Signification rêve

Fleuve

La signification du fleuve dans un rêve dépendra de la position que l’on a par rapport à cette barrière naturelle : on peut passer au-dessus d’un fleuve, le longer où encore profiter du courant pour descendre jusqu’à la mer.

La berge du fleuve

La berge d’un fleuve est l’endroit idéal pour pêcher, il faut alors ce référer à ce symbole.

Passer d’une berge à l’autre d’un fleuve, le traverser, soit sur un pont soit grâce à une embarcation, correspond à un franchissement de seuil. Si l’on parvient à franchir cet obstacle dans le rêve, il y a de fortes chances que l’autre berge soit plus accueillante que celle que l’on a quitté : la nature y sera plus riche, un ennemi sera semé, un danger écarté. L’image onirique de ce passage accompagne alors une évolution intérieure réelle : le rêveur accède à une connaissance nouvelle de sa psyché.
Si le rêveur ne réussit pas à passer de l’autre côté du fleuve, alors à l’inverse cette image lui indique qu’il ne parvient pas à concrétiser les changements qui s’imposeraient pourtant. Son évolution psychique est dans l’attente du franchissement de certaines étapes.

Le rêveur peut aussi se trouver sur la berge d’un fleuve pour remonter à sa source, retrouver l’origine de ses difficultés. Cette marche à contre-courant est un chemin difficile, mais finalement il reste le plus court pour régler définitivement des traumatismes anciens.

Les eaux du fleuve

Tout d’abord, il est fréquent qu’un fleuve soit desséché dans un rêve. Ce symbole est défavorable dans la mesure où il indique un assèchement de notre vie intérieure.

A l’inverse, le lit d’un fleuve desséché qui tout à coup accueille des masses d’eau impressionnantes montre une vie intérieure qui renaît.

Un fleuve puissant, bruyant, aux eaux bouillonnantes, est une image de la psyché en pleine ébullition.

"Tout coule, rien ne demeure, on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve".
Depuis la berge, les eaux du fleuve symbolisent le temps qui passe, inexorablement. Le fleuve accompagne alors un songe sur le sens de la vie.

Porté par les eaux du fleuve

Contrairement au cas précédent, lorsque l’on se laisse porter par le fleuve, à la nage ou sur une barque, c’est la berge qui défile, le paysage que l’on traverse.

Le courant peut être violent, et forcément il l’est, car sur le fleuve on se prépare à rencontrer la mer, à y être jeté. Or la mer est le symbole de l’inconscient. Descendre un fleuve en direction de la mer, c’est descendre en soi-même à la rencontre de son inconscient. Le paysage qui défile, de chaque côté du fleuve, est une image du chemin à parcourir.



Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact