Signification rêve

Rêve post-traumatique

Suite à un trauma, des rêves ou des cauchemars récurrents, qualifiés de post-traumatiques, peuvent intervenir.

Particularité du rêve post-traumatique

Toutes les autres fonctions du rêve incitent un sujet à prendre conscience de la signification de ses rêves.

En effet, le rêve ne contient pas à proprement parlé un message destiné au rêveur mais les images du rêve permettent en revanche au rêveur de mieux se connaître dans ses fonctionnements inconscient et donc de corriger éventuellement son attitude consciente afin d’éviter à l’avenir des conflits entre les deux parties de son être.

En ce qui concerne les rêves post-traumatiques en revanche, prendre conscience de leur contenu ne permet pas de mettre un terme au conflit, de faire cesser ces cauchemars.

Origine d’un rêve post-traumatique

Un rêve post-traumatique découle d’un trauma (accident de la route, agression sexuelle...) qui a provoqué une lésion physique du système nerveux.

Mais un trauma peut également être constituée par la répétition d’évènements qui, pris isolément, semblent surmontables par le psychisme. Ainsi, si des violences inhabituelles sur un enfant peuvent être refoulées et gérées par son psychisme, des violences répétées vont entraîner un trauma : il y a une différence entre gifler une fois son enfant dans un état que l’on ne maîtrise plus et gifler son enfant régulièrement pour une série de motifs bien établis (dans les deux cas, la gifle, en raison de son symbolisme, a des effets négatifs sur le narcissisme de l’enfant, il ne s’agit certainement pas d’affirmer le contraire ici).

Par exemple sur ce site, un rêve proposé par une visiteuse peut ainsi être qualifié de post-traumatique dans la mesure où les violences conjugales vécues durant une période de sa vie se répètent sans cesse depuis dans ses cauchemars.

Fonction d’un rêve post-traumatique

La fonction d’un tel rêve répété régulièrement est de libérer les émotions vécues durant le trauma mais bloquées du fait du débordement psychique vécu lors de ce trauma.

Le rêve répète ainsi la scène traumatique pour que l’engramme négatif inscrit dans le psychisme puisse trouver une représentation et expulser une partie de sa charge. Malheureusement, étant donné la violence de certains traumas, le rêve doit se répéter très régulièrement pour que la somme des émotions refoulées puisse atteindre un niveau tolérable.

Aussi, pour que toutes les émotions puissent être expulsées, le scénario du rêve se répète, mais toujours différemment. Les variances permettent ainsi de tourner autour du trauma et d’agir sur la multitude d’émotions.

Lutter contre les cauchemars post-traumatiques

On explique comment lutter contre ses cauchemars, en particulier contre les rêves récurrents désagréables.

Cette méthode est parfaitement connue et efficace. Malheureusement, en ce qui concerne les rêves post-traumatiques, étant donné que ces derniers ne reproduisent de manière symbolique une scène traumatisante mais bien une réalité, cette méthode n’a pas d’effet. S’il est possible de modifier son imaginaire et sa vision d’une scène symbolique, il n’est en revanche pas possible de changer la réalité.

Aussi, si l’interprétation exacte d’une scène traumatique symbolique permet d’y mettre fin, la correcte interprétation d’un rêve post-traumatique n’y mettre pas fin. C’est d’ailleurs ainsi que l’on peut distinguer un trauma fantasmé, imaginaire (ce qui n’enlève rien à sa force de nuisance, mais qui a été obtenu par déplacement d’une autre réalité), d’un trauma réel.


A lire également

Fonction d’anticipation


Posez une question ou complétez cet article
  • 28 août 2015

    C’est exactement ça ! Depuis plusieurs chaque nuit je rêve d’une personne qui commence par se sentir affreusement mal et après je la vois ou je l’entend vomir (lié à un traumatisme d’enfance, sachant que je suis émétophobe, j’ai la phobie de vomir depuis ce traumatisme)

    Mais le scénario n’est jamais le même ! Une fois c’est chez moi ou dehors, une personne que je connais ou un inconnu. Ca change constamment mais à chaque fois je vois toujours une personne se sentir progressivement mal jusqu’à ce qu’elle vomisse.

    Maintenant j’ai peur de m’endormir le soir...

  • 15 mars 2015

    J’ai assisté, il y a sept ans, à la mort brutale de mon père que j’aimais tout particulièrement. Je me sentais très proche de lui.
    Depuis sa mort, je fais très souvent le même rêve ou cauchemar ; il est vivant mais risque de décéder à tout moment et cela me met dans un état de panique dans mon rêve et me réveille.
    Le rêve varie ; gros malaise pour mon père, danger de mort alors je le surprotège, accident et je le cherche partout en hurlant... Bref, la trame reste la même ; il est vivant dans mon rêve mais je sens que je vais le perdre ou subis de nouveau sa mort.
    Est-ce que cela a une signification ?

    • 16 mars 2015

      Ce cauchemar récurrent est effectivement un rêve post-traumatique. Il n’a pas de signification en lui-même. Il a pour but de présenter des images correspondant à la thématique du traumatisme vécu, pour que ce dernier soit petit à petit assimilé par le psychisme.

  • 15 novembre 2014

    Rêver que quelqu’un te refuse un service

    • 19 février 2015

      Je pense avoir eu un trauma lors de ma dernière année passée avec mon ex, il n’était pas violent physiquement, mais moralement beaucoup.. nous ne sommes plus ensemble depuis quelques mois et voila que réapparaissent mes rêves.. plutôt cauchemars.. même si je concentre mon énergie la journée a essayer de faire cicatrisé mes blessures, le soir mon inconscient me rappel à l’ordre et toutes mes angoisses remontent ..c’est assez frustrant car j’ai conscience que ces façon d’agir malgres l’amour irraisonné que je lui portais, fatiguait mon corps mon esprit de façon général... aux alentours de la st valentin je n’ai cessé de rêver il était la bel et bien présent dans mes rêves je ne lui parle jamais directement, je le scrute l’ecoute mais l’entends la plupart du temps..et je me réveil pleine nuit paniquée souvent inconsolable.. que travailler dans ce cadre ? est il préférable de consulter ? es ce une forme de trauma ? une obsession ? un rejet ?... Merci pour votre analyse

    • 19 février 2015

      Bien sûr que consulter est presque toujours à conseiller. Réfléchir sur soi est une chance, et c’est bien le problème, car cette chance a un coût. Autrement, entreprendre une analyse me semble tellement bénéfique... Maintenant, concernant votre histoire, vous le dites : vous rêvez pour, petit à petit, vous défaire de ce passé lourd, or il faut faire confiance à son inconscient, il a la force de traiter ce type de vécu (même si vous ne détaillez pas vraiment vos blessures...).

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact