Signification rêve

Part d’ombre

bonjour,

voici un rêve... surprenant. Je rêve que je dois aller voir le père de mon fils car j’ai appris que ce dernier avait été sous l’emprise d’un professeur qui l’avait dévoyé, un professeur homosexuel.

Je me rends chez mon ex mari, je veux lui demander de m’accompagner chez ce professeur afin de le confronter. C’est urgent, nous devons absolument nous y rendre, je suis très agitée !

Puis, d’un coup, me voilà en présence du professeur. J’ai une vision de lui, durable, assis sur une chaise qui me regarde, très calme. Il est brun. Impossible de dire son age, cependant il n’est plus jeune. Je ressens son érudition, aussi sa grande froideur, son regard en quelque sorte aspire le mien car il doté d’un magnétisme, bien qu’ambigüe, sulfureux presque, teinté de morgue, d’arrogance "distinguées" (c’est une appréciation post rêve et un jugement j’en ai conscience, car je n’aime pas ce personnage !), son regard parle et il me semble, j’écris bien il me semble déceler une froide colère, une rancœur hostile et bien ancrée, bref, l’ensemble me met mal à l’aise sans pouvoir dire pourquoi. Il se laisse regarder sans se départir de son calme. ; ;

mais il n’y a pas de suite mon reve s’arrête à la vision du professeur.

Les rêves de culpabilité existent ils ?
Quoiqu’il en soit, je n’assume pas si bien l’homosexualité de mon fils. Ce rêve m’a fortement interpellé : un professeur transmet un enseignement et dans ce cas précis Il s’agit d’un enseignement "hors programme" et concernant l’identité sexuelle, la préférence (et on peut parler d’abus en ce cas ), que reçoit notre fils.

La pensée qui sous tend le rêve :ce professeur a séduit mon fils d’une manière ou d’une autre peu importe les moyens utilisés, et ce dernier est devenu gay

Le professeur n’est il pas un aspect masculin paternel ? Il est donc question de représentation paternelle et d’abus.

Il y a la représentation du père incarné par le père de mon fils dans le rêve, chez qui je me rends pour l’informer de la situation, et lui demander de m’accompagner : Mais je ne vois jamais mon ex mari, c’est la vision du professeur qui s’impose et c’est sur elle que le rêve se termine.

Hypothese 1 : Dans mon rêve père et père abusif (enseignant) se rejoignent, ils ne font qu’un ; La responsabilité est sur mon ex mari, le père biologique.

Hypothèse 2 : la vision du professeur vient de mon "ombre" et se rapporte à ma propre vision paternelle (mon père était abusif aussi dans un autre registre), doublée d’une projection sur le père de mon fils - en plus d’être abusif lui même, ce dernier écope d’une double condamnation par cette projection.

Hypothèse 3 : La vision du professeur vient de mon ombre et se réfère à moi, je me trouve face à mon animus négatif (l’homme qui me poursuit dans mes rêves ?)

La longue vision du prof assis sur la chaise qui me regarde... dans un cadrage voulu, pour s’y arrêter, pour me permettre de recevoir une information complète, est comme une mauvaise rencontre au coin de la rue.

Concernant les 2ème et 3eme hypothèses, de quelle manière auraient elles pu influer sur les préférences de mon fils ?


Vos interprétations sont très complètes, et ne demandent aucun ajout. Maintenant, impossible de répondre à ces questions, elles vous appartiennent.

En revanche, on peut également tenter d’inscrire ce rêve dans la suite publiée, et le relier au précédent notamment, ce que vous faites d’ailleurs dans votre hypothèse 3.

Cet homme, qui utilise l’esprit contre le corps, pour nier la partie sexuée du corps, me semble être une image très précise de la perversion (au sens freudien du terme, le pervers étant celui qui ne reconnaît pas le sexe maternel, qui le dénie, et le masque dans ses pratiques sexuelles).

Reconnaître en soi une telle capacité de perversion, un tel magnétisme inconscient, présent dans son ombre, provoque le réveil.

Mais on peut aussi considérer que ce rêve, dans la continuité du précédent, dévoile cette image d’animus négatif pour mieux attirer l’attention sur ce qui doit émerger pour l’affronter. Il faut trouver un masculin positif pour s’opposer à cette puissance négative. Vous cherchez l’aide de votre ex-mari (et son intervention complique le rêve effectivement, pourquoi lui précisément, une image purement symbolique aurait suffit), mais c’est votre fils qui doit être protégé du professeur, qui doit être sauvé. Or le fils peut être compris comme le masculin qui doit advenir. En alchimie, le fils des philosophes est en effet la pierre philosophale elle-même. Le fils est la partie de Soi à qui il faut donner vie.

Dans cette hypothèse, le fils homosexuel devient le masculin qui doit s’imposer face à un masculin installé, un professeur, qui a utilisé ses pouvoirs (magnétisme) pour prendre l’ascendant sur la partie masculine plus jeune.