Signification rêve

Falaise

La falaise est souvent présente pour éprouver le vertige de la chute. Encore faut-il savoir se laisser aller à tomber...

Passage à niveaux

On est en haut, réfugié dans le mental.

Soudain la falaise, on tombe, en direction de la mer, l’inconscient.

Ce passage d’un niveau à un autre est effrayant, comme quand le soir, soudain, on tombe dans le sommeil. Évidemment on a appris à ignorer ce moment, cette perte de contrôle. Mais les enfants le savent bien, cet anéantissement dans l’inconscient a quelque-chose d’effrayant, soudain ils pleurent et disent avoir fait un cauchemar ; en réalité ils ont simplement ressenti la possibilité d’un rêve, mêlé à l’angoisse de ne pas en maîtriser le sujet, d’où la même frayeur que celle qui nous fait ressortir d’un véritable cauchemar.

La direction de la chute

D’une falaise, on chute. Cette descente se fait en direction de la terre, du matériel.

L’effrayant dans la chute, c’est ce que l’on va finir par trouver à son terme. C’est ce qui nous attend après ce retour brutal aux réalités.

La falaise conduit vers le bas, elle empêche de rêver encore, la tête dans les nuages, dans ce paysage que l’on vient brutalement de quitter.

La falaise est une roche au bout de laquelle on tombe, comme autrefois on le craignait, une fois arrivé au bout de la mer. La roche, le rocher, c’est la lourdeur de la réalité, et c’est dans une faille de cette réalité que l’on finit par tomber, au bout de notre route, au pied de la falaise.

Celle-ci nous pousse donc vers un passé auquel on évitait de se confronter, vers un présent angoissant, dont on se tenait à l’écart par une prise de distance bien peu solide finalement.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact