Signification rêve

Trisomique, cheville collées et Jacob

Bonjour,
voici une série de 3 rêves que j’ai fait dernièrement.

1- C’est le soir (bien qu’il fasse encore franchement jour), ma mère s’est couchée sans rien dire et du coup je me retrouve seule avec un enfant/ado trisomique. Je comprends que ça va être à moi d’aller le coucher, j’appréhende un peu. Il n’a pas trop envie d’aller se coucher et chahute un peu, j’ai juste un peu peur qu’il me fasse mal car il ne sent pas sa force. Dans la cuisine il renverse un bol ou une écuelle d’eau, il prends un air de chien battu, mais je ne dis rien,ce n’est pas grave et on poursuit notre route vers sa chambre. En chemin on passe devant celle de ma mère, je sais qu’elle est réveillée mais elle ne s’inquiète pas de savoir qui s’occupe de cet enfant. Cet enfant qui est son fils, mais pas mon frère... On monte un escalier et ça y est nous sommes dans sa chambre.

2 - Je rêve d’une petite fille, un peu négligée, sale et mal-habillée. Je lui dis d’enlever ses habits, une salopette de ski, un pantalon et encore un collant sous le pantalon ! Au moment ou elle enlève son collant je vois que ces chevilles sont collées par de la peau (au niveau de la malléole). Alors elle tire d’un coup sec (comme avec un sparadrap), elle semble avoir l’habitude, moi ça me fait mal au cœur. Je vois un bout de sa peau à vif, mais c’est ce qu’il fallait faire pour que ça cicatrise.

3 - Un homme sorti de nul part débarque. Il est fantasque, intriguant et entrainant. Je le suis partout et nous nous amusons à faire des bêtises comme 2 enfants turbulents. Nous nous retrouvons dans une chambre pour un instant plus propice à la séduction et au flirt. Je suis complètement sous le charme. Mais il doit repartir. Je suis embêtée, j’ai oublié son prénom. Quelques instants après, par un heureux hasard, je le vois à la télévision lors d’une interview pour la promotion d’un livre, il s’appelle Jacob.

Merci


Vous savez, les rêves d’une personne reflètent la forme de son psychisme, aussi chaque fois c’est un monde nouveau pour l’interprète, et avec vous c’est vraiment nouveau ! Déjà j’avais eu cette impression avec votre premier rêve publié, moderne, des ordinateurs, extra-terrestres...
Alors comme d’habitude, je fais ce que je peux, c’est à dire que j’interprète surtout pour moi ces images, en fonction de la propre forme de mon psychisme à moi, incapable de vraiment m’adapter à l’auteur des rêves. C’est pourquoi j’incite toujours à une publication régulière de rêves, pour que petit à petit les choses s’accordent...

1) A l’aveugle : vous prenez en charge une partie primaire du psychisme de votre mère.

C’est une partie largement inconsciente, puissante, inquiétante, vous vous en occupez à la place de votre mère.

Vous semblez vous débrouiller très bien de cette situation, mais elle est lourde tout de même, c’est une responsabilité qui ne devrait pas vous incomber.

2) Oedipe avait lui aussi les chevilles collées, et ce n’est pas la première fois qu’un rêve publié ici résonne avec ce détail. Oedipe, abandonné, a les pieds liés, les chevilles collés (voir l’histoire d’oedipe).

Il faut détacher ces parties liées (la petite fille c’est vous évidemment), c’est ce que vous constatez dans ce rêve. "moi ça me fait mal au cœur, mais c’est ce qu’il fallait faire". Cette phrase vous pouvez la méditer des heures, car c’est exactement tout le travail oedipien : il faut se détacher de ses parents, délier ce qui nous colle à eux, pour acquérir sa véritable identité.

Cette question est aussi fortement rattachée à celle de l’héritage (au sens psychologique). Il faut savoir reconnaître ce qui nous vient des autres pour se l’approprier, le faire sien.

A partir de là, reprenons le 1er rêve.
Vous vous êtes identifiée à cette partie immature de votre mère, vous l’avez faites vôtre, et maintenant il faudrait se désidentifier de cette partie, voilà ce que les deux rêves associés (collé eux aussi) pourraient vouloir dire. Dans tous les cas, cette hypothèse complète le premier rêve : ce que vous montrez comme appartenant à votre mère peut très bien désigner quelque-chose qui vous appartient à vous, que vous avez introjectée, et que vous ne voudriez pas assumer comme partie de votre héritage (héritage au sens de ce qui nous vient de l’Autre, des parents notamment).

3) Rêve d’un désir sexuel, maintenant, Jacob, à vous de nous dire ce que cela signifie pour vous.

Pour moi, Jacob est le fils d’Isaac. On retrouve la notion d’héritage, car Isaac est celui qui a été livré au désert par son père Abraham, son père qui reconnaissait ainsi non pas sa cruauté mais au contraire sa confiance en la Loi, en Dieu (qui lui demandait ce sacrifice), qu’il n’avait pas un droit de propriété sur son fils et qu’il pouvait le laisser, en confiance, avec foi, se perdre dans le désert, dans son avenir. Isaac n’a pas été abandonné, il a été livré à son destin, dans la foi de son père pour la Loi, dans une confiance absolue en une puissance supérieure aux jouissances matérielles. Or Jacob, fils d’Isaac, est la preuve même, par son existence, en s’inscrivant dans la descendance d’Isaac, que ce choix d’Abraham était un acte exemplaire, sur lequel on peut calquer, encore aujourd’hui, nos actes, dans la reconnaissance de la Loi de la parole, le Nom du Père pour Lacan.



Posez une question ou complétez cet article
  • 24 août 2015

    Merci pour ces pistes fortes intéressantes qui reflètent assez bien ma situation actuelle. Surtout pour le 1er et le 2ème rêve où je suis en effet en phase de détachement. En ce qui concerne le 3ème rêve, le prénom de Jacob ne signifie rien de particulier pour moi, du moins consciemment...

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact