, ne puisse pas me manger. Mais le rêve trouve sa conclusion dans le fait de l’entuber, et ce n’est pas ce qui est souhaité. On peut comprendre cette dernière image comme la nécessité d’être soi au dépit de l’autre dans le couple, mais suite aux derniers événements et la conscience ayant maître mot, mieux vaut ne pas perdre sa confiance.

Deuxième rêve :
Je suis dans une ville très ensoleillée que je ne saurais que très difficilement rattacher à ma ville natale.
D’abord je suis dans une maison, à sa cave qui comporte un étage avec une fille et un monstre bipède. Ce monstre porte un couteau à la main et je crois qu’il est cannibale. En tout cas je me doute qu’il est mauvais.
Puis je descends en ville, proche de son plan d’eau où je crois y apercevoir mon père pour partir à l’opposé de la ville justement dans un coin où j’ai l’impression que ma thérapeute se construit un abri, une maison peut-être. Je lui demande comment c’était avant, si les mandalas d’une certaine civilisation ne faisaient apparaître que des structures simples.
Elle me demande de l’aider à porter un des deux troncs d’arbres posés là au sol, je le fais et alors que j’aurai pu continuer plus je m’arrête et je repars.
Ensuite on doit plonger dans les profondeurs d’un lac très très très profond. Il y a des boules lumineuses, des sphères d’or au fond de ce lac desquelles je m’approche et je crois qu’elle révèlent des choses ou bien que ça a lien à une enquête. A un moment je prends la voiture de sport d’une fille (ma sœur ou ma copine ? Je ne sais pas), elle a un bel intérieur mauve, et cette fille essaie de me prendre à témoin face à quelqu’un sur l’heure à laquelle elle rentre habituellement. Je lui dis que je ne suis pas de son avis, qu’elle rentre parfois assez tard.

+Une scène d’un rêve fait il n’y a pas longtemps : je vois le tireur d’élite qui gardait le dragon, ou bien l’homme architecte aux ailes, faire du manège, je me trouve dans son dos sur un wagon, on fait de la montagne russe et on traverse des sortes de symboles dont une spirale blanche sur le fond d’un disque repli de vert.

"Et que dit le rêve ?" :
Défendre les droits de la Femme revient-il forcément à lutter contre une autorité masculine ? C’était le titre d’un article, avec un rêve d’anticipation qui se concluait par la fuite du féminin aux cheveux roux où masculin rouge et féminin mauve s’opposaient. Ici l’investigation continue après quelques changements et ce rêve fait suite à la conclusion du premier où j’entubais la copine au final.
Alors j’ai eu une conversation disant que je ne pouvais être moi-même si je laissais les choses ainsi sans rien dire.
Au sous-sol, là où je refoule il y a le cannibalisme et le couteau face au fragile : à la petite fille. Quelle agressivité.
La thérapeute devient architecte, il y a un boulot d’investigation/d’animus à mener et qui passe donc par le social, la prise de décision et la capacité à s’imposer : là mon masculin est soumis à la femme visiblement. La thérapeute dans ce rêve reste part de moi (qui comprend le rêve donc j’imagine, ou des schémas nouveau qui s’intègrent) et il y a deux troncs au sol à porter, or je ne l’ai aidée que pour un seul, il y a donc une seconde investigation à mener et elle doit avoir lien à la question "les civilisations d’avant n’avaient-elles que des symboles simples pour leur mandalas ?" : la civilisation=la communauté et le lien entre individus comme dans une famille, il y a la notion d’antérieur le passé le rapport au père et à la mère peut-être, à l’ex de la copine aussi pourquoi pas. Cette investigation peut passer par le mandala sinon pourquoi cette question.
Civilisation, social, capacité à s’imposer.. tout ça demande un leader (c’est un point de vue).
Ensuite la plongée au fond du lac, on regarde donc jusqu’où peut aller cette relation figée à la mère. Il y a la voiture de sport mauve vs. son retard dans le couvre-feu : ce mot invite invite à la passion, le rouge, son rouge.
Il y a ces rapports à la temporalité, qui apparaissaient déjà dans le dernier rêve de l’article "S’authentifier pour la vie" et pour lesquels j’ai un peu de mal à comprendre, car question d’intuition peut-être.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact