Signification rêve

Cadeau de chaussettes

C’est encore un rêve lié à ce garçon, j’en ai de vagues souvenirs...

Tout d’abord, j’étais dans ma salle de bain, il y avait une sorte de conduit d’aération sur le mur... Rien de suspect en apparence sauf quand on apprend que l’on est espionnée en pleine intimité !
En effet, il y avait comme des bruits bizarres, puis une voix puis un cheveu brun plutôt féminin que j’ai trouvé et ramassé.

J’ai compris qu’il y avait quelqu’un derrière ce trou d’aération... La personne était démasquée, j’ai prévenu du monde, elle avait donc disparue. J’étais inquiète par rapport à ce qui s’était passé dans cette salle de bain.

Puis dans la journée alors que j’étais dehors, il faisait bon
j’ai reçu un message de ce garçon (garçon récurrent dans vos rêves je précise, que l’on pourrait qualifier de garçon idéal, sur lequel vous pouvez projeter votre idéal je veux dire) et je n’avais qu’une envie : lui dire ce qui m’était arrivé avec le "garçon" (apparemment c’était un garçon) de la salle de bain !

C’est ce passage qui est un peu flou, il m’a dit qu’il était en train de manger quelque chose originaire d’un pays et qu’il avait donc revêtu un accoutrement "bleu" et je ne sais plus l’autre couleur...
Il me l’a dit même s’il savait que ses vêtements du moment peuvent paraître ridicule, honteux auprès des autres... il s’en fichait !

Autre moment après ça, je suis à l’intérieur d’un endroit (peut être chez moi je n’en sais rien), je sais juste qu’il faisait nuit et que je ne voyais que mon portable. Il m’a envoyé un message plutôt long... Je ne sais pas ce qu’il y avait d’écrit mais une chose est sûre,
c’était un texte rempli d’émotions, de gentillesse et d’amour comme s’il ne cachait plus ses sentiments à mon grand étonnement. J’étais heureuse et ce n’est pas tout ... Il m’a offert un cadeau !!!
Je me suis retrouvée bizarrement avec une sorte d’enveloppe blanche entre mes mains. Je l’ai ouverte mais que se cache t-il à l’intérieur...?

Je sors deux petites chaussettes "bleues" claires tout mignonnes !
Il m’a expliqué que c’était les siennes, qu’il les mettait lorsqu’il était bébé ou petit... Un cadeau étonnant mais qui m’a plu car ça lui a appartenu et maintenant elles étaient miennes !


Première lecture, mes associations (à défaut des autres) : espionnée dans votre intimité, on retrouve le thème de l’image du corps traitée dans le précédent rêve, un corps nu mais pas pour les autres ici encore, une impossibilité à soumettre son corps au regard de l’autre (ne surtout lire aucun jugement de valeur, je n’aimerais pas davantage être espionné sous ma douche, simplement les images sont à voir avec les yeux de l’inconscient, et cela change un peu tout).

Quelqu’un derrière le trou : image de voyeurisme, la peur d’être victime passive du regard de l’autre indiquant aussi le désir de voir l’autre de façon active par le trou d’aération. Le regard, l’œil donc, et le trou sont deux éléments fortement marqués sexuellement.

Dire au garçon aimé que l’on a été observée par un autre, c’est un peu transformer en activité (parole active) ce qui a été vécu de façon passive (être regardée).

Et après toute cette partie très sexuelle du rêve, on parle de vêtements, on se rhabille aux couleurs de son pays d’origine : lui, un garçon, en bleu. J’avoue ne pas bien comprendre cette partie, mais elle coupe un peu l’élan sexuel du rêve.

Alors intervient, après le courant sexuel, le courant tendre. Je me réfère ici aux thèses de Jean-Claude Stoloff, un psychanalyste qui sépare bien (mieux que dans la théorie freudienne) ces deux courants pulsionnels dans la vie de l’enfant. Le courant tendre vient soutenir la recherche d’homéostasie du bébé, tandis que le courant sexuel vient s’y substituer, lorsque l’environnement ne permet plus justement d’apporter de la tendresse (frustration). Le sexuel cherche alors à décharger les tensions, via les zones érogènes, et la vue, l’œil, le voyeurisme relèvent de cette tentative. A l’opposé, la tendresse est ressentie dans tous les corps, elle n’appelle pas de décharge.

Ici, c’est la tendresse qui apparaît alors, comme si le sexuel avait permis de déboucher sur (ou plutôt de retrouver) ce sentiment.

Ce rêve m’a obligé à repenser l’interprétation de certains rêves sexuels. Ce réveil du corps peut en effet (aussi) signifier l’appel à la tendresse, le retour du courant tendre dans un besoin de retrouver un bien-être étendu, non limité à des satisfactions limitées (sexuelles ou matérielles, comme dans la psychologie de Paul Diel d’ailleurs).

Et puis il y a ce cadeau, présentée comme un faire-part (enveloppe blanche), une demande en mariage par exemple (mariage symbolique = union des contraires). S’unir avec ce qui est représenté par de petites chaussettes bleues de ce garçon. Au fait, on retrouve ici le bébé des précédents rêves (bébé symbolique = renaissance).

Au final, on ne pourrait pas penser que ce garçon idéalisé serait l’image de votre animus (vous connaissez le lien, vers le dossier "bases de l’interprétation") ? Il vous demande de marcher sur ses pas. D’avancer avec lui. D’emprunter votre chemin d’individuation avec ses chaussettes. Il ne s’agit plus de reconnaître en vous cette partie masculine et de la désirer sexuellement puis de l’aimer tendrement, mais de l’intégrer, de la vivre pleinement comme une partie de vous-même.

A votre place, je porterais des chaussettes bleues, très bleues, pendant quelques jours, les chaussettes jouant alors le rôle d’un objet transitionnel (lire Winnicott, ou penser au doudou d’un enfant, d’un objet qui joue son rôle en l’absence de la mère, permettent de faire la transition entre son absence et sa présence, de la représenter symboliquement pour compenser son absence dans la réalité), pour se souvenir que vous ne marcherez plus jamais seule.

Au final, que retenir de ce rêve ? Deux choses essentielles :
- D’une part le passage par le sexuel pour viser la tendresse ; et cet éveil du corps, déjà présent dans vos rêves récents, pour accéder à autre chose de plus complet, n’est pas à ignorer. La relation conscientisée est platonique, dans l’inconscient il n’en est pas exactement de même.
- D’autre part l’évolution de votre rapport au masculin. Relisez vos premiers rêves. Voyez l’évolution. Où est le masculin terrifiant ? Aujourd’hui il vous offre de petits cadeaux. Il est dans vos désirs, dans vos confidences, tout le temps avec vous, de plus en plus en vous.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact