Signification rêve

Un visiteur, mon mari et les filles de ma soeur

J’étais dans ma maison avec mes enfants et un beau fils. J’ai entendu frapper à la porte de notre maison. D’abord j’ai eu peur et après avoir entendu la voix de celui qui frappait, j’ai ouvert et me voilà face à un vieux avec lequel j’ai fait ma catéchèse.

Il me demandait de l’aider avec cinq mille francs pour qu’il soigne sa mère. Et s’il gagne l’argent après il me remboursera. Je lui expliquais ma situation qui était précaire mais en le voyant j’ai fini par lui donner quatre mille francs car moi je n’avais que cinq mille et je devais nourrir aussi mes enfants. En partant, il a laissé un billet qui était usé et avec des fils. J’ai dit à mon beau fils de voir s’il pouvait le raccommoder et il le faisait.

En même temps je cherchais mon téléphone et il me le montrait mais c’était un nouveau, pas le mien. Il me disait que c’est un nouveau qu’on m’avait envoyé. J’ai prix le téléphone pour appeler et sur la table où il y avait le téléphone, il y avait d’autres objets. Le téléphone était gros, son dos arrondi et je ne sais pas si ce modèle de téléphone existe réellement.

Après je me retrouve à l’hôpital à aider les malades que je ne connaissais mais qui avaient besoin d’aide. J’avais dit aux enfants de ne pas ouvrir la porte. A l’hôpital je ne savais pas comment aider les malades je suis allée voir ma grande soeur et j’ai vu ses filles, une avec une amie qui était comme sa sosie et une qui était la grande soeur m’a amené chez elle et me montrait ses chaussures et en portait même certaines pour demander mon avis.

Elle m’a donné de la viande grillé de mouton et elle me demandait ce que je pensais de son copain qui est un homme marié. Et je lui ai dit de ne pas s’attendre à se qu’il divorce car c’est pas bien de détruire le foyer d’autrui. Il y avait de la viande fumée. En partant elle avait oublié quelque chose mais on s’était trompés de maison et il y avait une femme grosse et noire qui était assise et nous regardait.

Une fois chez elle, j’asseyais de la convaincre de ne pas sortir avec un homme marié. Et elle m’a donné un autre mouton grillé.

Après je me retrouve avec mon mari et son beau frère et une fille musulmane habillée en blanc et voilée que mon mari voulait prendre pour épouse. Elle a amené une facture dans une enveloppe blanche et elle demandait pourquoi mon nom était près de celui de mon mari et son beau frère lui expliquait. Pourtant cette fille est une voisine.

Mon mari emballait des galettes pour les remettre au père de la fille. Et je payais des gâteaux pour mes enfants et là où on n’était, dans le ciel il y avait une chose comme un cerf volant à couleurs multiples comme chez les indiens et les gens disaient que c’était la fumée d’un volcan en éruption.

Mon mari me disait de me convertir en islam pour qu’il puisse prendre la fille musulmane et moi je lui disais que j’étais musulmane et j’ai choisi d’être une catholique alors je ne veux plus redevenir musulmane ou bien je préfère rester sans religion. Il se mettait en colère et moi aussi je refusais sa proposition.

En plein discussion, on a entendu une explosion et quand on a levé les yeux au ciel la fumée multicolores avait explosée et les gens fuyaient de partout. J’ai pris ma fille et je bouchais son nez avec un foulard pour qu’elle ne respire pas l’air qui venait du ciel en fumée noire et qui s’est vite dissipée et l’air est redevenu pur et bon à respirer.

J’ai pris du piment avec les gâteaux et j’ai réclamé le piment du premier gâteau. Mon mari a repris la discussion sur ma reconversion en islam et je je lui ai dit que c’était un choix que j’ai fait et que c’est la volonté de Dieu si je suis devenue catholique. Et il me menaçait de me répudier si je ne fais pas ce qu’il me dit. On criait si fort qu’une femme habillée en pagne à l’image d’un ou d’une sainte s’est approchée de nous et a dit à mon mari de me laisser tranquille que chacun dans la vie a des choix à faire que chacun doit accepter le choix d’autrui.

La fille de ma grand soeur est venue avec sa copine et elles étaient habillées en noir et étaient sur une moto noire aussi. Et les gens aussi disaient que le volcan a explosé. La fille de ma soeur m’avait donné cinq mille francs.

PS : La fille de la soeur qui me demandait si je ne trouve pas de problème à la voir avec un homme marié. En réalité elle vit vraiment dans cette situation avec l’homme marié. Sa petite soeur vit en France mais je ne sais si elle a une copine africaine là bas. Mon mari vit aussi en France.


Il y a certainement beaucoup de choses dans ce rêve, mais l’élément marquant est tout de même cette conversation avec votre mari et votre refus violent (et à juste titre, mais là c’est mon opinion) de lui obéir pour qu’il puisse prendre une seconde épouse. C’est au moment de cette conversation que le volcan explose. L’idée même de la polygamie où d’être trompée vous met en ébullition. Ce volcan est intérieur, et il ne s’éteindra que si votre vie (la vie qui vous est imposée ?) est en accord avec votre volonté intérieure.


A lire également

Les vieilles

Un marronnier

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact