Signification rêve

Prière au milieu des vapeurs

J’étais dans une cours avec des gens. Je ne me rappelle pas exactement ce qu’on faisait, mais un homme qui planifiait sa mort nous indiquait les directives à suivre après sa mort. Sous un arbre, on écoutait ce qu’il nous disait et j’avais un mal de bouche et il m’a donné du tabac et la douleur fut soulagée et un autre disait qu’il l’avait soigné aussi. J’étais assise près de lui à gauche et les autres en face de nous. On causait et après on est parti au ballon. Après le jeu, on est retourné à nos place et dans le ciel, un hélicoptère a tiré des balles sur lui et il est mort sur le coup.

On a tout fait pour les cérémonie funestes et sa femme et ses enfants étaient présents à l’enterrement. Après avoir l’enterré, je suis allée voir sa femme et ses enfants et on avait donné l’argent à son fils aîné et c’était moi qui devais le lui remettre. Après avoir donné l’argent, je suis rentrée dans la cours et j’ai vu la femme et une fillette et quand je les ai vus, j’ai versé des larmes ; elle ressemblait un peu à ma petite sœur.

De retour à la maison, des inspecteurs de police sont venus nous poser des questions sur la mort de l’homme. Comme un interrogatoire, chacun passait et racontait ce qu’il avait dit pendant qu’ils étaient ensemble. A mon tour, je parlais doucement avec assurance et une femme venait nous interrompre et parlait mais je restais calme. Les inspecteurs ont fini par lui dire de sortir et de me laisser parler. J’ai raconté comment on s’est connu le mort et moi, comment il voulait qu’on s’occupe de lui après sa mort , comment il m’avait soignée et comment il était avec les gens. Tout ce qu’on faisait avant son assassinat. Après je me suis retrouvée dans la maison et j’ai vu un tee-shirt orange de mon mari et je voyais qu’on avait écrit des choses avec des bout de papiers en arabe et pliés. C’était des incantation ou des formules magiques que les charlatans donnaient pour faire et avoir de l’argent.

J’ai pris l’habit et l’étiquette était à l’envers, je l’ai posé sur le lit. J’ai pris une croix lumineuse de Jésus qui était dans la chambre et je l’ai posée entre le lit et le mur. J’ai pris une statue lumineuse aussi de la Vierge et je l’ai placée au milieu entre la croix et l’habit de telle sorte qu’elle soit au dessus de l’habit et en bas de la croix. Il y avait un chapelet blanc et des grains intercalés étaient dorés et c’était le chapelet des sept douleurs de Marie. J’ai commencé la prière en demandant à Jésus de protéger mon mari, de tout mal qu’on veut porter sur lui, de toutes mauvaises influences, des choses que cet habit pourrait lui apporter et de tout transformer en bénédictions et celui qui l’a envoyé aussi.

Toute la chambre était remplie de vapeur comme s’il y avait de l’eau bouillante dans la chambre et tout se réchauffait. Même les habits sur le matelas étaient devenus comme si on avait versé de l’eau dessus. Les bouts de papiers mouillés et la statue de la Vierge était tombée sur l’habit et une partie de la tête était fondue. Je transpirais car toute la chambre était chaude et la vapeur montait toujours. Je tenais toujours le chapelet et je priais dans la douleur avec la vapeur qui était tout autour de moi. Même le chapelet, je le voyais avec six grains au lieu de sept pour les sept douleurs. Je continuais de prier et tout mon corps bouillonnait de chaleur et de sueur. Les gens à la porte me regardaient mais ils ne pouvaient pas entrer car c’était chaud et quand ils parlaient je les attendais et je continuais toujours la prière. Après, je voyais la croix qui devenait plus grande et plus lumineuse et sa lumière remplissait la maison et sur le lit, je voyais plusieurs statues de la Vierge avec des chapelets autour du cou de chaque statue.


A lire également

Les photos

Un marronnier

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact